ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Guerre économique Chine États-Unis : Washington contre-attaque en Afrique avec le lancement de la DFC

Guerre économique Chine États-Unis : Washington contre-attaque en Afrique avec le lancement de la DFC
  • Date de création: 10 août 2019 18:25

(Agence Ecofin) - Alors que la guerre économique entre la Chine et les États-Unis bat son plein, Washington annonce le lancement, le 1er octobre 2019, de la U.S International Development Finance Corporation (DFC), la nouvelle agence américaine de financement du développement destinée à l’Afrique et à d’autres pays en développement.

Selon le centre médiatique régional pour l’Afrique, David Bohigian, président directeur général par intérim de l’Overseas Private Investment Corporation (Opic), institution américaine de financement des entreprises dans les pays en développement, va donner une conférence de presse téléphonique à ce sujet, le 13 août.

Fruit de la Build, loi américaine pour « une meilleure utilisation des investissements au service du développement », promulguée en fin 2018, la DFC est présentée par l’administration Trump comme un « outil de diplomatie économique destiné à contrecarrer l’influence de Pékin en Afrique ». « La création de cette agence fait suite à l’annonce du Parti communiste chinois de consacrer 60 milliards dollars au financement de l’Afrique. C’est d’ailleurs le même montant (sur sept ans NDLR) qui sera consacré à la nouvelle agence par Washington », soutient le géoéconomiste camerounais Maurice Simo Djom. Le chef de département de la communication institutionnelle et veille stratégique d’Afriland First Group, la structure de tête du groupe bancaire Afriland First Bank, vient de publier La guerre économique aux éditions Afrédit à Yaoundé.

Selon le Département d’État des USA (l’équivalant du ministère des Relations extérieures), la nouvelle agence regroupe les capacités de l’Opic et de la Development Credit Authority de l’Agence américaine pour le développement international (Usaid en anglais). Elle va proposer « des produits financiers innovants permettant de mettre des capitaux privés à la disposition des pays en développement ».

Démarcations

À en croire Joseph Lea Ngoula, analyste des questions géopolitiques, le recours aux financements privés vise à réduire le contrôle du parlement américain en vue de proposer « une formule assez allégée qui permettra aux Africains de répondre plus aisément à leur besoin de financement de développement ».

« Grâce à cette nouvelle agence, les États-Unis bénéficieront d’une plus grande souplesse pour promouvoir l’investissement dans les pays en développement », tiennent à préciser les autorités américaines, conscientes du fait que ce sont les contraintes imposées par les Occidentaux qui ont poussé les pays du continent vers les financements chinois.

Mais tout en adoptant sa flexibilité, la proposition américaine, crois savoir Joseph Léa Ngoula, va essayer de se démarquer de l’offre chinoise, qu’on accuse d’être prédatrice. « Le modèle américain se voudra plus responsable en ce sens qu’il y aura une attention plus importante portée sur l’empreinte écologique des projets qui bénéficieront de ces financements. Il y aura aussi une volonté chez les Américains de montrer que les projets soutenus ont un impact sur l’emploi local et favoriseront l’émergence des industriels locaux », détaille le cofondateur d’Orin Consulting, un cabinet spécialisé dans le conseil en intelligence, stratégie et influence en Afrique.

« Cette nouvelle ne doit ni réjouir ni attrister l’Afrique », estime Maurice Simo Djom. « La Chine avance ses pions sur l’échiquier de ce jeu d’échecs, les États-Unis aussi. Il appartient à l’Afrique de revoir son rôle dans ce jeu », explique l’auteur de La guerre économique.

Aboudi Ottou

Lire aussi:

08/04/2019- L’agence américaine OPIC va doubler ses investissements en Afrique pour contrer l’influence de la Chine

05/10/2018- Le Sénat américain adopte la loi portant création d’une méga-agence de développement pour contrer la Chine en Afrique

24/09/2018- Les Etats-Unis vont créer une institution financière dotée de 60 milliards $ pour contrer l’influence de la Chine dans les pays en développement


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Palladium veut lancer un fonds de 40 millions $ dédié au financement des PME d’Afrique subsaharienne

Centum Investment cède sa filiale brassicole King Beverage Limited à la société kényane Danish Brewing Company

Afrique du Sud : l’environnement économique a pesé sur les ventes de la firme Mr Price Group au terme des quatre premiers mois de son année 2019/2020

La Fintech Tala lève 110 millions $ pour financer son expansion dans des marchés émergents, dont l’Afrique

 
AGRO

Le changement climatique pourrait faire grimper les prix mondiaux de la banane

Angola : Biocom réalise une production de 65 000 tonnes de sucre sur son premier semestre 2019

Zambie : la flambée des prix de la semoule de maïs fait réagir le gouvernement

Gabon : le gouvernement promet l’ouverture de 80 nouvelles usines de transformation de bois cette année

 
ELECTRICITE

Afrique du Sud : l’UK Climate Investment injecte 17 millions $ dans 250 MW de parcs éoliens

Sénégal : les consultations publiques bientôt conduites pour la centrale solaire de Niakhar

La Zambie veut alimenter Kariba avec l’eau du fleuve Congo : impossible, selon les experts

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

 
HYDROCARBURES

En 2017, la vente de pétrole et de gaz naturel a rapporté 14,5 milliards de dollars au Nigeria

La banque américaine d’Export-Import va soutenir le projet Mozambique LNG avec un apport de 5 milliards $

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

 
MINES

La Zambie ne veut plus de Vedanta Resources sur la mine Konkola

La demande de charbon de la Chine commencera à baisser à partir de 2025 (rapport)

Mali: African Gold Group lève 5 millions de dollars pour son projet Kobada

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

 
TELECOM

L’Ethiopie va reporter à décembre 2019 le lancement de son premier satellite

Niger : Orange va finalement céder ses parts à Rimbo Holding

Camtel et Huawei dotent la police camerounaise d’un centre national de commandement de vidéosurveillance

Sénégal : le gouvernement investit 50 milliards FCFA pour l’aménagement numérique du territoire

 
FORMATION

Le gouvernement suédois octroie 35 millions $ à l'Université du Rwanda pour soutenir la formation et la recherche scientifique

La Fondation Oprah Winfrey propose des bourses d’études aux femmes africaines dans les domaines liés aux politiques publiques

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

 
COMM

Zimbabwe : Econet décide finalement de vendre son pôle média

Tunisie : les autorités interdisent à 3 médias de couvrir les prochaines élections présidentielles

Kenya : Madgoat TV veut obtenir une licence de télévision en clair

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance