Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Côte d’Ivoire : la filière banane se réinvente pour faire face aux évolutions du marché européen et à la concurrence des pays latino-américains

Côte d’Ivoire : la filière banane se réinvente pour faire face aux évolutions du marché européen et à la concurrence des pays latino-américains
  • Date de création: 20 août 2019 16:51

(Agence Ecofin) - Le ministre ivoirien de l’Agriculture, Mamadou Sangafowa Coulibaly, s’est récemment félicité du succès des deux phases pilotes du programme des Mesures d’accompagnement de la banane (MAB) mis en œuvre en Côte d’Ivoire. C’était à l’occasion des dernières journées de l’agriculture décentralisées (JAAD).

L’objectif visé par ce programme consiste en la relance de la filière banane dessert dans le pays. Ceci dans le but d’affronter les évolutions du marché européen, ainsi que la concurrence de la banane dessert en provenance des pays latino-américains sur ce marché.

Une nécessité vitale pour la Côte d’Ivoire qui occupe le 1er rang d’exportateur de bananes dessert vers le marché européen, soit près de 25% des volumes totaux d’exportation des pays de la zone Afrique–Caraïbes-Pacifique (ACP).

Financées à hauteur de 7 milliards FCFA (environ 10,6 millions d’euros) par l’Union européenne (96,7%) et (3,3%) par la Société de culture bananière (SCB), partenaire technique en charge de l’exécution du projet, ces phases pilotes ont permis la création de deux blocs de 200 ha de bananeraies chacun, entièrement aménagés et équipés avec les infrastructures modernes adoptées par la filière sur les sites de N’douci (localité située au sud du pays) et de Niakaramandougou (située au nord).

Au total, ce sont 20 jeunes entrepreneurs ruraux qui ont été installés sur 20 ha chacun et regroupés en organisation professionnelle agricole (OPAV) afin de gérer en commun toutes les infrastructures créées. Ces phases pilotes ont également permis la création d’environ 400 emplois directs, ainsi que la construction de près de 400 logements pour les planteurs et leurs travailleurs.

Selon Mamadou Sangafowa Coulibaly, « au cœur de cette relance, il s’agit de regrouper des petits planteurs sur des blocs de culture leur permettant de mutualiser toutes les infrastructures de production et de disposer, individuellement, de parcelles économiquement rentables avec l’appui technique des plantations industrielles ».

Par ailleurs, « il s’agit, à terme, de mettre en place 1600 hectares de bananes dessert pour l’installation de jeunes producteurs appelés à devenir de véritables entrepreneurs ruraux vivant de leur métier », a-t-il fait remarquer.

Notons que les « Mesures d'accompagnement de la banane » s’inscrivent globalement dans le cadre de la libéralisation totale du marché européen de la banane, instaurée depuis 2006, et tout particulièrement dans le contexte de la baisse des droits de douane des pays NPF (Nation la Plus favorisée) qui devraient passer de 176 €/T en 2009 à 75 € /T en 2020.

Le programme a été adopté en 2010 par la Commission européenne pour permettre aux pays ACP fournisseurs de bananes sur le marché européen de faire face à la diminution des droits de douane des NPF. Dix pays ACP sont bénéficiaires des « Mesures d’accompagnement de la banane » dont 3 africains (Côte d’Ivoire, Cameroun et Ghana) pour un montant global de 190 millions d'euros.

La dotation de la Côte d’Ivoire est de 44,75 millions d’euros. Cette enveloppe devrait contribuer au financement du plan stratégique de la filière banane, adopté par le gouvernement ivoirien en septembre 2010, et dans lequel les « Mesures d'accompagnement de la banane » s’inscrivent complètement. La Convention de Financement pour la mise en œuvre des MAB en Côte d’Ivoire fut signée le 10 juin 2013.

La contribution de l’Etat de Côte d’Ivoire au financement du Programme est d’environ 492 millions FCFA, soit 750 000 euros, portant ainsi le budget total du programme à environ 29,8 milliards FCFA, soit 45,5 millions d’euros.

André Chadrak

Lire aussi:

16/02/2019 - La Côte d’Ivoire veut améliorer la compétitivité de sa filière banane dessert


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Finance climat : l’UE octroie 80 millions € pour le renforcement de la résilience aux catastrophes climatiques

Côte d'Ivoire: 360 millions $ pour construire et équiper six nouveaux centres hospitaliers

Kenya: 445 millions $ de dépenses budgétaires en moins pour l'année 2019/2020

La coopération allemande apporte son soutien financier au processus de décentralisation du Togo

 
FINANCE

Un industriel camerouais projette de fabriquer chaque mois 10 000 réfrigérateurs - congélateurs et 5000 climatiseurs

La SFI et Water.org envisagent de mobiliser 100 millions $ pour soutenir des banques commerciales kényanes

L'américain Warburg Pincus en voie d'entrer dans la distribution des antirétroviraux en Afrique du Sud

Après le Kenya, la firme égyptienne Swvl prévoit d’étendre ses opérations au Nigeria, d’ici fin 2019

 
ELECTRICITE

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

Google fait passer son portefeuille à 5 500 MW et devient le 1er acheteur privé d’énergie renouvelable

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

 
HYDROCARBURES

Au premier semestre, le Nigéria a perdu 1,35 milliard de dollars à cause du siphonnage de pétrole à partir des oléoducs

TGS démarre un programme de levées sismiques 3D en offshore ultra-profond dans les eaux sénégalaises

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

 
MINES

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

 
TELECOM

Tunis abritera ce lundi 23 septembre 2019, la 3ème journée Huawei de l’innovation technologique en Afrique du Nord

Vodacom Bourse EXETAT 2019 : plus de 241 candidats ont pris part au concours

Egypt Post a ouvert un centre logistique numérisé pour soutenir l’e-commerce en Afrique

Orange CI récompense les lauréats du Prix de l’Entrepreneur Social 2019

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

 
COMM

Burkina Faso : les télévisions privées devront payer 75 millions FCFA par an pour la TNT

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Suspendu par Gabon Télécom, le site d’information Gabon Review invite ses lecteurs à utiliser un VPN

Fort Boyard Afrique, la première émission d’aventure africaine sur Canal + en Afrique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro