Burundi : le régulateur attend les représentants de BBC et de VOA pour négocier la remise en onde de leurs radios

(Agence Ecofin) - Le Conseil national de la communication (CNC) attend que les représentants des radios BBC et VOA se rendent au Burundi, pour négocier la reprise de leurs activités. C’est ce qu’a expliqué Nestor Bankumukunzi (photo), le président du CNC, lors du point de presse organisé au terme de l’assemblée plénière de l’institution, qui s’est tenue du 4 au 6 juillet.

Pour rappel, ces radios ont été suspendues depuis le 7 mai dernier, pour une durée de 6 mois. Le CNC leur avait reproché des « manquements à la loi régissant la presse et à la déontologie professionnelle ».

De manière spécifique, VOA avait été suspendue pour la diffusion d’informations « très tendancieuses » et le recrutement d’un journaliste « recherché par la justice burundaise ».

La BBC, quant à elle, avait été suspendue pour avoir ignoré l’avertissement du régulateur qui l’accusait de propager « des déclarations incendiaires appelant les Burundais à la haine et la subversion », à quelques jours d’un référendum constitutionnel.

Si le régulateur semble disposé à négocier avec la BBC et la VOA, la reprise de leurs programmes ne semble pas, pour autant, gagnée d’avance. C’est ce que suggère l’une des déclarations de Nestor Bankumukunzi, durant le point de presse, qui indiquait que les deux médias n’ont pas encore bouclé le tiers du temps de la suspension.

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm