Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Les fruits et légumes provenant du Cameroun en sursis sur le marché européen

  • Date de création: 24 avril 2018 11:06

(Agence Ecofin) - Si rien n’est fait, les fruits et légumes en provenance du Cameroun pourraient bientôt être interdits d’accès au marché européen, à cause de leur qualité questionnable et, surtout, des failles observées dans le système national de contrôle sanitaire et phytosanitaire.

«A l’heure actuelle, un grand nombre d’éléments exigés par les normes internationales et les normes de l’Union européenne ne sont pas inclus dans ce système. Son organisation et sa mise en œuvre présentent d’importantes faiblesses, ce qui compromet son efficacité globale. Par conséquent, les contrôles avant exportation ne peuvent pas être considérés comme fiables, lorsqu’il s’agit de garantir la conformité avec les conditions d’importation fixées par l’Union européenne.», révèle le journal Intégration, citant un extrait du rapport d’audit effectué entre le 8 et le 18 mai 2017 par l’Union européenne, sur le système de contrôle sanitaire et phytosanitaire du Cameroun.

En effet, apprend-on, en dépit de la délivrance aux exportateurs de certificats de conformité après contrôle de leurs produits, des volumes importants de résidus et autres substances nocives, aussi bien à la santé qu’à l’environnement, sont souvent découverts dans des fruits et légumes provenant du Cameroun. «Entre 2015 et 2017, 159 interceptions  ont été enregistrées et notifiées au Cameroun.», a révélé au journal Intégration, Babacar Samb, expert du Cole-ACP qui a animé, début avril 2018, un atelier sur le sujet à Yaoundé, la capitale camerounaise.

Depuis le début de l’année 2018 courante, soufflent certains membres de la corporation des producteurs et exportateurs des fruits et légumes, de nouvelles interceptions ont été notifiées au Cameroun, qui multiplie des actions visant à améliorer son système de contrôle, pour ne pas priver le marché européen aux exportateurs camerounais (les fruits et légumes représentent officiellement 15% des exportations camerounaises vers ce marché).

Il en est ainsi par exemple, apprend-on, de la mise en place par l’Organisation nationale de protection des végétaux (Onpv), d’un système de certification à l’exportation des mangues, fruits sur lesquels le Cameroun enregistre actuellement, le nombre le plus important des interceptions (12 cas sur 20 en 2017) de résidus et substances nocives sur ses fruits et légumes, une fois aux portes du marché européen.

Brice R. Mbodiam  

Lire aussi:

24-05-2017 - L’Union européenne prévoit 25 millions d’euros pour accompagner les producteurs camerounais de fruits et légumes31-01-2012 - Filière fruits, légumes et fleurs: le Cameroun veut exporter


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Finance climat : l’UE octroie 80 millions € pour le renforcement de la résilience aux catastrophes climatiques

Côte d'Ivoire: 360 millions $ pour construire et équiper six nouveaux centres hospitaliers

Kenya: 445 millions $ de dépenses budgétaires en moins pour l'année 2019/2020

La coopération allemande apporte son soutien financier au processus de décentralisation du Togo

 
FINANCE

Un industriel camerouais projette de fabriquer chaque mois 10 000 réfrigérateurs - congélateurs et 5000 climatiseurs

La SFI et Water.org envisagent de mobiliser 100 millions $ pour soutenir des banques commerciales kényanes

L'américain Warburg Pincus en voie d'entrer dans la distribution des antirétroviraux en Afrique du Sud

Après le Kenya, la firme égyptienne Swvl prévoit d’étendre ses opérations au Nigeria, d’ici fin 2019

 
ELECTRICITE

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

Google fait passer son portefeuille à 5 500 MW et devient le 1er acheteur privé d’énergie renouvelable

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

 
HYDROCARBURES

Au premier semestre, le Nigéria a perdu 1,35 milliard de dollars à cause du siphonnage de pétrole à partir des oléoducs

TGS démarre un programme de levées sismiques 3D en offshore ultra-profond dans les eaux sénégalaises

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

 
MINES

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

 
TELECOM

Tunis abritera ce lundi 23 septembre 2019, la 3ème journée Huawei de l’innovation technologique en Afrique du Nord

Vodacom Bourse EXETAT 2019 : plus de 241 candidats ont pris part au concours

Egypt Post a ouvert un centre logistique numérisé pour soutenir l’e-commerce en Afrique

Orange CI récompense les lauréats du Prix de l’Entrepreneur Social 2019

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

 
COMM

Burkina Faso : les télévisions privées devront payer 75 millions FCFA par an pour la TNT

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Suspendu par Gabon Télécom, le site d’information Gabon Review invite ses lecteurs à utiliser un VPN

Fort Boyard Afrique, la première émission d’aventure africaine sur Canal + en Afrique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro