Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Lancement de la première Conférence Africa Pharma à Johannesburg

  • Date de création: 07 juin 2019 12:22

(NEPAD) - Le marché pharmaceutique en Afrique est l'un des secteurs les plus dynamiques au monde et devrait atteindre 60 milliards de dollars d'ici 2020. La production locale représente un immense potentiel qui permettrait de stimuler la croissance économique et industrielle sur le continent, tout en apportant une réponse locale et durable aux besoins sanitaires de l'Afrique.

L'Agence de développement de l'Union africaine - NEPAD, la Commission de l'Union africaine et DFS Africa, avec l'appui du Plan de fabrication pharmaceutique pour l'Afrique, ont lancé la première Conférence Africa Pharma à Johannesburg, Afrique du Sud. La Conférence s'est tenue les 4 et 5 juin 2019 et a réuni des participants venus du continent africain et du monde entier.

Les participants incluaient des représentants du secteur privé, du gouvernement, du monde universitaire, de la société civile, des médias, des communautés économiques régionales et des organisations de santé, des agences des Nations Unies, des institutions et organes techniques de l'UA et des partenaires au développement.

Les exposés, les tables rondes et les débats qui ont eu lieu au cours de la Conférence ont porté sur les progrès réalisés et les difficultés rencontrées par les pays africains afin de promouvoir la production pharmaceutique locale dans le contexte du Plan de fabrication pharmaceutique pour l'Afrique.

"Le potentiel de l'industrie pharmaceutique du continent, l'une des plus dynamiques au monde et devrait atteindre environ 60 milliards de dollars d'ici la fin de 2020. Il est de notre responsabilité d'établir des priorités claires pour une action concrète, coordonnée et efficace qui permettra à chaque Africain de bénéficier de cette croissance et d'avoir accès à des médicaments de qualité", a déclaré le Dr Ibrahim Mayaki, CEO de l'Agence de développement de l'Union africaine - NEPAD.

En effet, l'un des principaux défis auxquels le continent doit faire face pour répondre à ses besoins de santé étendus et changeants est sa dépendance à l'égard des médicaments importés. Cette dépendance pose des risques importants pour la sécurité et la viabilité de l'industrie de la santé et pour la capacité des gouvernements africains à assurer la disponibilité et l'accessibilité financière des technologies de santé nécessaires. La dépendance à l'égard des médicaments importés contribue également aux déficits commerciaux des pays et consomme de précieuses devises.

Au cours de la rencontre, les participants ont débattu des progrès réalisés en matière de production pharmaceutique locale à la suite du Sommet d'Abuja de 2005, des défis auxquels sont confrontées les industries pharmaceutiques africaines et des possibilités de catalyser la production locale afin d'améliorer l'accès et la sécurité des médicaments et des technologies sanitaires sur le continent.

De plus, la mise en place au cours de la conférence de la "Deal Room" - une plateforme où les transactions pré-qualifiées rencontrent d'autres investisseurs pré-qualifiés - a permis aux entreprises et aux porteurs de projets présélectionnés de rencontrer des investisseurs institutionnels africains qui souhaitent investir dans les domaines pharmaceutique et d'accès aux soins. La conférence Africa Pharma a également accueilli 20 sociétés pharmaceutiques africaines à la recherche de transactions d'une valeur de plus de 1,3 milliard de dollars dans la Deal Room.

À propos d'AUDA-NEPAD

Agence du NEPAD est l'organe technique de l'Union africaine. Le mandat principal de l'Agence du NEPAD est de faciliter et de coordonner la mise en œuvre des programmes et projets prioritaires régionaux et continentaux et de pousser les partenariats, la mobilisation des ressources, la recherche et la gestion des connaissances. A travers les pays africains du NEPAD sont des occasions uniques de condition de prendre le contrôle total de leur programme de développement, de travailler plus étroitement ensemble et de coopérer plus efficacement avec les partenaires internationaux. En savoir plus sur www.nepad.org

À propos de la Commission africaine

La vision de l'Union africaine est celle de: «Une Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens et représentant une force vive sur la scène internationale » La Commission est l'organe clé jouant un rôle central dans la journée à jour la gestion de l'Union africaine. Entre autres, elle représente l'Union et défend ses intérêts; élabore des projets de positions communes de l'Union; prépare des plans stratégiques et d' études pour l'examen du Conseil exécutif; élabore, promeut, coordonne et harmonise les programmes et les politiques de l'Union avec celles des CER; veille à l'intégration du genre dans tous les programmes et activités de l'Union. www.au.int

À propos de DFS Africa

DFS Africa est une plateforme dédiée à la croissance des investissements étrangers et locaux dans l'industrie et les marchés africains. Nous aidons les organisations et les autorités publiques à structurer des projets bancables et des entreprises capables d'attirer le capital de croissance ou le financement nécessaire à la réalisation de nouveaux projets. Notre plateforme est unique en ce sens qu'elle permet aux autorités publiques, aux décideurs politiques, aux promoteurs de projets, aux investisseurs, aux institutions de financement du développement (IFD) et aux institutions financières privées de discuter des meilleures pratiques et des moyens les plus efficaces de développer les entreprises, de structurer les projets et de financer les projets d'investissement à travers l'Afrique. Nos événements offrent aux investisseurs et aux sociétés émettrices l'occasion de " sortir de l'impasse " en trouvant des partenaires stratégiques et pertinents avec lesquels travailler. www.dfsafrica.org

37265 AFRICA


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

La BAD a emis une obligation globale de référence de 2 milliards de dollars à 3 ans

Kenya : Standard Chartered Bank lance un programme de soutien aux femmes entrepreneures du Kenya

Ghana : la Banque centrale fixe de nouvelles exigences de capital minimum pour les fournisseurs de services de paiement

Ethiopian Airlines déclare un bénéfice net en hausse de 18% durant son exercice 2018/2019

 
AGRO

Mali : l’AFD va subventionner sur quatre années la transition agro-écologique dans le coton

Afrique du Sud : Distell accuse AB InBev/SABMiller de violation de règles de fusion

Sénégal : la vallée du fleuve Sénégal pourrait produire 100 000 tonnes de tomates par an

Côte d’Ivoire : le CCC dément les rumeurs de hausse du prix du cacao à 1000 Fcfa/kg en 2019/2020

 
ELECTRICITE

Bénin : le gouvernement ambitionne l’autosuffisance énergétique d’ici à 2021 avec une puissance installée de 400 MW

Sénégal : la Banque mondiale garantit les 60 MW des centrales solaires de Kael et de Kahone

Sommet du G5 Sahel : transformer la région grâce aux immenses ressources d’énergie solaire

Angola : 600 MW de solaire disponibles d’ici 2022, grâce à 30 000 installations domestiques (gouvernement)

 
HYDROCARBURES

Niger : la contribution de l’or noir au PIB devrait passer de 4% en 2017 à 24% en 2025

ION Geophysical empoche un contrat de levés multiclients 2D qui couvrira les eaux angolaises et namibiennes

Le producteur de GNL, Nigeria LNG démarre des pourparlers pour décrocher un financement de 10 milliards $

La production équato-guinéenne de pétrole va grimper de 15 000 b/j avant la fin de ce mois

 
MINES

Mali : l’étude de faisabilité du projet Kobada sera publiée en mars 2020

Paladin lève 30 millions de dollars australiens pour ses opérations en Afrique

Namibie: Namdeb Holdings vend sa mine Elisabeth Bay à un consortium local

Gabon : la Comilog va former 250 jeunes qui seront affectés à l’exploitation du gisement de manganèse d’Okouma

 
TELECOM

Kenya : Huawei s’associe à « Close the Gap » pour développer les compétences numériques en zones rurales

Kenya : Internet Solution a investi 30 millions de shilling pour se doter d’un centre de veille en cybermenaces

Mauritanie : Mattel s’offre l’expertise technique de Huawei pour renforcer son réseau télécoms

Egypte : le ministre des Télécommunications annonce 7 nouveaux parcs technologiques dans les universités

 
FORMATION

Sénégal : le gouvernement n’orientera pas les nouveaux bacheliers vers les établissements privés

L’Union européenne investit dans l’accompagnement des étudiants et universitaires africains

YALI Dakar organise une formation à l’intention des femmes du secteur de l'énergie en Afrique

Rwanda : le gouvernement engage une politique pour développer l’enseignement des matières scientifiques et techniques

 
COMM

L'Erythrée est le pays où la censure est la plus forte au monde

La Nigerian Film Corporation négocie un partenariat avec l'Agence française de développement

Niger : une vingtaine de journalistes et agents du Ministère de la communication, en formation à Pékin

La CNUCED voit le trafic web mondial à 150 700 Go par seconde en 2022

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance