Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Comm

Algérie : le ministre de la Communication conteste l’évaluation du marché publicitaire produite par Immar

  • Date de création: 22 juin 2015 11:54

(Agence Ecofin) - En Algérie, on ne s’entend pas sur le volume du marché de la publicité. La société française Immar Research and Consultancy vient de publier une étude selon laquelle le ce marché serait de 350 millions de dollars US. Faux, rétorque le ministre de la Communication, Hamid Grine, qui a donné un point de presse ce 18 juin 2015. Pour lui, le marché publicitaire algérien tourne autour de 200 millions de dollars US.

A titre d’illustration, Hamid Grine annonce une baisse de 9% accusée par l’entreprise nationale d’édition et de publicité (Anep), chargé de redistribuer la publicité de l’Etat aux médias. Pourtant, la société Immar annonce qu’au terme du premier trimestre 2015, les dépenses publicitaires, tous médias confondus, étaient de 10,29 milliards de dinars, soit une progression de 42% par rapport à la même période en 2014 où on était à 7,258 milliards de dinars. L’étude porte sur l’investissement publicitaire à la télévision, la radio et la presse écrite.

Em réalité, seul le média télévision profite de cette embellie du marché publicitaire, en se taillant 84,2% des parts, soit 8,646 milliards de dinars. L’augmentation se situe à environ 3,4 milliards de dinars, soit près de 11,5% par rapport à 2014. Les recettes publicitaires de la radio sont passées de 666,804 à 612,475 millions de dinars, car les annonces publicitaires radiophoniques ont chuté de 8%. Quant à la presse écrite, elle perd plus de 7,5% de ses recettes publicitaires qui sont passées de quelque 1,3 milliard de dinars à tout juste un milliard.

Quant aux annonceurs, l’étude d’Immar classe les entreprises de télécommunications au top, lors du 1er trimestre 2015, avec plus de 3,019 milliards dinars. Le secteur agroalimentaire arrive en seconde position avec 2,546 milliards dinars investis dans la publicité. Parmi les secteurs qui ont connu une baisse de l’investissement, il y a l’automobile, le cosmétique et l’hygiène. Tandis qu’il y a une hausse considérable dans les secteurs des meubles et de l’ameublement (444%), de l’évènementiel (385%), des équipements électroménagers (254%), des télécommunications (89%), des boissons (76%), de l’agroalimentaire (56%), de l’entretien (26%) ainsi que des médias et de la production audiovisuelle (15%).

Lire aussi

22/05/2014 - Algérie : le ministre de la Communication veut revoir les conditions d’attribution de la publicité publique à la presse

12/05/2015 - Algérie : sans la publicité publique, beaucoup de journaux disparaitraient, pense le ministre Hamid Grine


Ecofin Comm     


 
GESTION PUBLIQUE

Kenya: 445 millions $ de dépenses budgétaires en moins pour l'année 2019/2020

La coopération allemande apporte son soutien financier au processus de décentralisation du Togo

Top 10 des pays africains les plus attractifs pour les investissements en 2020, selon la Rand Merchant Bank

Kenya: Komaza fera partie des bénéficiaires des 200 millions $ alloués par l'IC

 
FINANCE

Après le Kenya, la firme égyptienne Swvl prévoit d’étendre ses opérations au Nigeria, d’ici fin 2019

La société zambienne Yalelo reçoit un investissement de 6 millions $ de Finnfund pour accroître sa production

La société américaine de paiement Chipper Cash étend ses activités au Nigeria

Jean-Luc Konan a été reçu par le Président Roch Marc Christian Kaboré, avant le lancement des activités de Cofina à Ouagadougou

 
AGRO

Le Gabon va évaluer ses stocks halieutiques avec l’aide de l’Institut d’océanographie d’Espagne

Le suisse Glencore Agriculture veut moderniser son négoce agricole grâce à la blockchain

Le Zimbabwe signe un accord d’achat de 150 000 tonnes de maïs avec l’Afrique du Sud

Madagascar : STAR lancera un audit indépendant de sa chaîne d’approvisionnement de maïs

 
ELECTRICITE

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

Côté d’Ivoire : un régime fiscal et douanier incitatif pour Eranove, dans la construction de CIPREL 5 (390 MW)

Le Kenya a attiré 1,4 milliard $ d’investissements dans les énergies renouvelables en 2018  

Les réseaux électriques de l’Afrique australe et orientale seront interconnectés, d’ici trois ans

 
HYDROCARBURES

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

Europa Oil & Gas bénéficie d’une importante licence d’exploration de pétrole au large du Maroc

Botswana : Strata-X Energy s’active pour le financement de son projet de méthane de houille de Serowe

 
MINES

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

Afrique du Sud : Pan African Resources veut construire une centrale solaire sur le site minier d’Elikhulu

Namibie : l’économie se contracte pour le 4e trimestre consécutif

 
TELECOM

Nigeria : MTN veut lever 272,6 millions $ via une émission en bourse de billets de trésorerie

Afrique du Sud : Rain a lancé son service 5G

Zambie : Mobile Broadband Limited (Vodafone) vend ses actifs

Tchad : Airtel et Tigo menacés d’un boycott de 24 h pour cherté des tarifs et mauvaise qualité de services

 
FORMATION

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

Un programme de formation et de mentoring en ligne pour les femmes entrepreneures africaines

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm