Ecofin Finance

Tidjane Thiam en passe de réussir son pari à la tête du Crédit Suisse

(Agence Ecofin) - Avec un second trimestre consécutif dans le vert, la banque suisse No2, dirigée depuis 2015 par l’Ivoirien Tidjane Thiam (photo), est en train de redresser la tête.

En 2016, elle avait perdu 2,4 milliards d’euros. Au deuxième trimestre 2017, elle enregistre un bénéfice net en hausse de 78% à 266 millions d’euros.

Le groupe bancaire commence à récolter les fruits de la restructuration mise en musique par son CEO qui a fini par convaincre les investisseurs du bien fondé de son management. « Notre programme global de réduction des coûts est en bonne voie pour parvenir à moins de 18,5 milliards CHF de coûts en 2017, après avoir enregistré 9,1 milliards CHF de coûts au 1er semestre 2017 » a-t-il déclaré à l’annonce de ces résultats. Selon lui, « La croissance des revenus s'est révélée forte dans la gestion de fortune », le département sur lequel il a justement recentré l’activité du groupe.

Prochainement, M. Thiam devra faire face à un nouveau challenge : le Brexit. Une partie importante des activités du groupe Crédit Suisse est basée à Londres. Il serait question d’une délocalisation en Europe continentale, peut-être à Francfort : «Nous étudions des scenarii, mais rien n'est arrêté pour le moment», a déclaré Tidjane Thiam à la presse, à l’occasion de l’annonce des résultats semestriels.

Lire aussi

10/07/2016 - Tidjane Thiam met les nerfs des financiers suisses à rude épreuve

26/10/2015 - Les trois Africains les plus influents du monde économique en 2015, selon Bloomberg


Ecofin Finance     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique
BoutonRS
Player


App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android