Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BNP Paribas confirme la vente imminente de ses banques de détail en Tunisie et au Gabon

  • Date de création: 23 avril 2019 16:55

(Agence Ecofin) - BNP Paribas a confirmé, ce mardi 23 avril, une information du journal Les Echos relative à la cession imminente de ses participations dans ses banques de détail en Tunisie et au Gabon.

Le groupe bancaire français a informé le conseil d'administration de l'Union bancaire pour le commerce et l'industrie (UBCI), une banque de détail basée en Tunisie, qu'il souhaitait trouver un partenaire pour reprendre sa participation de 50,1 %, a déclaré une porte-parole de BNP Paribas. 

En janvier dernier, BNP Paribas a fait savoir au conseil d'administration avoir « ouvert une réflexion stratégique sur sa participation au capital de l'UBCI », avait alors indiqué la banque tunisienne dans un communiqué.

Mi-mars, le Conseil du marché financier tunisien a de son côté fait connaître des précisions obtenues auprès de l'UBCI selon lesquelles des « discussions préliminaires ont été ouvertes avec un certain nombre d'investisseurs potentiels », dont l'Arab Tunisian Bank (ATB), la filiale tunisienne du groupe jordanien Arab Bank, sans qu'un accord n'ait encore été atteint. 

 Selon des informations de presse, qui n’ont pas été commentés par BNP Paribas, deux banques qataries se seraient aussi montrées intéressées par la reprise de l’UBCI, la Qatar National Bank et la Commercial Bank of Qatar

D’autre part, BNP Paribas a confirmé la cession prochaine de sa participation de 47 % dans la Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Gabon (BICIG).

« Des discussions ont lieu depuis plusieurs années entre les actionnaires de la BICIG en vue d'une réorganisation du capital de la banque. Un accord a été signé début 2018 et va a priori pouvoir être mis en œuvre, car il était soumis à des conditions et des autorisations réglementaires qui ont été récemment remplies », a indiqué la banque française aux Echos.

La presse gabonaise a évoqué l’année dernière une cession de l'ensemble des parts de BNP Paribas dans la BICIG au Fonds gabonais d'investissement stratégique.

BNP Paribas avait démenti, dans un communiqué publié le 24 janvier dernier, son intention de quitter le marché marocain. Le groupe a également fait savoir que son implantation en Afrique « fait pleinement partie de son dispositif international » et qu’il n'entendait pas se retirer de ce continent.

A noter que les trois places fortes de BNP Paribas sur le continent africain sont actuellement l'Afrique du Sud, l'Algérie et le Maroc (291 millions d'euros de revenus en 2018).

Lire aussi :

18/04/2019 - Un redressement fiscal dope les charges opératoires de la filiale en Tunisie du groupe français BNP Paribas au cours du premier trimestre 2019

04/04/2019 - La filiale tunisienne de BNP Paribas réalise un bénéfice net en hausse de 18% en 2018, à 16 millions $

14/03/2019 - Arab Bank négocie le rachat de la filiale en Tunisie de BNP Paribas

28/01/2019 - La banque française BNP Paribas dément les rumeurs sur son retrait du Maroc  

12/09/2018 - Le gouvernement gabonais dément l’hypothèse d’une éventuelle reprise de la BICIG par la banque marocaine BMCE


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Le FMI se prépare à supprimer la limite d’âge applicable au poste de directeur général de sorte à ouvrir la voie à une candidature bulgare

Rwanda: la Banque centrale envisage l'émission d'une monnaie électronique pour améliorer les transactions financières

Afrique du Sud: le gouvernement envisage de réaliser de nouvelles coupes budgétaires au cours des prochaines années

Soudan: Abdalla Hamdok devient le premier 1er ministre de l'ère post-Béchir

 
AGRO

Kenya : les exportations de thé en chute de 31 % dans le mois de juin

Zimbabwe : record en vue pour les livraisons de tabac en 2019

Afrique du Sud : la production de myrtilles devrait connaître une hausse de 45% en 2019

Afrique du Sud : l’inquiétude monte dans l’industrie de la laine face à l’interdiction chinoise

 
ELECTRICITE

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

Congo-Kinshasa : la libéralisation du secteur électrique entravée par l’absence de cadre opérationnel

Egypte : Lekela a achevé la mobilisation financière de la centrale éolienne de West Bakr

RDC : Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

Nigeria : le président Buhari limoge le ministre du Pétrole Ibe Kachikwu

L’OPIC finalise son accord de prêt de 40 millions $ avec la société énergétique sud-africaine Renergen

 
MINES

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

Tanzanie : Katoro Gold veut céder ses projets aurifères Imweru et Lubando

Le Mali adopte un nouveau code minier pour augmenter la contribution des mines à l’économie

L’avalanche de nouvelles sources d’approvisionnement n’augure pas d’un bon avenir pour le lithium (CRU)

 
TELECOM

Sénégal : le gouvernement investit 50 milliards FCFA pour l’aménagement numérique du territoire

Selon Gartner, les smart cities, l’IoT et les satellites en orbite basse transformeront le monde des affaires en Afrique d’ici 2029

Harriet Thompson : « la Grande-Bretagne porte un grand intérêt au secteur nigérian des TIC »

Nigeria : 693 tours télécoms menacées de destruction par la NCC, après les 7 000 de la NCAA

 
FORMATION

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

Tchad : 19 établissements privés de l’enseignement supérieur fermés

Le Centre pour la science et l’environnement organise deux formations sur la gestion des eaux usées en milieu urbain en Afrique du Sud

 
COMM

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Warner Music confie le marketing digital de sa filiale sud-africaine à l’agence locale Flume

MultiChoice baisse les prix de ses bouquets de télévision pour résister à Netflix

L'Algérie expulse Ahmed Benchemsi de Human Rights Watch

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique