Le FMI aidera la Somalie à émettre de nouveaux billets de banque

(Agence Ecofin) - Le Fonds monétaire international (FMI) accompagnera la Somalie dans le processus d’émission de nouveaux billets de banque. L’opération vise à remplacer des billets vieux de 27 ans et mettre un frein à la circulation de fausse monnaie dans le pays.

«Environ 98% de la monnaie circulant dans le pays est fausse. Les 2% restants ont été imprimés durant la période 1990-1991 et sont en très mauvais état» a estimé Samba Thiam, représentant-pays du FMI pour la Somalie. Selon le responsable, l’émission de nouveaux billets permettra de restaurer la capacité de la banque centrale à mettre en œuvre une politique monétaire.

Si l’institution ne dispose pas encore des financements nécessaires pour y parvenir, les partenaires techniques et financiers sont disposer à accompagner la réforme et apporteront les capitaux dès que le gouvernement se sera décidé, soit pour un régime à taux de change fixe ou flottant. En ce qui concerne la dette du pays (5,3 milliards de $ répartis entre des institutions comme le FMI, Banque mondiale ou la Banque africaine de développement), elle pourrait être annulée.

En effet, le pays remplit les conditions pour bénéficier de cette annulation, mais la réalisation d’une telle mesure reste tributaire des progrès du pays dans la lutte contre la corruption, l’introduction d’une nouvelle devise et la mise en œuvre d’une politique monétaire effective.

«Il y a des obstacles, néanmoins il y a également une volonté des créanciers d’annuler cette dette quand viendra le moment opportun. Personne ne va demander à la Somalie de payer sa dette demain. Le pays a tout le temps de consolider son économie. La dette est une question qui sera résolue en son temps» a affirmé M. Thiam.

La Somalie dont les principales sources de revenus sont l’exportation de chameaux vers les pays du golfe et les envois de fonds des migrants pourrait tirer parti de ses eaux poissonneuses et de ses réserves pétrolières que les experts estiment larges. Atteindre ces objectifs sera la principale mission du président nouvellement élu Mohamed Abdullahi.

Aaron Akinocho


Ecofin Gestion Publique     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS