Ecofin Telecom

Afrique du Sud : l’Icasa envisage de réguler les coûts de l’accès à Internet pour mettre fin aux plaintes des consommateurs

Afrique du Sud : l’Icasa envisage de réguler les coûts de l’accès à Internet pour mettre fin aux plaintes des consommateurs

(Agence Ecofin) - L’Autorité indépendante des communications d’Afrique du Sud (Icasa) envisage de réguler le coût de l’accès à Internet dans le pays. Mais pour mener efficacement cette mission, le régulateur télécoms a besoin d’une vision d’ensemble du marché de l’Internet. C’est pour se doter de cette cartographie du segment de la data que le régulateur télécoms annonce le lancement d’une enquête de marché spécifique au cours du mois d’octobre 2018.

Willington Ngwepe, le directeur exécutif de l’Icasa, a expliqué lors de l’ITU World 2018 qui s’est tenu du 9 au 11 septembre 2018 à Durban, que l’enquête de marché durera entre huit à dix-huit mois. Elle devrait mettre en évidence les méthodes de facturation de l’Internet  adoptées par les opérateurs de téléphonie mobile et les fournisseurs d’accès, et les passer en revue afin de trouver une solution qui mette non seulement un terme aux plaintes des consommateurs qui durent depuis de nombreuses années déjà, mais qui ne portent pas pour autant atteinte à la rentabilité des entreprises télécoms.

La régulation des prix de l’accès à Internet qu’envisage l’Icasa, est le fruit de la cristallisation du mécontentement des consommateurs qui se sont tous alignés dès 2016 derrière la campagne #DataMustFall, lancée par l’animateur radio Thabo Molefe, plus connu sous le nom Tbo Touch. Contrairement aux années passées, les consommateurs n’ont rien lâché cette fois.

De nombreuses manifestations ont été organisées par la suite dans les rues de Johannesburg pendant près de deux ans. Cette persistance a fini par susciter une réaction du Parlement qui a invité MTN, Vodacom, Telkom, Cell C et le régulateur télécoms à venir s’expliquer sur la question des coûts de la data en févier 2017. Après ces auditions, le gouvernement a reconnu que les prix devaient être revus à la baisse.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom