Ecofin Telecom

Côte d’Ivoire: l’ARTCI hausse le ton contre la dégradation de la qualité des services télécoms au cours de ces dernières semaines

Côte d’Ivoire: l’ARTCI hausse le ton contre la dégradation de la qualité des services télécoms au cours de ces dernières semaines

(Agence Ecofin) - L’Autorité de réglementation des télécommunications et TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI) a haussé le ton suite à la dégradation de la qualité des services télécoms. Le rappel à l’ordre du régulateur télécoms fait suite aux nombreuses plaintes des consommateurs sur leurs difficultés à communiquer et à accéder à certains services comme les transactions financières.

Au cours d’un point de presse organisé le 21 novembre 2018, le directeur général de l’ARTCI, Bilé Diéméléou (photo), a demandé aux opérateurs exerçant dans le pays de mettre rapidement en œuvre toutes les mesures nécessaires pour garantir la qualité des services télécoms. Il a recommandé aux opérateurs télécoms de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour garantir la permanence et la qualité de service pendant les travaux de mise à niveau de leur réseau qui leur sont exigés.

Afin de déterminer exactement jusqu’à quel point la qualité de services s’est dégradée,  l’ARTCI a révélé qu’un « audit est en cours».  Bilé Diéméléou, a indiqué qu’«en cas de nouveaux manquements constatés, les sanctions seront beaucoup plus sévères et pourraient aller de la réduction de durée des licences jusqu’à leur retrait définitif».

Conscient du fait que la dégradation de la qualité des services  peut également résulter des actes de vandalisme des populations, l’ARTCI leur a demandé de s’abstenir de toute dégradation des installations et infrastructures techniques sous peine de sanctions.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom