Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Les Etats-Unis vont créer une institution financière dotée de 60 milliards $ pour contrer l’influence de la Chine dans les pays en développement

  • Date de création: 24 septembre 2018 21:17

(Agence Ecofin) - Les États-Unis se préparent à lancer une nouvelle institution de financement du développement (IFD) capable d’investir 60 milliards de dollars dans les pays en développement pour  tenter d’y contrer l’influence grandissante de la Chine dans un contexte de durcissement de la rivalité économique entre les deux grandes puissances, a rapporté le quotidien financier britannique Financial Times le 23 septembre.

L’Overseas Private Investment Corporation (OPIC), l'actuelle institution de financement du développement du gouvernement américain, sera intégrée à la nouvelle entité et autorisée à investir dans des actions. À l'heure actuelle, l’OPIC ne peut investir que dans la dette, ce qui la désavantage  par rapport aux  institutions chinoises et européennes de financement du développement.

«La nouvelle institution américaine de financement du développement  sera ainsi placée sur un pied d’égalité avec les autres institutions de financement du développement», a déclaré le président et directeur général de l’OPIC, Ray Washburne (photo), cité par le Financial Times.  

Le dirigeant de l’OPIC a également estimé que Chine livre une nouvelle forme de guerre économique aux Etats-Unis en s’appuyant sur sa diplomatie du portefeuille.

«En utilisant une politique connue sous l’appellation de prêter pour posséder (loan-to-own program), la Chine rend des pays enchaînés par la dette et,  par conséquent, très dépendants d’elle.  Cela équivaut à une guerre économique», a-t-il souligné.

La nouvelle institution de financement du développement du gouvernement des Etats-Unis sera baptisée la Société américaine de financement du développement international (International Development Finance Corporation/ US IDFC).

Selon des sources proches du dossier citées par le Financial Times, cette nouvelle entité est présentée par l’administration américaine comme étant «le fer de lance de la lutte contre la diplomatie de la dette chinoise».

En août dernier, seize  sénateurs américains ont adressé au secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, une lettre dans laquelle ils déplorent le fait que le Fonds monétaire international (FMI) se trouve souvent obligé  de voler au secours de certains pays dont les finances publiques ont été grevées par des «prêts prédateurs chinois destinés à financer des projets d’infrastructures».

Les Sénateurs se sont aussi inquiétés du fait que les prêts servis à tour de bras par l’Empire du  Milieu à Djibouti pourraient permettre à Pékin de prendre le contrôle du  principal port de ce pays de la Corne de l’Afrique, où les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la France disposent déjà de bases militaires.

La mise en place programmée la Société américaine de financement du développement international intervient alors que Pékin multiplie ses investissements dans les pays en développement, et plus particulièrement en Afrique.  La Chine a en effet annoncé le 3 septembre dernier qu’elle allait accorder 60 milliards de dollars supplémentaires de financements à des pays africains. Cette enveloppe comprend des lignes de crédit évaluées à 20 milliards de dollars, 15 milliards de dollars en subventions, prêts sans intérêt et prêts concessionnels, 10 milliards de dollars au titre d’un fonds spécial et 5 milliards de dollars pour soutenir les importations en provenance de l'Afrique.

Autant dire que le continent africain se positionne de plus en plus comme un nouveau front dans la guerre économique entre  Pékin et Washington.

Lire aussi

07/03/2018 - La Chine « met en danger la stabilité économique et politique de l’Afrique », selon le secrétaire d'Etat américain

18/09/2018 - Le gouvernement américain débloquera 900 millions $ pour financer des projets en Afrique, en Asie et en Amérique latine

05/07/2018 - L’OPIC lance une initiative d’un milliard $ pour soutenir les firmes américaines qui investissent en Afrique

03/07/2018 - Le stock des investissements américains en Afrique subsaharienne a décru de 22,6% entre 2014 et 2016 (Rapport)

06/04/2018 - L’AGOA: opportunité véritable ou arme commerciale américaine en Afrique ?


 
FINANCE

Côte d’Ivoire : Afrikrea lève 1 million $ pour renforcer son équipe et financer son activité

Création d'ACEP Group, un nouveau groupe de microfinance au service des entrepreneurs africains

Afrique du Sud : Shoprite et Equities Property Fund mettent sur pied une JV pour le développement de projets immobiliers

Le spécialiste français des matériaux pour habitat durable, Saint-Gobain recapitalise sa filiale marocaine

 
AGRO

Côte d’Ivoire : l’exécutif reconnaît officiellement l’Apromac

Nigeria : Dangote Group lance un test de fonctionnement pour son usine d’engrais de 2 milliards $

Le Kenya ouvre son marché du blé aux exportateurs américains

Togo : vers une usine de transformation du gingembre et du poivre à 22 millions $, d’ici à 2022

 
ELECTRICITE

GERD : l’Éthiopie n’enverra pas de représentant au prochain round des négociations

Kenya : les marges de la Kenya Power plongent de 92 % pour l’exercice budgétaire précédent

Côte d’Ivoire : la KfW débloque 6 millions € pour stimuler les investissements dans les énergies renouvelables

Burkina Faso : la SFI étudie les conditions de mise en place de capacités de stockage d’énergie

 
HYDROCARBURES

Congo : Zenith annonce des négociations avancées pour une plateforme de forage sur le pétrole de Tilapia

Malgré les alertes du FMI, le Soudan du Sud obtient toujours des prêts garantis sur les ventes futures de pétrole

Gabon : Maurel & Prom découvre du pétrole non commercial dans le puits d’exploration Kama-1

Libye : plus de 2 milliards de dollars de manque à gagner pour la NOC suite au blocus

 
MINES

Le gouvernement nigérian autorise la construction de deux nouvelles raffineries d’or

La fonderie d’étain rwandaise LuNa Smelter certifiée « exempte de conflits »

La Guinée est la juridiction la plus attractive au monde en matière de potentiel minéral (Fraser Institute)

Centrafrique : la Russie s’engage à œuvrer pour lever l’embargo sur les exportations de diamants

 
TELECOM

Orange adopte O3b mPOWER de SES Networks pour développer ses services télécoms dans les zones reculées d’Afrique

La Côte d’Ivoire va basculer vers un nouveau plan de numérotation téléphonique

Airtel Madagascar au chevet des enfants malades du service pédiatrique de l’hôpital Befelatanana

MTN Group confie à Tecnotree la numérisation de son écosystème opérationnel

 
TRANSPORT

Air Côte d'Ivoire va introduire des services téléphoniques et Internet en vol sur sa nouvelle flotte A320neo

La RDC va construire un port moderne à Ndomba dans le Kasaï-Oriental

Le futur pont entre Bongor (Tchad) et Yagoua (Cameroun) sera une aubaine pour l’activité économique

Burkina Faso : le gouvernement met de l’ordre dans la gestion du fret en provenance et à destination du pays

 
ENTREPRENDRE

La plateforme Kandua propose un service en ligne d’artisans à domicile en Afrique du Sud

La startup sénégalaise Nano Air permet aux agriculteurs d’irriguer à distance leurs cultures

Des entrepreneurs togolais conçoivent une couveuse à œufs capable de fonctionner au gaz et à l’énergie solaire

Une startup nigériane veut inclure les gènes africains sous-représentés dans les tests pharmaceutiques

 
MULTIMEDIA

Comme 15 pays africains, la Tunisie interdit les sacs en plastiques sur son sol (Vidéo)

Mali : Moussa Diarra se sert de déchets plastiques pour concevoir des drones

Comment comprendre la "Titrisation" ? (Vidéo)

Yao Toyo, patron de JCAT et roi du soja bio togolais (Vidéo)

 
FORMATION

Ghana : lancement de la plateforme Study in Ghana, pour attirer les étudiants internationaux vers le pays

L'IDEP propose un cours en ligne sur la ZLECAf

Kenya : le gouvernement lance un programme de formation professionnelle des jeunes, avec l'appui de l'Allemagne

Coronavirus : l’OMS propose un cours en ligne en libre accès pour une meilleure riposte

 
COMM

Botswana : une pénurie de décodeurs perturbe la migration vers la radiodiffusion numérique

Nigeria : Netflix renforce ses positions dans la République fédérale

Nigeria : critiqué sur le montant du prêt demandé pour financer l’audiovisuel, le ministre de l’Information s’explique

StarTimes lance une chaîne dédiée à Nollywood