Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Tchad : la filiale du géant pétrolier chinois CNPC suspendue pour pollution grave et intentionnelle

  • Date de création: 14 août 2013 06:22

(Agence Ecofin) - Le gouvernement tchadien a suspendu, le 13 août,  toutes les activités de la filiale tchadienne de la compagnie pétrolière China National Petroleum Corporation  (CNPC) pour « violation flagrante des normes environnementales » dans ses forages d'exploration dans le sud du pays.

Le ministre du Pétrole tchadien, Djérassem Le Bémadjiel, qui a annoncé la suspension sans en préciser la durée a fustigé  le comportement de la China National Petroleum Corporation International Chad  (CNPCIC) à Koudalwa dans le sud du pays, au terme d’une visite sur la zone d’activité de la société. « Non seulement ils n'ont pas d'équipements pour le nettoyage de brut qui était déversé, mais c'est en plus un déversement intentionnel dans le souci de réduire les coûts », a martelé le ministre.

Il a aussi accusé la société de creuser « des tranchées énormes » et de déverser le brut dans ces tranchées « sans aucune protection » pour les employés qui viennent ensuite évacuer le brut. Djérassem Le Bémadjiel a promis que « toute la chaîne hiérarchique de cette société » allait « payer de ses actes », sans autre précision.

La CNPCIC mène depuis 2009 des campagnes d'exploration  dans la région de Koudalwa, située à environ 200 km au sud de N’Djamena.

Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits