L’Institut Gallup a établi un indice de sécurité personnelle dans 135 pays, dont 37 pays africains

(Ecofin Hebdo) - Alors que les performances macroéconomiques s’améliorent sur le continent, l’Afrique continue de faire face à un taux de criminalité encore élevé comme le constate The Gallup Organization, une structure américaine connue pour les différents sondages qu’elle effectue régulièrement. Une situation qui serait le fruit d’une répartition trop inégale des fruits de la croissance.

Comme c’est déjà le cas en ce qui concerne l’indice de développement humain ou encore celui concernant la perception de la corruption, le continent africain – et surtout l’Afrique subsaharienne – occupe les profondeurs du classement mondial 2017 en matière de sécurité et d’ordre public, établi par l’organisation Gallup.

Ce classement est basé sur un indice issu d’un sondage réalisé auprès de 136 000 personnes dans 135 pays – dont 37 pays africains - dans le monde en 2016, et qui permet d’évaluer le sentiment de sécurité des personnes et leurs expériences personnelles en matière de criminalité et d’application de la loi.

xenophobie afrique sud

En Afrique du Sud, la xénophobie est l’un des principaux facteurs
d’insécurité.

Pour ce faire, un certain nombre d’information sont collectées. Celles-ci concernent principalement : la confiance des populations dans la police locale ; le sentiment de sécurité en marchant seul la nuit dans la ville ou la région de résidence ; les cas de vols subis par les personnes interrogées ou par leurs proches ; ou encore les cas d’agression dont les personnes interrogées ou leurs proches ont été victimes.

 

Un lien entre taux de criminalité et développement économique et social

A travers cet index, l’organisation Gallup estime qu’il existe d’étroites relations entre le sentiment personnel sécurité et les questions liées au développement économique et social. De sorte à renforcer l’idée que les taux de criminalité élevés peuvent altérer la cohésion sociale et nuire à la performance économique.

Pour Gallup, il important donc de continuer à suivre de tels indicateurs, d’autant plus que l’organisation des Nations Unies vise à « promouvoir des sociétés justes, pacifiques et inclusives », dans le cadre de ses objectifs de développement durable.

 

Un indice de sécurité toujours problématique en Afrique subsaharienne

Selon l’indice 2017 sur la sécurité et l’ordre public dans le monde, plus de six personnes sur dix dans le monde disent avoir confiance dans leur police locale (68%) et se sentir en sécurité lorsqu’elles marchent seules la nuit (64%). Une personne sur sept (14%) affirme avoir eu des biens volés durant l’année de référence de l’enquête et 6% disent avoir été agressés.
Toutefois, comme lors des précédentes éditions du rapport, les personnes vivant en Amérique latine et dans les Caraïbes, ainsi que celles vivants en Afrique subsaharienne sont les moins susceptibles de se sentir en sécurité dans leurs communautés. Les deux zones ont en effet obtenu des scores pratiquement inchangés dans les index en 2016 et en 2017.

Parmi les 12 pays dont les résidents sont le moins susceptibles de se sentir en sécurité, surtout la nuit, cinq sont en Amérique latine. Six autres sont situés en Afrique subsaharienne.

Ainsi, parmi les 12 pays dont les résidents sont le moins susceptibles de se sentir en sécurité, surtout la nuit, cinq sont en Amérique latine. Six autres sont situés en Afrique subsaharienne, à savoir : la Mauritanie (39%) ; la République démocratique du Congo (39%) ; Botswana (38%) ; l’Afrique du Sud (37%) ; le Libéria (35%) ; et le Gabon (33%).

A l’opposé, les résidents des États-Unis et du Canada, d’Asie du Sud-Est, d’Asie de l’Est et d’Europe occidentale sont les plus susceptibles de se sentir en sécurité.

A noter que dans la plupart des pays économiquement développés, dotés d’un Etat de droit fort, de larges majorités de résidents disent se sentir en sécurité, même en marchant seuls dans leurs quartiers la nuit. Cette réponse est particulièrement remarquable à Singapour (97%) qui dépasse les 80% enregistrés dans de nombreux pays d’Europe occidentale. Les États-Unis sont un peu plus loin dans la liste, avec 76%.

 

L’Afrique subsaharienne en tête dans les agressions de personnes

Selon l’index 2017 sur la sécurité et l’ordre public de Gallup, il y a 14 pays dans le monde où au moins 15% des résidents déclarent être régulièrement l’objet d’agressions durant l’année de référence de l’enquête. Il s’agit principalement, pour l’Afrique, du Liberia (27%), du Soudan du Sud (24%), de l’Ouganda (23%) et de la République centrafricaine (23%).

images

Le continent a enregistré une forte hausse du sentiment d’insécurité entre
2015 et 2016.

Le fait le plus marquant est que 13 de ces 14 pays – mis à part le Venezuela - sont situés en Afrique subsaharienne. Le continent a également connu les plus fortes hausses de ce sentiment d’insécurité entre 2015 et 2016, avec par exemple des pays comme le Kenya, où la proportion de personnes ayant déclaré avoir été agressées est passée de 11% à 19%. Ou encore la Zambie, où la proportion de ces personnes est passée de 8% à 16%.

Selon le rapport de Gallup, la flambée des taux de criminalité dans ces pays est le reflet d’un problème commun aux sociétés qui ont connu une croissance économique inégalitaire.

Selon le rapport de Gallup, la flambée des taux de criminalité dans ces pays est le reflet d’un problème commun aux sociétés qui ont connu une croissance économique inégalitaire, due à l’industrialisation ou aux changements technologiques. Avec pour conséquence, des niveaux élevés d’inégalité des revenus. Dans certains cas, l’instabilité qui en résulte menace même le rythme des progrès.

Borgia Kobri

 

 L’Index Gallup sur la sécurité et l’ordre public par région

 Région  Score 2017  Score 2016  Variation
 Amérique du Nord (USA + Canada)  86  83  +3
 Asie du sud est  85  85  0
 Asie de l’est  84  82  +2
 Europe de l’ouest  84  83  +1
 Moyen Orient et Afrique du nord  82  79  +3
 Europe de l’est  80 78  +2
 Asie du sud  78  79  -1
Communauté des Etats indépendants (CEI) 76 74 +2
Afrique subsaharienne 68 69 -1
Amérique latine et Caraïbes 64 64 0

 

37 pays africains classés selon l’indice 2017 de sécurité et d’ordre public Gallup

Rang Pays Score Rang mondial
01 Algérie 90 07 / 135
02 Rwanda 84 38 / 135
03 Maroc 83 43 / 135
04 Egypte 82 47 / 135
05 Ethiopie 80 60 / 135
06 Maurice 78 66 / 135
07 Niger 76 70 /135
08 Mali 77 77 / 135
09 Tunisie 75 79 / 135
10 Sénégal 74 81 /135
11 Tanzanie 73 84 / 135
12 Zimbabwe 73 85 / 135
13 Lesotho 72 88 / 135
14 Côte d’Ivoire 72 90 / 135
15 Burkina Faso 72 91 / 135
16 Madagascar 71 94 / 135
17 Bénin 69 102 / 135
18 Ghana 68 104 / 135
19 Togo 68 105 /135
20 Cameroun 67 108 / 135
21 Congo 66 111 / 135
22 Guinée 66 112 / 135
23 Kenya 65 115 / 135
24 Nigeria 64 116 / 135
25 Botswana 64 117 / 135
26 Malawi 64 118 / 135
27 Zambie 63 119 / 135
28 République démocratique du Congo 62 120 / 135
29 Tchad 62 121 / 135
30 Ouganda 62 122 / 135
31 Sierra Leone 62 124 / 135
32 République centrafricaine 61 125 / 135
33 Mauritanie 60 127 / 135
34 Gabon 58 129 / 135
35 Afrique du sud 58 131 / 135
36 Soudan du sud 56 132 / 135
37 Libéria 53 134 / 134

 

Les secteurs de l'Agence
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hebdo