Tunisie : vers l’adoption du projet de loi sur l’égalité successorale hommes-femmes, une première dans le monde arabe

Tunisie : vers l’adoption du projet de loi sur l’égalité successorale hommes-femmes, une première dans le monde arabe

(Agence Ecofin) - Malgré les passions que déchaîne le débat sur l’égalité des hommes et des femmes dans le droit à l’héritage, et la fronde des conservateurs, le gouvernement tunisien a approuvé le 23 novembre le projet de loi qui consacre cette égalité.

« Le Conseil des ministres, présidé par le président de la République, Béji Caïd Essebsi, au Palais de Carthage, a adopté le projet de loi sur l’égalité successorale.», précise le communiqué publié à cet effet.

Le projet de loi doit désormais être transmis au parlement en vue de son adoption. Un vote qui pourrait faire entrer la Tunisie dans l’histoire, car il constituerait une première dans le monde arabe, où les femmes n’ont pas le droit d’hériter.

Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits