Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Sénégal : l’ASUTIC interpelle le gouvernement sur la nécessité d’ouvrir le marché à un 4e opérateur télécoms

Sénégal : l’ASUTIC interpelle le gouvernement sur la nécessité d’ouvrir le marché à un 4e opérateur télécoms
  • Date de création: 11 octobre 2019 17:16

(Agence Ecofin) - L’Association sénégalaise des utilisateurs des technologies de l'information et de la communication (ASUTIC) est favorable à l’entrée d’un 4e opérateur sur le marché télécoms national. Au cours d’un entretien accordé le 10 octobre 2019 au journal Sud Quotidien,  Ndiaga Guèye (photo), le président de l’association, a déclaré qu’un nouvel acteur viendrait relancer la concurrence sur un marché où il en manque du fait d’un oligopole.

« Dans un oligopole, les opérateurs n’ont pas intérêt à se faire la concurrence. Parce qu’en général, ce sont des marchés où la demande est très forte. Il y a peu d’offres, si vraies que les acteurs sont assurés d’avoir des revenus substantiels. Donc, ils ne se font pas la concurrence.

Depuis 15 ans, si vous consultez les tarifs qui sont sur le site de l’ARTP, les trois opérateurs ont les mêmes tarifs. On les appelle des tarifs alignés, a décrié le président de l’ASUTIC qui a ajouté que « là où il y a un semblant de concurrence, c’est au niveau des promotions. Or, les promotions ont pour objectif de complexifier la visibilité du marché des télécoms. Il est impossible de comparer deux offres pour voir laquelle est meilleure ».

En plus, Ndiaga Guèye a proposé au gouvernement trois autres solutions pour relancer la concurrence. « Premièrement, l’ARTP doit continuer à faire la baisse asymétrique des tarifs d’interconnexion [...] La 2e mesure, c’est d’interdire les offres qui enferment le client dans les mêmes réseaux. Parce que de telles offres sont à l’avantage de l’opérateur dominant, qui a la base clientèle la plus importante. Cela empêche la fluidité du marché. La 3e mesure, c’est de faire la promotion du service de la portabilité qui a été mis en place depuis 2015. Peu de Sénégalais savent que ce service existe », a conclu le patron de l’ASUTIC.

Pour lui, bien que l’idée d’introduire des opérateurs de réseau mobile virtuel (MVNO) sur le marché ait semblé être la bonne pour diversifier les offres et les coûts, « ces opérateurs virtuels n’auront aucun impact sur le marché des télécoms en matière d’accessibilité et de qualité de réseau, et de tarifs. Parce que tout simplement ces opérateurs virtuels dépendent des opérateurs classiques. Ces MVNO vont acheter en gros chez les opérateurs classiques pour les revendre en détail. Donc, on ne peut pas être le concurrent de son fournisseur dans le même marché », a affirmé Ndiaga Guèye.

Lire aussi :
27/06/2016 - Sénégal : SK Telecom et CKG Group proposent 100 milliards Fcfa pour la 4ème licence mobile


Ecofin Télécom     



 
GESTION PUBLIQUE

Afrique : des projets climatiques de plus de 400 millions $ ont obtenu des financements internationaux en 2019

Forum de l'investissement en Afrique 2019: la BAD garantit des intérêts d'investissement de 40 milliards $, en hausse de 15%

RDC : la France va soutenir les forces armées contre les rebelles à l’Est du pays

Le Réseau africain de la commande publique (RACoP) tient sa première Assemblée générale à Dakar

 
FINANCE

Le kényan GA Insurance poursuit son expansion en Afrique de l’Est avec l’acquisition de l’assureur ougandais Nova Insurance Company

La BICICI accompagne la seconde édition de l’Open TENNIS FOR AFRICA

International Moroccan Conglomerate entre dans le capital de STG Télécom et cible le marché marocain des télécommunications

La Fondation BGFIBank finance la réhabilitation et l'équipement de l'Ecole primaire et du Collège Soamanandrariny à Antananarivo

 
AGRO

Kenya : le gouvernement veut créer une agence de contrôle de la qualité des denrées agricoles

Ouganda : l’accumulation des stocks sucriers inquiète les acteurs de l’industrie

Côte d’Ivoire : lancement des modules complémentaires au recensement des exploitants et de leurs exploitations agricoles

Le Ghana a écoulé près de 200 000 tonnes de cacao de la campagne 2020/2021 avec le DRD

 
ELECTRICITE

Gabon : Meridiam obtient le contrat de concession du barrage de Kinguele (34 MW)

Egypte : le Fonds souverain ambitionne d’acquérir 1,98 milliard $ de parts dans 3 centrales construites par Siemens

Kenya : 15 milliards $ seront nécessaires pour l’accès universel à l’énergie en 2022 selon Power for All

RDC : l’Angola prête à importer 5 000 MW d’énergie produite par Inga III (11 050 MW)

 
HYDROCARBURES

Les mauvaises performances de Tullow au Ghana affectent la trésorerie et les prévisions de production de la société pour 2019

La part du gaz naturel dans le bouquet énergétique africain passera de 5% à 25%, d'ici 2040 (AIE)

Tunisie : le ministère de l’Industrie assure que le projet gazier Nawara démarrera avant la fin de l’année

Zimbabwe : Invictus Energy lève des fonds pour son projet gazier de Cabora Bassa

 
MINES

Madagascar : Black Earth lance les essais d’extraction minière au projet de graphite Maniry

La Société Minière de Boké remporte l’appel d’offres pour l’exploitation des gisements de minerai de fer des blocs I et II de Simandou

Egypte : Aton Resources demande officiellement un bail d’exploitation à Hamama

L’Ecole africaine des Mines du Mali reçoit un don de 656 millions de francs CFA du groupe Enrroxs

 
TRANSPORT

Aqualine, un projet de transport lagunaire d’Abidjan séduit les investisseurs internationaux qui veulent accompagner sa croissance

Une multinationale chinoise va construire au Nigeria une usine de montage de locomotives qui produira 500 wagons par an

Uganda Airlines attend deux Airbus A330neo pour le lancement de ses vols long-courrier en 2020

Gabon : Hugues Mbadinga Madiya prend les commandes du ministère des Transports et des Equipements

 
FORMATION

Des centres de formation mobiles pour développer les compétences dans le secteur de l’énergie en Afrique

Deux écoles du Togo et du Sénégal en partenariat pour l'harmonisation des programmes de formation et les échanges d'étudiants et d’enseignants

Au Mali, une université virtuelle polytechnique ouvre ses portes avec pour ambition de former 10 000 jeunes africains par an

Le programme canadien Global Change propose des formations aux femmes professionnelles du développement dans plusieurs pays d’Afrique

 
COMM

Mali : Thomson Broadcast et Viaccess-Orca se chargeront de la partie technique de la migration vers la télévision numérique

Droits de la Coupe d’Afrique des nations : rien ne va plus entre la Confédération africaine de football et Lagardère

Afrique du Sud : la NBA va diffuser en clair ses matchs sur la plateforme du diffuseur eTV

Un jeune nigérian de 12 ans découvre une nouvelle formule mathématique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom