Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Guerre économique Chine États-Unis : Washington contre-attaque en Afrique avec le lancement de la DFC

Guerre économique Chine États-Unis : Washington contre-attaque en Afrique avec le lancement de la DFC
  • Date de création: 10 août 2019 18:25

(Agence Ecofin) - Alors que la guerre économique entre la Chine et les États-Unis bat son plein, Washington annonce le lancement, le 1er octobre 2019, de la U.S International Development Finance Corporation (DFC), la nouvelle agence américaine de financement du développement destinée à l’Afrique et à d’autres pays en développement.

Selon le centre médiatique régional pour l’Afrique, David Bohigian, président directeur général par intérim de l’Overseas Private Investment Corporation (Opic), institution américaine de financement des entreprises dans les pays en développement, va donner une conférence de presse téléphonique à ce sujet, le 13 août.

Fruit de la Build, loi américaine pour « une meilleure utilisation des investissements au service du développement », promulguée en fin 2018, la DFC est présentée par l’administration Trump comme un « outil de diplomatie économique destiné à contrecarrer l’influence de Pékin en Afrique ». « La création de cette agence fait suite à l’annonce du Parti communiste chinois de consacrer 60 milliards dollars au financement de l’Afrique. C’est d’ailleurs le même montant (sur sept ans NDLR) qui sera consacré à la nouvelle agence par Washington », soutient le géoéconomiste camerounais Maurice Simo Djom. Le chef de département de la communication institutionnelle et veille stratégique d’Afriland First Group, la structure de tête du groupe bancaire Afriland First Bank, vient de publier La guerre économique aux éditions Afrédit à Yaoundé.

Selon le Département d’État des USA (l’équivalant du ministère des Relations extérieures), la nouvelle agence regroupe les capacités de l’Opic et de la Development Credit Authority de l’Agence américaine pour le développement international (Usaid en anglais). Elle va proposer « des produits financiers innovants permettant de mettre des capitaux privés à la disposition des pays en développement ».

Démarcations

À en croire Joseph Lea Ngoula, analyste des questions géopolitiques, le recours aux financements privés vise à réduire le contrôle du parlement américain en vue de proposer « une formule assez allégée qui permettra aux Africains de répondre plus aisément à leur besoin de financement de développement ».

« Grâce à cette nouvelle agence, les États-Unis bénéficieront d’une plus grande souplesse pour promouvoir l’investissement dans les pays en développement », tiennent à préciser les autorités américaines, conscientes du fait que ce sont les contraintes imposées par les Occidentaux qui ont poussé les pays du continent vers les financements chinois.

Mais tout en adoptant sa flexibilité, la proposition américaine, crois savoir Joseph Léa Ngoula, va essayer de se démarquer de l’offre chinoise, qu’on accuse d’être prédatrice. « Le modèle américain se voudra plus responsable en ce sens qu’il y aura une attention plus importante portée sur l’empreinte écologique des projets qui bénéficieront de ces financements. Il y aura aussi une volonté chez les Américains de montrer que les projets soutenus ont un impact sur l’emploi local et favoriseront l’émergence des industriels locaux », détaille le cofondateur d’Orin Consulting, un cabinet spécialisé dans le conseil en intelligence, stratégie et influence en Afrique.

« Cette nouvelle ne doit ni réjouir ni attrister l’Afrique », estime Maurice Simo Djom. « La Chine avance ses pions sur l’échiquier de ce jeu d’échecs, les États-Unis aussi. Il appartient à l’Afrique de revoir son rôle dans ce jeu », explique l’auteur de La guerre économique.

Aboudi Ottou

Lire aussi:

08/04/2019- L’agence américaine OPIC va doubler ses investissements en Afrique pour contrer l’influence de la Chine

05/10/2018- Le Sénat américain adopte la loi portant création d’une méga-agence de développement pour contrer la Chine en Afrique

24/09/2018- Les Etats-Unis vont créer une institution financière dotée de 60 milliards $ pour contrer l’influence de la Chine dans les pays en développement


Ecofin Gestion Publique     




 
FINANCE

Nigeria : African Capital Alliance réalise sa sortie sur un investissement immobilier, en s'offrant un rendement de 25,6% en dollars américains

Une entité fondée par le milliardaire George Soros, a soutenu Cepheus Growth Capital Partners avec un apport de 10 millions $

BGFIBank gagne la bataille judiciaire contre E-Doley

La BAD finalise un engagement de 12,5 millions d’euros au profit des PME d’Afrique de l’Ouest francophone

 
AGRO

Côte d’Ivoire : toute la production nationale de noix de cajou a été écoulée au cours de la campagne 2019, selon le GIE-GEPPA

Afrique du Sud : la province de Mpumalanga veut attirer 277 millions $ dans l’agriculture

Lesotho : l’industrie du mohair reprend ses activités après plus d’un an de blocage

Cameroun : le gouvernement va réduire les importations de blé et de malt qui ont coûté au pays 149 milliards de FCFA en 2018

 
ELECTRICITE

Nigeria : la Banque mondiale alloue 3 milliards $ pour l’extension du réseau de transmission

Sahel : l’Alliance Sahel ambitionne de doubler le taux d’électrification de la région en 3 ans

Côte d’Ivoire : accord d’assistance technique de la SFI pour l’étude de faisabilité de deux centrales solaires de 30 MW

Afrique du Sud : la stratégie énergétique nationale (IRP) enfin adoptée !

 
HYDROCARBURES

Le Nigeria première victime du vol de pétrole à travers le monde (Etude)

Shell prévoit de vendre ses actifs d’exploration dans le désert occidental égyptien

En 2020, Total se dotera d’un navire ravitailleur au GNL

Saudi Aramco reporte le lancement de sa première cotation boursière, la plus importante de l’histoire

 
MINES

Mali : la firme Hatch examinera la viabilité d’un traitement en aval de produits de lithium à Goulamina

Ghana : la mine Asanko atteint une production record au troisième trimestre

Tanzanie : l’Etat et Barrick créent une nouvelle entité pour gérer les mines Bulyanhulu, North Mara et Buzwagi

Togo : la Société Générale des Mines exploitera le gisement de manganèse de Nayéga

 
TELECOM

Liberia : l'Autorité fiscale annonce un audit d'Orange et de Lonestar Cell MTN

Le Congo bientôt doté d’une stratégie nationale d’e-santé

Vodacom Best of the Best Class 2019 : voici les 12 candidats retenus pour cette édition

Angola : ITA a investi près de 7 millions $ dans son nouveau centre de données inauguré le 16 octobre

 
FORMATION

Ghana : l’enseignement du français bientôt obligatoire dans les écoles

L’Unesco et la Chine signent un accord en vue de soutenir la formation des enseignants en Afrique

Le programme sur la gouvernance et le développement en Afrique ouvre les candidatures pour 2020

La faible qualité de la formation en Afrique prépare mal les jeunes pour le marché du travail (Rapport)

 
COMM

Kenya : une série télévisée chinoise arrive sur la télévision publique grâce à un accord entre les deux pays

Nigeria : les autorités veulent mettre fin à l’hégémonie de MultiChoice sur le contenu sportif

Nigeria : lancement prochain du premier rapport analysant l’impact des publicités audiovisuelles

Tunisie : le régulateur de l’audiovisuel lance une brigade anti-infox

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance