Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Les investissements directs étrangers en Afrique ont reculé de 21% en 2017, à 41,5 milliards $

  • Date de création: 07 juin 2018 15:35

(Agence Ecofin) - Les flux d’investissements étrangers directs (IDE) vers l’Afrique se sont établis à 41,5 milliards de dollars en 2017,  ce qui représente une baisse de 21% par rapport à 2016, selon l’édition 2018 du rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) sur l’investissement dans le monde.

Cette baisse s’explique essentiellement par la faiblesse des prix du pétrole et les conséquences négatives des mauvaises performances du secteur des matières premières sur le plan macroéconomique.

La baisse des IDE est d’ailleurs plus marquée dans les sous-régions du continent où les économies sont dépendantes des matières premières : Afrique australe (-66 %), Afrique centrale (-22 %), Afrique de l’Ouest (-11 %), Afrique du Nord (-4 %), Afrique de l’Est (-3 %). L’Ethiopie, une destination phare des délocalisations dans le secteur du textile, du cuir et des chaussures grâce à des salaires dix fois moins élevés que ceux pratiqués en Chine, a attiré 3,6 milliards de dollars, soit environ la moitié des flux des IDE vers l’Afrique de l’Est.

Au Kenya, les IDE se sont élevés à 672 millions de dollars, en hausse de 71%, du fait de la forte demande intérieure et d’investissements dans les secteurs des technologies de l’information et de la communication. Le Maroc a attiré 2,7 milliards de dollars (+23 % par rapport à 2016), grâce notamment à la multiplication des implantations dans le secteur de l’industrie automobile.

Les IDE enregistrés sur le continent durant l’année écoulée restent essentiellement portés par les firmes multinationales originaires d’économies développées telles que les États-Unis, le Royaume-Uni et la France. Le rapport de la CNUCED souligne cependant que les investisseurs originaires de plusieurs économies en développement, notamment la Chine, l’Afrique du Sud, Singapour, l’Inde et Hong Kong (Chine), figurent parmi les 10 premiers investisseurs en Afrique.

Autre fait marquant : le montant des investissements africains sur le continent a augmenté de 8%, pour atteindre 12,1 milliards de dollars, grâce notamment aux stratégies d’expansion agressives des entreprises sud-africaines et marocaines.

Pour 2018, les flux des IDE  vers l’Afrique devraient augmenter d’environ 20% pour atteindre 50 milliards de dollars, en raison notamment des prévisions d’une reprise modeste des prix des produits de base et d’une coopération économique interrégionale renforcée qui sera favorisée par la signature de l’Accord de libre-échange continental.

Lire aussi:

02/02/2018 - Comment les investissements directs étrangers peuvent influencer le bien-être des femmes et réduire l’inégalité des genres en Afrique

26/01/2018 - Investissements Directs Etrangers : l’Afrique dans une résilience difficile en 2017

29/11/2017 - L'Union Européenne annonce un engagement de 44 milliards d'euros d'investissements directs étrangers pour l'Afrique d'ici 2020

09/06/2017 - Les investissements directs étrangers (IDE) vers l’Afrique ont reculé de 3% en 2016


 
GESTION PUBLIQUE

Emeutes raciales : les Etats-Unis s’embrasent

COVID-19 : la BAD mobilise 22 millions de dollars pour les pays à faible revenu de la zone CEDEAO

Pour booster la production locale, le Ghana interdit l’importation des véhicules de plus de 10 ans

Quand l’Afrique observe avec consternation les dérives de la gouvernance américaine

 
AGRO

L’entreprise britannique Gemcorp veut renforcer ses activités dans l’exportation de blé vers l’Afrique

Afrique du Sud : BATSA lancera finalement une action en justice contre le gouvernement

Burkina Faso : la production cotonnière renoue avec la croissance en se chiffrant à 464 000 tonnes en 2019/2020

Afrique du Sud : « les conséquences du confinement sur l’industrie du vin sont irréparables » (VinPro)

 
ELECTRICITE

Eolien : 63 GW de nouvelles centrales eoliennes ont été installées en 2019 (Global Wind Energy Council)

Nigeria : le gouvernement débloque un premier financement pour le projet de 25 000 MW de Siemens

Afrique du Sud : Une entité publique propose à l’Eskom de convertir 5 milliards $ d’obligations en actions

Côte d’Ivoire : la production électrique a crû de 6 % en 2019 par rapport à 2018

 
HYDROCARBURES

Pour faire face à la crise, le Nigéria va réduire à 10 dollars le coût de production du baril de pétrole

Ghana : le gaz de pétrole liquéfié produit au niveau local est plus cher que celui importé, dénoncent les consommateurs

Chevron va réduire de 10 à 15 % ses effectifs mondiaux

La société publique angolaise du pétrole exécute un accord d’amodiation sur un bloc important à Cuba

 
MINES

Burkina Faso : l’État veut générer des recettes de près de 150 milliards de francs CFA grâce à deux mines d’or

Angola : Orelogy Consulting réalisera l’étude de faisabilité définitive du projet de phosphate Cabinda

Congo : une nouvelle étude réduit l’investissement nécessaire pour l’exploitation du minerai de fer de Zanaga

Cameroun : le groupe britannique BWA élargit son portefeuille d’exploration minière

 
TELECOM

Nigéria : MTN veut lever 50 milliards de nairas pour soutenir ses opérations

Cameroun : après un préavis de grève, Nexttel appelle son personnel à se concentrer sur la performance de l’entreprise

Afrique du Sud : les autorités offrent 30 Go gratuits d’internet aux étudiants pour une période de 3 mois

En Afrique, l'Algérie, le Nigeria et la Tunisie trustent la tête des cyberattaques sur mobile au 1er trimestre 2020

 
TRANSPORT

Côte d’Ivoire : les aéroports de Bouaké et Korhogo vont recevoir 25 milliards FCFA de la BOAD pour leur réhabilitation

Rwanda : dès le 1er juin à Kigali, le paiement par Mobile Money pour le transport public à moto sera obligatoire

Le Ghana suspend indéfiniment les frais d’atterrissage sur ses aéroports

Cameroun : l’aéroport de Douala va augmenter ses capacités de 1,5 à 2,5 millions de passagers par an

 
ENTREPRENDRE

Un entrepreneur sénégalais crée un système de localisation des lieux sans adresse de rue

Kenya : La start-up Amitruck propose une plateforme de mise en relation des acteurs du transport logistique

Ghana : Isaac Sesi, 27 ans, conçoit un appareil qui limite les pertes après récolte

Au Burkina Faso, une famille de fermiers associe fruits et légumes sur un même sol pour cultiver sans pesticides

 
MULTIMEDIA

Bien que critiquées, les mesures économiques prises par le Cameroun semblent être les plus réalistes (Vidéo)

Au Rwanda, des robots en renfort dans la lutte contre la COVID-19 (Vidéo)

Professeur dans un village enclavé, il est sacré meilleur enseignant au monde ! (Vidéo)

Les chiffres de l'industrie du mobile money en Afrique (2019) - Infographie

 
FORMATION

Digital Africa lance l’édition 2020 de son programme de formation pour les entrepreneurs africains

Kenya : l’Iran envisage de créer un centre de nanosciences à Nairobi

Le projet de mobilité en génie biomédical africain propose des bourses aux étudiantes et personnel des universités

Maroc : le gouvernement s’engage avec IBM pour offrir des formations aux chercheurs d’emploi

 
COMM

Algérie : deux films documentaires provoquent une brouille avec la France

Une start-up française veut former les scénaristes nigérians de Séries TV à partir de mars 2021

Mozambique : le projet chinois visant à fournir la télévision satellite est achevé

Nigeria : le régulateur sanctionne trois radios pour avoir diffusé de fausses informations sur la Covid-19