Tunisie : le régulateur audiovisuel censure une vidéo du ministère de l’Intérieur

(Agence Ecofin) - Une fois encore, la Haica n’est pas contente. La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle en Tunisie a décidé de censurer une vidéo du ministère de l’Intérieur. Le document posté sur Facebook met en avant les déclarations du porte-parole de cette administration sur l'assassinat du policier Mohamed Ali Charaabi.

La vidéo est un montage dans lequel les présumés assassins du policier avouent leur crime, le porte-parole du ministère de l’Intérieur y affirme que « les Tunisiens vont les haïr ». Dans un communiqué publié sur son site web, la Haica dénonce le fait de donner des détails sur le crime, de citer les noms des suspects et de montrer leur visage, mais aussi le fait de les qualifier de « microbes ».

Le régulateur du secteur audiovisuel en Tunisie a décidé de retirer les vidéos diffusées sur les sites web et les pages des réseaux sociaux des chaînes de télévision Al-Wataniya I, Nessma Tv, TNN, Zitouna Tv et Hannibal Tv. Est également interdite l’exploitation de toute image des suspects. La Haica a réitéré son attachement à la présomption d’innocence dont bénéficient encore les suspects.

Le policier Ali Charaabi a été poignardé au niveau du cœur puis égorgé dans la nuit 3 janvier 2015.


Ecofin Comm     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm