Ecofin Comm

Afrique du Sud: la SABC ne veut plus que les opérateurs de télévision payante diffusent ses chaînes gratuitement

Afrique du Sud: la SABC ne veut plus que les opérateurs de télévision payante diffusent ses chaînes gratuitement

(Agence Ecofin) - La SABC, la compagnie sud-africaine de télédiffusion, vient de demander à l’ICASA, le régulateur de l’audiovisuel, d’ordonner urgemment une étude publique sur la loi qui permet aux opérateurs de télévision payante de diffuser gratuitement ses chaînes de télévision. Adoptée en 2008, cette loi oblige tous les opérateurs de télévision payante disposant de plus de 30 chaînes à diffuser les trois chaînes de télévision de la SABC. 

Cette réglementation avait pour objectif d’apporter de l’audience aux chaînes nationales en les faisant diffuser par des opérateurs ayant une base de client très fournie. Mais, en difficulté financière, la SABC voudrait faire payer les fournisseurs d’abonnement de télévision payante qui disposent de ses chaînes dans leurs bouquets. 

Dans une lettre adressée à Paris Mashile, président par intérim de l'Icasa, Bongumusa Makhathini, le président de la SABC,  a déclaré que la loi permettant aux opérateurs de télévision payante de diffuser les chaînes publiques, avait «  un sérieux impact sur les revenus potentiels de la SABC ». 

Par exemple, la SABC assure que la loi aurait favorisé sur le plan  commercial l’opérateur MultiChoice Africa, dont les chaînes les plus regardées comptent la SABC1, SABC2 et SABC3. 

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm
BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android