Yaoundé-Genève | 20 avril 2014

Soutien à la recherche sur le riz, le manioc, le blé et le maïs en Afrique

Soutien à la recherche sur le riz, le manioc, le blé et le maïs en Afrique

(Agence Ecofin) - La Banque africaine de développement (BAD) a signé avec l’International Institute of Tropical Agriculture (IITA) un accord de subvention de $63 millions pour développer la chaîne de valeur de quatre des six cultures stratégiques –le blé, le maïs, le manioc et le riz- telles que définies par le Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine (PDDAA), piloté par le Nepad.

Le projet intitulé «Appui à la recherche agricole pour le développement des cultures stratégiques en Afrique» (ADRD-SC), d’une durée de 5 ans, sera mis en œuvre dans trois centres du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI) à savoir l’Africa Rice Centre (AfricaRice), l’International Centre for Agricultural Research in the Dry Areas (Icarda) et l’IITA.

Le projet comporte quatre volets: les technologies agricoles et la production d'innovations, les technologies agricoles et la diffusion des innovations; le renforcement des capacités et la gestion de projet. Le but est d’améliorer pour ces quatre cultures la productivité et les revenus sur une base durable et ainsi la sécurité alimentaire et la nutrition. Les objectifs fixés sont une augmentation des rendements de 20% pour le manioc, le maïs, le riz et le blé de 60% des revenus annuels moyens.

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES AGRO LES PLUS LUS