Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Côte d’Ivoire : la filière banane se réinvente pour faire face aux évolutions du marché européen et à la concurrence des pays latino-américains

  • Date de création: 20 août 2019 16:51

(Agence Ecofin) - Le ministre ivoirien de l’Agriculture, Mamadou Sangafowa Coulibaly, s’est récemment félicité du succès des deux phases pilotes du programme des Mesures d’accompagnement de la banane (MAB) mis en œuvre en Côte d’Ivoire. C’était à l’occasion des dernières journées de l’agriculture décentralisées (JAAD).

L’objectif visé par ce programme consiste en la relance de la filière banane dessert dans le pays. Ceci dans le but d’affronter les évolutions du marché européen, ainsi que la concurrence de la banane dessert en provenance des pays latino-américains sur ce marché.

Une nécessité vitale pour la Côte d’Ivoire qui occupe le 1er rang d’exportateur de bananes dessert vers le marché européen, soit près de 25% des volumes totaux d’exportation des pays de la zone Afrique–Caraïbes-Pacifique (ACP).

Financées à hauteur de 7 milliards FCFA (environ 10,6 millions d’euros) par l’Union européenne (96,7%) et (3,3%) par la Société de culture bananière (SCB), partenaire technique en charge de l’exécution du projet, ces phases pilotes ont permis la création de deux blocs de 200 ha de bananeraies chacun, entièrement aménagés et équipés avec les infrastructures modernes adoptées par la filière sur les sites de N’douci (localité située au sud du pays) et de Niakaramandougou (située au nord).

Au total, ce sont 20 jeunes entrepreneurs ruraux qui ont été installés sur 20 ha chacun et regroupés en organisation professionnelle agricole (OPAV) afin de gérer en commun toutes les infrastructures créées. Ces phases pilotes ont également permis la création d’environ 400 emplois directs, ainsi que la construction de près de 400 logements pour les planteurs et leurs travailleurs.

Selon Mamadou Sangafowa Coulibaly, « au cœur de cette relance, il s’agit de regrouper des petits planteurs sur des blocs de culture leur permettant de mutualiser toutes les infrastructures de production et de disposer, individuellement, de parcelles économiquement rentables avec l’appui technique des plantations industrielles ».

Par ailleurs, « il s’agit, à terme, de mettre en place 1600 hectares de bananes dessert pour l’installation de jeunes producteurs appelés à devenir de véritables entrepreneurs ruraux vivant de leur métier », a-t-il fait remarquer.

Notons que les « Mesures d'accompagnement de la banane » s’inscrivent globalement dans le cadre de la libéralisation totale du marché européen de la banane, instaurée depuis 2006, et tout particulièrement dans le contexte de la baisse des droits de douane des pays NPF (Nation la Plus favorisée) qui devraient passer de 176 €/T en 2009 à 75 € /T en 2020.

Le programme a été adopté en 2010 par la Commission européenne pour permettre aux pays ACP fournisseurs de bananes sur le marché européen de faire face à la diminution des droits de douane des NPF. Dix pays ACP sont bénéficiaires des « Mesures d’accompagnement de la banane » dont 3 africains (Côte d’Ivoire, Cameroun et Ghana) pour un montant global de 190 millions d'euros.

La dotation de la Côte d’Ivoire est de 44,75 millions d’euros. Cette enveloppe devrait contribuer au financement du plan stratégique de la filière banane, adopté par le gouvernement ivoirien en septembre 2010, et dans lequel les « Mesures d'accompagnement de la banane » s’inscrivent complètement. La Convention de Financement pour la mise en œuvre des MAB en Côte d’Ivoire fut signée le 10 juin 2013.

La contribution de l’Etat de Côte d’Ivoire au financement du Programme est d’environ 492 millions FCFA, soit 750 000 euros, portant ainsi le budget total du programme à environ 29,8 milliards FCFA, soit 45,5 millions d’euros.

André Chadrak

Lire aussi:

16/02/2019 - La Côte d’Ivoire veut améliorer la compétitivité de sa filière banane dessert


 
GESTION PUBLIQUE

La Cemac enregistre un déficit alimentaire annuel de 2000 milliards FCFA (Daniel Ona Ondo)

Le Conseil exécutif de l’Union africaine apporte son soutien à Akinwumi Adesina pour un 2e mandat à la présidence de la BAD

Antoinette Sayeh sera la deuxième personnalité africaine au poste de DGA du FMI

La BEI annonce 4 milliards d’euros pour soutenir l’investissement public et privé en Afrique en 2020

 
FINANCE

Egypte : Banque Misr a l’intention d’emprunter 250 millions $ pour financer son expansion en Afrique subsaharienne

La Fondation BGFIBank offre deux salles de classe équipées aux élèves de l’Ecole primaire d’Ototò, à São Tomé et Principe

Africa Finance Corporation aidera à la construction d’un parc éolien à Djibouti avec un apport de 63 millions $

Au Maroc, Varroc Engineering reçoit un prêt supplémentaire de 16,2 millions $ de la BERD

 
ELECTRICITE

Le Britannique Arch investit dans CrossBoundary Energy pour le développement du solaire off grid africain

Kenya : La Kenya Power introduit une action en justice contre l’annulation de l’un de ses marchés

Sénégal : la centrale éolienne de Taiba N’Diaye officiellement inaugurée

Zambie-Zimbabwe : les experts appellent à une diversification du mix énergétique

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : le gouvernement a caché aux populations des déversements dangereux de pétrole (ONG)

Schlumberger va appuyer le gouvernement soudanais dans le développement de son industrie pétrolière

Au terme de l’exercice financier en cours, ONGC Videsh devrait enregistrer une baisse de production de 3,4 %

Kosmos Energy envisage de s’appuyer sur ses recettes pétrolières pour développer davantage de projets gaziers

 
MINES

Afrique du Sud : Sibanye envisage des fusions/acquisitions pour élargir son portefeuille

Zambie : le coronavirus affecte les premières enchères d’émeraude de Gemfields en 2020

Guinée : TerraCom veut investir dans la bauxite avec l’acquisition d’Anglo African Minerals

Maroc : il faudra un investissement de 10,6 millions $ pour alimenter la mine Khemisset en électricité

 
TELECOM

L’Afrique du Sud signe un accord de collaboration spatiale avec les États-Unis

Malawi : Airtel est officiellement entré sur la bourse locale le 24 février 2020

Liquid Telecom veut entrer sur le marché télécoms d’Érythrée

Avec Orange Côte d’Ivoire, la Fédération Ivoirienne de Sport Automobile lance le 46ème Rallye Bandama à Yamoussoukro

 
TRANSPORT

Kenya Airways prévoit une perte de 8 millions de dollars en raison du coronavirus

Le pont de Kazungula de $259 millions, qui relie le Botswana à la Zambie, sera achevé cette année

L’Union des conseils des chargeurs africains alloue 351 millions FCFA à l’amélioration du bordereau de suivi de cargaison

L'Égypte, en partenariat avec la Chine, va débuter la fabrication de bus électriques à partir de novembre

 
ENTREPRENDRE

Au Nigeria, Daniella Ekwueme donne un coup de jeune au vin de palme

En Afrique du Sud, un mini-laboratoire facilite la pratique des sciences en milieu scolaire

Produire le manioc et ses dérivés

Tunisie : Bassem Bougerra facilite le transport urbain avec des scooters à toit

 
MULTIMEDIA

Mali : Moussa Diarra se sert de déchets plastiques pour concevoir des drones

Comment comprendre la "Titrisation" ? (Vidéo)

Yao Toyo, patron de JCAT et roi du soja bio togolais (Vidéo)

Paul Kagame a mis au défi les dirigeants africains de prendre leurs responsabilités et d'accepter leur échec (Vidéo)

 
FORMATION

Kenya : le gouvernement lance un programme de formation professionnelle des jeunes, avec l'appui de l'Allemagne

Coronavirus : l’OMS propose un cours en ligne en libre accès pour une meilleure riposte

Formation : l’Ecole supérieure du Commerce et des Affaires au Maroc en tournée de séduction au Cameroun

Sénégal : le gouvernement va créer un dispositif pour permettre la certification des expériences professionnelles

 
COMM

Afrique subsaharienne : ESPN remporte les droits de diffusion de la Major League Soccer

Tunisie : le régulateur va fermer Nessma TV, Zitouna TV et Qoran Karim pour diffusion sans licence

Côte d’Ivoire : la RTI et la fédération ivoirienne de football étendent leur partenariat de diffusion

Bamako Digital Days : « Les blogueurs sont la force montante de la démocratie et de la citoyenneté » (Timbuktu Institute)