Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Egypte : les USA vont geler une aide militaire de 130 millions $ en raison de violations des droits humains

Egypte : les USA vont geler une aide militaire de 130 millions $ en raison de violations des droits humains
  • Date de création: 15 septembre 2021 16:14

(Agence Ecofin) - Depuis l’arrivée au pouvoir du maréchal al-Sissi, de nombreux élus ont appelé Washington à remettre les droits de l’homme au centre de ses rapports avec l’Egypte. Bien que la nouvelle décision semble vouloir trancher avec l’attitude de l’administration Trump, elle est jugée encore insuffisante.

Les Etats-Unis s’apprêtent à geler une aide militaire de 130 millions $ accordée à l’Egypte, a-t-on appris de sources médiatiques concordantes.

Selon une source proche du dossier, cette décision est liée à des questions humanitaires. En effet, Washington exigerait de son allié arabe, des garanties concernant le respect des droits humains avant de débloquer cette nouvelle aide militaire.

« Nous continuons à discuter de nos graves préoccupations concernant les droits de l'homme en Egypte », a indiqué un porte-parole du département d’Etat cité par Reuters, ajoutant que les fonds seront débloqués si « le gouvernement égyptien répond de manière affirmative à des conditions spécifiques liées aux droits de l'homme ».

Bien que cette annonce ne remette pas en cause les relations américano-égyptiennes assez fortes notamment dans le domaine sécuritaire, elle s’inscrit dans une logique de rupture avec l’attitude plus ou moins conciliante de la précédente administration américaine avec Le Caire. Pour rappel, l’ancien président américain Donald Trump avait vanté les mérites de ses relations avec le maréchal Abdel Fattah al-Sissi (photo) qu’il a publiquement désigné comme son « dictateur préféré » alors même que celui-ci fait face à des critiques virulentes concernant les droits de l’homme.

Cependant, à l’échelle des relations entre les deux pays, la décision du secrétaire d’Etat, Anthony Blinken, est perçue par de nombreux activistes comme une mesure a minima. En effet, le montant visé par la mesure de suspension ne représente que 10% du total de 1,3 milliard $ auquel se chiffre l’aide militaire que les USA accordent à l’Egypte chaque année. De plus, il représente à peine la moitié des 300 millions d’aide annuelle pour lesquels le congrès américain a demandé des restrictions de la part de la Maison blanche.

Un allié incontournable

Il faut souligner que pour les Etats-Unis, l’Egypte a toujours été un allié stratégique. Pays arabe le plus peuplé, sa position géostratégique en Afrique du Nord où il contrôle le très fréquenté canal de Suez ainsi que ses relations avec Israël et la Palestine en font un soutien de poids en Afrique et dans le monde arabe, pour des raisons sécuritaires et commerciales évidentes. Cette situation couplée au risque de voir Le Caire se tourner définitivement vers Moscou ou Pékin a souvent rendu difficile l’adoption de sanctions américaines contre le pays des pharaons, malgré les nombreuses accusations de violations de droits de l’homme envers le président al-Sissi.

En 2013, le président Obama avait d’ailleurs suspendu une partie de l’aide militaire américaine envers le pays demandant un « progrès crédible » vers la démocratie, avant d’annuler la mesure 2 ans plus tard, évoquant « l’intérêt de la sécurité nationale des Etats-Unis ». De plus, en février dernier, soit quelques semaines après son arrivée au pouvoir, Joe Biden avait dû valider la vente de 197 millions $ de missiles à l'Egypte, contrairement à sa promesse de mettre la question des droits de l’homme au cœur de ce genre de transactions avec le régime en place.

« C’est une erreur. L’Egypte compte 60 000 prisonniers politiques, et les opposants sont torturés », a réagi sur twitter le sénateur démocrate Chris Murphy à l’annonce de la nouvelle. Et d’ajouter : « le gouvernement aurait dû geler la totalité des 300 millions $. Cette mesure prise à moitié envoie un message flou concernant notre engagement pour le respect des droits humains et la démocratie ».

Notons que les USA ne sont pas le seul pays dont les relations avec l’Egypte sont controversées. Le président français Emmanuel Macron avait dû clarifier fin 2020 les relations commerciales entre son pays et l’Egypte, refusant de conditionner au respect des droits de l’homme, sa coopération avec le gouvernement al-Sissi en matière de défense, car « une telle politique affaiblirait Le Caire dans la lutte contre le terrorisme ».

Moutiou Adjibi Nourou

  


Moutiou ADJIBI NOUROU

Banner LNG Gestion et Economie

 
FINANCE

La société de paiement australienne Zip Co s’apprête à racheter la fintech sud-africaine PayFlex

Togo : coup d’envoi de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé

ARM-Harith lance un fonds d'infrastructures climatiques urbaines de 250 millions $ pour l’Afrique de l'Ouest

La start-up nigériane 54gene lève 25 millions $ pour contribuer à la découverte de nouveaux médicaments

 
AGRO

Soudan : le géant turc Alapala lancera une usine de production d’aliments pour bétail d’ici février 2022

Côte d’Ivoire : les broyages de cacao ont atteint 54 000 tonnes en août

Le distributeur Carrefour reprendra 6 magasins de Shoprite en Ouganda

Côte d’Ivoire : Koudijs Animal Nutrition lancera son unité de fabrication d’aliments pour volaille d’ici août 2022

 
ELECTRICITE

GERD : Le Conseil de sécurité de l’ONU appelle à la poursuite des négociations avec l’Union africaine

Zimbabwe : le gouvernement demande l’aide du Mozambique et de la Zambie pour combler le déficit énergétique

Afrique du Sud : FirstRand ne financera plus de centrales à charbon

Le canadien Awesense et le ghanéen Arthur Energy Advisors aident le Ghana et la Sierra Leone à réduire leurs pertes d'électricité

 
HYDROCARBURES

Nigéria : 11 usines de gaz de pétrole liquéfié et 2 stations-service non autorisées fermées à Abuja

Nigeria : Dangote recherche un prêt pour financer sa méga raffinerie de pétrole

Libye : le gouvernement encourage le retour dans le pays des compagnies pétrolières occidentales

Egypte : meilleurs résultats pour la société publique d’exploitation des pipelines sur l’exercice financier 2020-2021

 
MINES

Le Ghana signe un accord de 1,2 milliard $ avec Rocksure International pour l’exploitation de la bauxite

Ouganda : aucun gramme d’or vendu en juillet, après l’instauration d’une taxe à l’export

Au premier semestre 2021, Gemfields renoue avec le profit en Zambie et au Mozambique

Contrebande d’or au Nigeria : le gouvernement veut instaurer la peine de mort pour les trafiquants

 
TELECOM

La Gambie sollicite l'expertise du Ghana pour développer son secteur des télécoms

Orange Tunisie, avec l’appui de la Fondation Orange, lance son appel à projets Villages pour l’année 2021

L’Angola s’est mis en quête d’un partenaire pour la gestion et l’exploitation des infrastructures d’Angola Telecom

Le Bénin reçoit 40,2 millions $ de la Chine pour densifier son réseau télécoms à haut débit

 
TRANSPORT

L’Angola et le Portugal scellent un accord de coopération en matière de transport routier

Mali : 27 millions USD pour l’aménagement de la voie de contournement de l’aéroport int’l de Mopti

Mali : 23 millions EUR de la BOAD pour la réhabilitation de la nationale n° 27, Bamako-Koulikoro

Bénin Terminal renforce ses équipements et se dote de deux nouveaux stackaces

 
ENTREPRENDRE

Avec Mando Foods&Co, Alain Branger promeut la consommation de produits agricoles ivoiriens

L’Ivoirien Moussa Badoh réussit à produire 35 tonnes de plantain par hectare

Burundi : les jeunes et les femmes au cœur de la promotion de l’entrepreneuriat et de la cohésion sociale (BAD)

Les Béninois Aurelle Noutahi et Basile Barrincio créent une alternative africaine à Google Images

 
ECHO

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

Via Ovétal, la Camerounaise Diane Njoya veut populariser les essences africaines dans le cosmétique

De retour du Gabon, Didier Raoult se déclare « très impressionné » par la qualité de la prise en charge Covid

 
FORMATION

5 écoles de commerce africaines parmi les 286 meilleures au monde (classement)

Maroc : le gouvernement lance « Campus connecté », un projet pour faciliter l’enseignement à distance

Le Rwanda annonce une académie spécialisée dans les drones

La Fondation Thomson Reuters lance une nouvelle formation sur le financement illicite en Afrique

 
COMM

Instagram propose un nouvel outil pour découvrir des entreprises

La Côte d’Ivoire annonce une subvention pour le personnel des médias à la retraite dès fin septembre

Nigeria : les autorités annoncent la fin de la suspension de Twitter pour « très bientôt »

Guinée : l’armée plus présente que jamais dans la distribution de l’information publique

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Le Top 10 africain des villes les plus chères en 2021

InfographieGP top 10 villes africaines les plus cheres