Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La reprise des parts de FirstRand, le groupe bancaire le plus valorisé d'Afrique, semble ne pas intéresser les investisseurs 

La reprise des parts de FirstRand, le groupe bancaire le plus valorisé d'Afrique, semble ne pas intéresser les investisseurs 
  • Date de création: 22 novembre 2019 11:38

(Agence Ecofin) - Alors que cette actualité ne fait pas le buzz dans des médias africains, la décision de Rand Merchant Bank Holdings et Remgro de sortir du capital de FirstRand Bank via la distribution de leurs participations à leurs propriétaires, continue de faire couler de l'encre en Afrique du Sud. La question en filigrane est celle de savoir si l'option d'une cession de ces parts à un autre investisseur pour créer plus de valeurs au profit de leurs actionnaires n'était pas possible.

FirstRand a beau être la deuxième société la plus valorisée des marchés financiers africains, l'intention de ses gros actionnaires de vouloir se désengager ne semble pas avoir attiré l'attention de gros investisseurs. L'institution financière a pourtant de quoi séduire. Sur la base de ses indicateurs de 2018, il en ressort que sa marge de rentabilité sur les fonds propres est de 39,15%, contre 34,6% de moyenne pour l'ensemble du secteur. La banque affiche aussi la meilleure moyenne de marge de bénéfice net sur les cinq dernières années (28,6%), contre 24,5% pour le secteur bancaire sud-africain.

Mais ces solides performances cachent quelques faiblesses. Bien que rentable, FirstRand semble ne pas générer suffisamment de cash. Divisée par le nombre de ses actions, sa trésorerie représente 15% de sa capitalisation boursière, contre 40% pour le secteur bancaire sud-africain. Aussi, le revenu par action est de seulement 18,3 rands, contre plus de 50 rands pour l'ensemble du secteur. Ces deux derniers points permettent de comprendre que d'une certaine manière la valeur boursière de FirstRand est surévaluée en comparaison à sa capacité de générer du cash.

A côté de ces facteurs contraignants propres à la banque elle-même, il y a que peu de banques internationales souhaiteraient prendre une part significative dans une banque sud-africaine. Le contexte macroéconomique du pays demeure assez incertain. Le gouvernement a du mal à trouver des solutions aux problèmes contingents que représentent les entreprises d'Etat. Les revendications syndicales pèsent sur la rentabilité des entreprises et ces mauvaises nouvelles constituent des risques pour le secteur financier.

Enfin, les grands groupes bancaires européens sont dans une logique de cession des actifs, en raison de nouvelles régulations qui leur imposent des règles strictes de prise en compte des risques. RMB Holdings devrait au terme de son processus de désengagement, sortir de la Bourse de Johannesburg. Mais personne ne peut dire comment réagiront les investisseurs avec les actions FirstRand qu'ils auront reçues du désengagement de RMB Holdings et Remgro. S’ils cherchent à réaliser des plus-values en vendant ce qu’ils ont reçu, le groupe bancaire risquerait de perdre sa place de première valorisation bancaire d'Afrique.

Idriss Linge

Lire aussi:

https://www.agenceecofin.com/banque/2011-71317-de-grands-mouvements-annonces-dans-lactionnariat-de-firstrand-bank-la-plus-importante-banque-cotee-d-afrique



 
GESTION PUBLIQUE

Classement 2019 des pays africains selon l’indice de développement humain du PNUD

Egypte : le gouvernement approuve une loi permettant à des investisseurs étrangers d'acquérir la nationalité

UEMOA : les Etats ont mobilisé 1137 milliards de FCFA sur le Marché des Titres Publics au cours du troisième trimestre 2019

En Angola, le FMI va appuyer les réformes de la gestion des finances publiques

 
AGRO

Éthiopie : l’exécutif envisage une réduction des droits d’accise appliqués à l’industrie sucrière

Éthiopie : l’autosuffisance en blé prévue pour 2022 pourrait ne pas être atteinte

Burkina Faso : l’OFID débloque 20 millions $ en faveur de la promotion des filières agricoles

Liberia : Sime Darby cèdera ses concessions de palmier à huile à l’entreprise locale Manco

 
ELECTRICITE

Electrification rurale : 5 millions $ d’Exim Bank India pour fournir l’énergie solaire à 50 villages, au Niger

Côte d’Ivoire : signature du contrat de concession de la plus grande centrale biomasse d’Afrique de l’Ouest

Burkina Faso : Lancement d’un projet visant le raccordement annuel de 250 000 clients au réseau électrique

Afrique du Sud : l’activité minière significativement ralentie par les délestages en cours

 
HYDROCARBURES

Cinq ans après son retrait de Libye, la société pétrolière russe Tatneft y reprend ses activités

Cameroun : la SNH double sa production de gaz domestique destiné au marché local

Angola : Total s’offre les services d’Ocean Infinity pour une meilleure compréhension de la géologie des blocs 32 et 17

Égypte : SDX atteint un plateau de production stabilisé de 50 millions de pieds cubes/jour, trois mois avant les prévisions

 
MINES

Cameroun : nouvelle campagne de détection des sites miniers dans cinq régions du pays, avec le soutien de la Banque mondiale

Sénégal : Teranga Gold acquiert le projet Massawa pour près de 430 millions $

Zambie : Arc Minerals acquiert une participation majoritaire de la coentreprise Zaco Limited

Le Togo va se doter d’une politique de réinstallation des populations affectées par les exploitations minières

 
TELECOM

Mahamudu Bawumia affirme que le Ghana poursuivra sa numérisation pour terrasser la corruption

Afrique du Sud : Altron a acquis Ubusha Technologies pour 24,5 millions $

Mali : l’opérateur télécoms algérien Mobilis a obtenu un titre provisoire de licence télécoms globale

Ouganda : Loon LCC obtient l’accord de l'Autorité de l’aviation civile pour déployer ses ballons télécoms

 
TRANSPORT

Congo Airways commande deux Embraer E175, avec option d’achat pour deux autres au prix catalogue de 194,4 millions USD

Côte d'Ivoire : en 2020, la Société des transports abidjanais va se doter de 500 nouveaux bus

Transnet signe un accord de coopération ferroviaire avec Ghana Railway Company Ltd et Ghana Railway Development Authority

Aviation : le Gabon sort de la liste noire de l’Union européenne, mais 11 autres pays africains y demeurent

 
FORMATION

Le Rwanda abritera un centre de formation de lutte contre la corruption

Guinée Conakry : l’Organisation internationale pour la migration propose des formations aux acteurs des médias et de la société civile

Les Emirats arabes unis annoncent un programme de bourses pour les étudiants sénégalais à compter de l’année prochaine

Seules deux universités africaines sont représentées dans le classement mondial des performances MOOC

 
COMM

Namibie : l’association des auteurs et compositeurs de musique réclame une créance de 114 000 USD au radiodiffuseur public

Egypte : la plateforme d’affichage intérieur Adzily a levé 12,2 millions USD

BGFIBank RDC, partenaire officiel du forum « Les Héroïnes 2019 »

Ghana : la Fédération ghanéenne annule son accord de diffusion d’une valeur de 17,9 millions USD conclu avec StarTimes

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique