Ecofin Hydrocarbures

Libye : la production pétrolière régresse encore

Libye : la production pétrolière régresse encore

(Agence Ecofin) - Mardi, des sources proches de la JV engagée sur le plus grand champ pétrolier de Libye, Sharara ont annoncé que la production pétrolière sur le site a de nouveau chuté en raison de la détérioration des conditions de sécurité sur place.

En effet, une augmentation de l'activité des milices locales au cours de la semaine dernière a conduit certains ouvriers pétroliers à évacuer le site. Par conséquent, à la fin de la semaine dernière, le champ produisait 250 000 barils d’huile par jour, contre 300 000 habituellement. Les sources ont affirmé qu’entre la semaine dernière et aujourd’hui, la production y a dû chuter davantage.

Interrogés sur l’exactitude de la situation, les responsables de la société publique du pétrole, NOC n’ont pas accepté de répondre aux questions des journalistes.

La production pétrolière de la Libye a atteint 1,278 million de barils par jour en septembre, son plus haut niveau depuis juin 2013, au profit d’une importante accalmie observée autour des bassins de production.

Sharara, une joint-venture entre la société d'État NOC et un consortium composé de Total, Repsol, Statoil et OMV, a déclaré plusieurs fermetures du champ du même nom, au cours des dernières années en raison des protestations des travailleurs et des attaques contre les pipelines d'exportation.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas