Guinée : les autorités autorisent les radios Bonheur FM et Kamoula FM à reprendre la diffusion de leurs programmes

(Agence Ecofin) - En Guinée, les autorités viennent d’autoriser les radios Bonheur FM et Kamoula FM à émettre de nouveau. L’information a été rendue publique par un communiqué officiel de la Haute Autorité de la Communication (HAC).

Les deux radios communautaires avaient été suspendues par le régulateur de l’audiovisuel à cause de leur statut de radio confessionnelle. En effet, l’article 2 de l’alinéa 9 du cahier des charges, fixant les conditions d’implantation et d’exploitation des radios et télévisions privées en Guinée, interdit la création de radios confessionnelles.

Le communiqué autorisant la reprise des programmes mentionne que Bonheur FM et Kamoula FM ont introduit de la diversité éditoriale dans leurs programmes ainsi que « du genre » au sein de leur personnel.

L’autorité n’a pour le moment communiqué aucune information sur la situation de la radio Voix de la paix, suspendue en même temps que les deux autres radios et pour les mêmes griefs.

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm