Ecofin Droits

L’ancien Président français Nicolas Sarkozy visé par une plainte pour « crime de guerre et crime contre l'humanité »

(Agence Ecofin) - Une quinzaine d'activistes et d'associations de la société civile africaine se sont réunis, hier samedi, à Bamako en vue de mettre sur pied le « Front international de la société civile panafricaine » (FISPA). On y retrouve des mouvements déjà assez connus tel que « Y en a marre » du Sénégal, « le Balai citoyen » du Burkina Faso, ou encore « le Peuple n'en veut plus » de la Guinée.

Selon ses promoteurs, le FISPA se veut une plateforme destinée à défendre l’Afrique, la démocratie, la dignité et les droits de l’homme.

Et comme première action, cette plateforme a décidé de déposer, devant la Cour pénale internationale (CPI), une plainte contre l’ancien président français Nicolas Sarkozy pour « crime de guerre et crime contre l'humanité ». Les associations membres du FISPA le tenant pour responsable de l'intervention occidentale en Libye qui a « causé la mort de l'ancien président libyen Kadhafi et de 50 000 personnes ».

« Nous pensons que l'assassinat du colonel Kadhafi était un règlement de compte personnel, et l'assassinat du colonel Kadhafi a déstabilisé tout un continent » s’est indigné l'artiste ivoirien Ticken Jah Fakoly, parrain de cette coalition. « Si la CPI ne réagit pas, cela voudrait dire que la CPI choisit ses clients » a-t-il fait remarquer.

Player


BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

Please publish modules in offcanvas position.