Ecofin Gestion Publique

L’Union européenne accompagne la modernisation de l’économie algérienne à hauteur de 40 millions d’euros

(Agence Ecofin) - L’UE veut accompagner Alger dans la modernisation de son économie. Cette ambition a été au centre d’une réunion du Conseil d’association UE-Algérie, le 13 mars, à l’occasion de laquelle Bruxelles et Alger ont signé une série de projets pour un coût total de 40 millions d’euros.

Ces projets visent essentiellement à moderniser les finances publiques et à développer les énergies renouvelables algériennes. Ainsi l’UE souhaite consacrer 20 millions d’euros à la mise en place d’un système intégré d’information financière au sein du ministère algérien des finances, et au développement des énergies.

Quant à la deuxième moitié du financement, elle sera dédiée à la mise en place d'un cadre juridique et règlementaire, préalable indispensable à l’instauration d’une zone de libre-échange avec l’UE prévue dans l’accord d’association UE-Algérie, qui entre en vigueur en 2015.

« Notre objectif est d’aider l’Algérie à remédier aux difficultés économiques auxquelles elle est confrontée actuellement et à forger des liens plus étroits avec les entreprises européennes », a confié Johannes Hahn (photo), commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d’élargissement.

L’axe de coopération Bruxelles-Alger s’est intensifié depuis 2005, année de la création de l’association EU-Algérie. Entre 2011 et 2016, Bruxelles a déjà investi plus de 200 millions d’euros en Algérie, au profit de divers projets.

Claude Biao


Ecofin Gestion Publique     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS