Pays forestiers : Accéder à des capitaux peu couteux grâce aux « obligations foncières durables »

(Ecofin Hebdo) - Dans un rapport de Mars 2018, intitulé « How governments can finance climate commitments and strengthen rural économies », le Climate Bonds Initiative (CBI) et ses partenaires montrent comment les pays forestiers tropicaux peuvent accéder à des capitaux bon marchés en émettant des « obligations foncières durables ».

Par « obligation foncière durable », la publication entend des obligations qui ciblent les investisseurs institutionnels sur les principaux marchés de capitaux, avec la particularité de conclure des accords de paiement qui rémunèrent les pays pour obtenir des résultats de réduction des émissions de carbone.

Le CBI encourage les pays forestiers tropicaux à se servir de l’ « obligation foncière durable » comme levier pour catalyser un cycle vertueux d'investissements étrangers, une productivité rurale plus élevée et une augmentation de l'emploi, ainsi que la réalisation de leurs objectifs d'atténuation du changement climatique.

Il faut savoir que le Climate Bonds Initiative travaille uniquement pour mobiliser le plus grand marché des capitaux, un marché obligataire de 100 trillions de dollars, pour financer des solutions en matière de changement climatique.

Abdel Razak MOULIOM

 

Les secteurs de l'Agence

● GESTION PUBLIQUE

● Finance

● Agro

● ELECTRICITE

● Mines

● Hydrocarbures

● TIC & Télécom

● Comm

● Droits

Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hebdo