Ecofin Telecom

Le FAI camerounais Yoomee va investir 18 milliards FCFA à l'horizon 2022, pour relever le défi de la concurrence  

Le FAI camerounais Yoomee va investir 18 milliards FCFA à l'horizon 2022, pour relever le défi de la concurrence  

(Agence Ecofin) - Le fournisseur d’accès internet (FAI) camerounais Yoomee, également présent en Côte d’Ivoire, annonce des investissements de 3 milliards FCFA en 2019 et environ 15 milliards FCFA entre 2020 et 2022.

Yoomee (5ème opérateur après Vodacom, Ringo, Creolink et Matrix en termes de revenus, selon le régulateur du secteur) entend ainsi investir dans le développement de son réseau de distribution, l’extension de la couverture au plan technologique (internet 4 G) et territorial, ses capacités en ressources humaines et le renforcement de son image.

Actuellement, le FAI revendique plus de 120 000 abonnés au titre de sa première année d’exploitation, dont 75% sur le segment internet 4G et 25% sur la voix par l’usage de la technologie CDMA.

Créée en 2011 avec des capitaux étrangers, Yoomee a fait banqueroute en 2016, avec près de 120 employés au chômage. Des entrepreneurs camerounais ont repris la société en octobre 2016. Un investissement initial de 10 milliards FCFA, porté aujourd’hui à plus de 14 milliards FCFA, a permis avec succès de remettre le FAI à flot. Ce dernier contrôle 6,33% des parts du marché camerounais de la fourniture d’accès à internet, grâce à ses 605,8 millions FCFA de revenus en 2017.

Sylvain Andzongo


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom