Nigeria : Mainstream prêt à vendre le surplus de production de Kainji et de Jebba au Burkina Faso

Nigeria : Mainstream prêt à vendre le surplus de production de Kainji et de Jebba au Burkina Faso

(Agence Ecofin) - Le Nigeria envisage de fournir de l’électricité au Burkina Faso afin de soulager ce pays voisin de son déficit énergétique. Cette information a été communiquée par Lamu Audu, le directeur exécutif de Mainstream Solutions Limited qui exploite les centrales hydroélectriques de Kainji (760 MW) et de Jebba (540 MW).

Cette décision selon le responsable, est motivée par le niveau élevé de rejection de la production électrique des compagnies de génération qui n’ont pas d’autre choix que de se tourner vers d’autres acheteurs pour la part de leur production non prise en compte par le réseau électrique nigérian. M. Audu a expliqué qu’en ce qui concerne son entreprise, seuls 600 à 650 MW d’électricité sont rachetés par les compagnies de distribution (DisCos) sur une production de 922 MW. Un état de choses qui affecte la mobilisation de fonds pour l’expansion des capacités de production.

« Nous n’avons pas d’autre choix que de céder le reste aux autres pays de la région disposés à payer. En réalité, ils sont prêts à payer plus cher que le prix actuellement pratiqué au Nigeria. Nous avons choisi le Burkina Faso, mais d’autres compagnies de production ont choisi des pays tels que le Togo ou le Bénin. Nous ne sommes pas les premiers à explorer cette piste.», a affirmé le responsable.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité