ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Lancement de la première Conférence Africa Pharma à Johannesburg

Les intervenants après la première session avec le Secrétaire exécutif de l'AUDA-NEPAD, le Dr Ibrahim Assane Mayaki (centre) à Johannesburg, le 4 mai 2019 © Darryl Linington Les intervenants après la première session avec le Secrétaire exécutif de l'AUDA-NEPAD, le Dr Ibrahim Assane Mayaki (centre) à Johannesburg, le 4 mai 2019 © Darryl Linington
  • Date de création: 07 juin 2019 12:22

(NEPAD) - Le marché pharmaceutique en Afrique est l'un des secteurs les plus dynamiques au monde et devrait atteindre 60 milliards de dollars d'ici 2020. La production locale représente un immense potentiel qui permettrait de stimuler la croissance économique et industrielle sur le continent, tout en apportant une réponse locale et durable aux besoins sanitaires de l'Afrique.

L'Agence de développement de l'Union africaine - NEPAD, la Commission de l'Union africaine et DFS Africa, avec l'appui du Plan de fabrication pharmaceutique pour l'Afrique, ont lancé la première Conférence Africa Pharma à Johannesburg, Afrique du Sud. La Conférence s'est tenue les 4 et 5 juin 2019 et a réuni des participants venus du continent africain et du monde entier.

Les participants incluaient des représentants du secteur privé, du gouvernement, du monde universitaire, de la société civile, des médias, des communautés économiques régionales et des organisations de santé, des agences des Nations Unies, des institutions et organes techniques de l'UA et des partenaires au développement.

Les exposés, les tables rondes et les débats qui ont eu lieu au cours de la Conférence ont porté sur les progrès réalisés et les difficultés rencontrées par les pays africains afin de promouvoir la production pharmaceutique locale dans le contexte du Plan de fabrication pharmaceutique pour l'Afrique.

"Le potentiel de l'industrie pharmaceutique du continent, l'une des plus dynamiques au monde et devrait atteindre environ 60 milliards de dollars d'ici la fin de 2020. Il est de notre responsabilité d'établir des priorités claires pour une action concrète, coordonnée et efficace qui permettra à chaque Africain de bénéficier de cette croissance et d'avoir accès à des médicaments de qualité", a déclaré le Dr Ibrahim Mayaki, CEO de l'Agence de développement de l'Union africaine - NEPAD.

En effet, l'un des principaux défis auxquels le continent doit faire face pour répondre à ses besoins de santé étendus et changeants est sa dépendance à l'égard des médicaments importés. Cette dépendance pose des risques importants pour la sécurité et la viabilité de l'industrie de la santé et pour la capacité des gouvernements africains à assurer la disponibilité et l'accessibilité financière des technologies de santé nécessaires. La dépendance à l'égard des médicaments importés contribue également aux déficits commerciaux des pays et consomme de précieuses devises.

Au cours de la rencontre, les participants ont débattu des progrès réalisés en matière de production pharmaceutique locale à la suite du Sommet d'Abuja de 2005, des défis auxquels sont confrontées les industries pharmaceutiques africaines et des possibilités de catalyser la production locale afin d'améliorer l'accès et la sécurité des médicaments et des technologies sanitaires sur le continent.

De plus, la mise en place au cours de la conférence de la "Deal Room" - une plateforme où les transactions pré-qualifiées rencontrent d'autres investisseurs pré-qualifiés - a permis aux entreprises et aux porteurs de projets présélectionnés de rencontrer des investisseurs institutionnels africains qui souhaitent investir dans les domaines pharmaceutique et d'accès aux soins. La conférence Africa Pharma a également accueilli 20 sociétés pharmaceutiques africaines à la recherche de transactions d'une valeur de plus de 1,3 milliard de dollars dans la Deal Room.

À propos d'AUDA-NEPAD

Agence du NEPAD est l'organe technique de l'Union africaine. Le mandat principal de l'Agence du NEPAD est de faciliter et de coordonner la mise en œuvre des programmes et projets prioritaires régionaux et continentaux et de pousser les partenariats, la mobilisation des ressources, la recherche et la gestion des connaissances. A travers les pays africains du NEPAD sont des occasions uniques de condition de prendre le contrôle total de leur programme de développement, de travailler plus étroitement ensemble et de coopérer plus efficacement avec les partenaires internationaux. En savoir plus sur www.nepad.org

À propos de la Commission africaine

La vision de l'Union africaine est celle de: «Une Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens et représentant une force vive sur la scène internationale » La Commission est l'organe clé jouant un rôle central dans la journée à jour la gestion de l'Union africaine. Entre autres, elle représente l'Union et défend ses intérêts; élabore des projets de positions communes de l'Union; prépare des plans stratégiques et d' études pour l'examen du Conseil exécutif; élabore, promeut, coordonne et harmonise les programmes et les politiques de l'Union avec celles des CER; veille à l'intégration du genre dans tous les programmes et activités de l'Union. www.au.int

À propos de DFS Africa

DFS Africa est une plateforme dédiée à la croissance des investissements étrangers et locaux dans l'industrie et les marchés africains. Nous aidons les organisations et les autorités publiques à structurer des projets bancables et des entreprises capables d'attirer le capital de croissance ou le financement nécessaire à la réalisation de nouveaux projets. Notre plateforme est unique en ce sens qu'elle permet aux autorités publiques, aux décideurs politiques, aux promoteurs de projets, aux investisseurs, aux institutions de financement du développement (IFD) et aux institutions financières privées de discuter des meilleures pratiques et des moyens les plus efficaces de développer les entreprises, de structurer les projets et de financer les projets d'investissement à travers l'Afrique. Nos événements offrent aux investisseurs et aux sociétés émettrices l'occasion de " sortir de l'impasse " en trouvant des partenaires stratégiques et pertinents avec lesquels travailler. www.dfsafrica.org

37265 AFRICA


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Maroc: la BAD finance la construction d’une cimenterie à hauteur de 45 millions d’euros

L’OPIC examine un possible investissement dans le secteur agricole du Mozambique

Bourse de Casablanca: l'effet Maroc Telecom semble avoir été précaire sur la dynamique de marché

UEMOA : réserves excédentaires toujours confortables pour les banques au cours du premier trimestre 2019, mais en baisse

 
AGRO

La Tanzanie va livrer 1 million de tonnes de maïs au Kenya en 2019/2020

Côte d’Ivoire : l’exécutif veut attirer plus de jeunes dans le cacao grâce au prix plancher commun

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

 
ELECTRICITE

La BAD obtient 40 millions € de la Commission européenne pour accélérer l’électrification en Afrique

Egypte : la NREA envisage d’implanter une centrale éolienne de 200 MW près du golfe de Suez

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

 
HYDROCARBURES

Kenya : le gouvernement s'accorde avec Total, Tullow et Africa Oil pour construire une raffinerie de pétrole

Le Ghana veut introduire le gaz naturel comprimé comme complément aux produits pétroliers

En octobre, Macky Sall recevra le prix de l’Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

 
MINES

Mali: le gouvernement lance officiellement les travaux de construction de l'Ecole des Mines

Le déficit d’approvisionnement de cuivre prévu pour l’année 2019 se confirme

Afrique du Sud : le projet Boikarabelo devrait produire son premier charbon en 2022

L’australien Sandfire Resources veut investir dans le secteur minier du Botswana

 
TELECOM

Bénin : Isocel promet une offre Internet par fibre optique, «au coût le moins élevé du marché» (Interview)

TIF 2019 : Huawei remporte le Prix de contribution exceptionnelle pour ses 20 ans d’existence en Tunisie

Orange a aidé KaiOS Tehnologies à lever 50 millions $ pour améliorer l’accès à Internet en Afrique

Le Nigeria a porté la croissance du groupe Airtel en Afrique pour l’année 2019

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

Algérie : le groupe Medias Temps Nouveau bientôt vendu ?

Retransmission CAN 2019: le cryptage des chaînes nationales chez l’opérateur Canal +, décrié sur les réseaux sociaux

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance