Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

« La Covid-19 peut devenir une menace à la stabilité de nos Etats » (Paul Biya)

« La Covid-19 peut devenir une menace à la stabilité de nos Etats » (Paul Biya)
  • Date de création: 20 mai 2020 13:39

(Agence Ecofin) - Pour faire face aux conséquences socio-économiques de la pandémie de Covid-19, le président de la République appelle son gouvernement à « se montrer ingénieux et inventif ». Contrairement à son habitude, Paul Biya (photo) s’est adressé à la Nation ce 19 mai, veille de la 48e Fête nationale du Cameroun dont les festivités ont été annulées en raison de cette crise sanitaire.

Le chef de l’État estime que ces qualités sont « en particulier » nécessaires pour maintenir « les équilibres financiers, contenir le taux d’inflation, assurer la continuité du service public, notamment dans le secteur éducatif, et réguler l’activité économique de manière à sauvegarder la stabilité et la paix sociales ».

Mais Paul Biya fait cependant une description très sommaire des conséquences économiques de cette pandémie. « Nous nous trouvons aujourd’hui en face de nouveaux défis liés à la forte baisse des places boursières, à la chute des cours des matières premières et à un fort ralentissement imprévu de nos échanges commerciaux. La pandémie du coronavirus a donc un impact négatif sur l’économie mondiale ainsi que sur la nôtre ».

 « Il nous faudra, bien sûr, retrouver plus tard le chemin de la croissance tout en veillant à ce que, pendant cette période d’incertitude et de difficulté, les emplois soient préservés dans la mesure du possible », précise-t-il par la suite. On en saura certainement davantage à la faveur du collectif budgétaire qui devrait être présenté au parlement lors de la session du mois de juin.

Pas d’annonces

Réclamée depuis le début de la crise sanitaire, la sortie du président devrait faire des déçus. Paul Biya n’a en effet fait aucune annonce. Ceux qui le pressaient depuis de s’exprimer attendaient pourtant de son allocution des mesures « fortes » de soutien aux entreprises et aux messages comparables à celles annoncées dans des pays comme le Sénégal ou la Côte d’Ivoire. Le patronat demande même la création d’un fonds de garantie souverain à l’image de ce qui a été fait en France.

Mais rien ne dit que de nouvelles mesures ne seront pas prises, celles du 30 avril, qui devraient priver les caisses de l’État de quelque 131 milliards FCFA, ayant été qualifiées de « premières » mesures de soutien à l’économie. « Le gouvernement est pleinement conscient de la gravité de la situation et est prêt à prendre toutes les mesures nécessaires », promet Paul Biya. Et d’ajouter : « dès qu’un traitement sera disponible, le nécessaire sera fait pour le mettre à la disposition de nos concitoyens ».

En réalité, depuis le début, le gouvernement camerounais fait montre de beaucoup de prudence et de réalisme dans sa gestion de la pandémie de Covid-19. Il s’est par exemple refusé à recourir à un confinement total. Des pays sur le continent qui ont pris cette option y ont renoncé quelques semaines après notamment en raison de ses conséquences sociales. Yaoundé semble avoir très tôt compris que la bataille contre la Covid-19 s’étalerait dans la durée comme l’affirme aujourd’hui l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Combat de longue haleine

Dans son adresse à la Nation, Paul Biya prépare d’ailleurs les Camerounais à un combat de longue haleine. « La crise sanitaire mondiale due au coronavirus va sans doute provoquer un tournant dans le fonctionnement de notre société », prévient le président de la République. Pour lui, « il nous faudra beaucoup d’efforts pour mener la lutte contre la Covid-19 qui peut devenir une menace à la stabilité de nos États ».

« Elle exige, dès à présent, de poursuivre le renforcement de nos structures sanitaires, de densifier notre offre de soins et, surtout, de remettre à jour certains de nos projets et programmes de développement », indique-t-il. Il faudra aussi s’habituer au port du masque dans l’espace public qui « restera obligatoire jusqu’à nouvel ordre ».

Une opportunité pour l’industrie locale appelée à « continuer à s’investir dans la fabrication des masques et des gels hydro-alcooliques, dans le strict respect des normes prescrites par le gouvernement et l’OMS ».

Face à tous ces défis, l’appel de Paul Biya « à une sorte d’union sacrée de toutes les forces vives de la Nation pour combattre la pandémie du coronavirus » tombe donc sous le sens.

Aboudi Ottou

Lire aussi:

11-05-2020- Les premières mesures de soutien à l’économie camerounaise coûteront 131 milliards de FCFA à l’État


 
FINANCE

7 institutions financières tunisiennes obtiendront 155 millions $ de l’allemand KfW pour soutenir des PME

Le marocain Aradei Capital prévoit de se positionner dans le secteur de l’immobilier commercial, après le covid-19

Afrique du Sud : la Banque centrale prévoit des mois à venir « très difficiles » pour les secteurs banque et assurance

Old Mutual confirme l’impact négatif de la covid-19 sur le secteur des assurances en Afrique du Sud

 
AGRO

L’entreprise britannique Gemcorp veut renforcer ses activités dans l’exportation de blé vers l’Afrique

Afrique du Sud : BATSA lancera finalement une action en justice contre le gouvernement

Burkina Faso : la production cotonnière renoue avec la croissance en se chiffrant à 464 000 tonnes en 2019/2020

Afrique du Sud : « les conséquences du confinement sur l’industrie du vin sont irréparables » (VinPro)

 
ELECTRICITE

Eolien : 63 GW de nouvelles centrales eoliennes ont été installées en 2019 (Global Wind Energy Council)

Nigeria : le gouvernement débloque un premier financement pour le projet de 25 000 MW de Siemens

Afrique du Sud : Une entité publique propose à l’Eskom de convertir 5 milliards $ d’obligations en actions

Côte d’Ivoire : la production électrique a crû de 6 % en 2019 par rapport à 2018

 
HYDROCARBURES

Pour faire face à la crise, le Nigéria va réduire à 10 dollars le coût de production du baril de pétrole

Ghana : le gaz de pétrole liquéfié produit au niveau local est plus cher que celui importé, dénoncent les consommateurs

Chevron va réduire de 10 à 15 % ses effectifs mondiaux

La société publique angolaise du pétrole exécute un accord d’amodiation sur un bloc important à Cuba

 
MINES

Burkina Faso : l’État veut générer des recettes de près de 150 milliards de francs CFA grâce à deux mines d’or

Angola : Orelogy Consulting réalisera l’étude de faisabilité définitive du projet de phosphate Cabinda

Congo : une nouvelle étude réduit l’investissement nécessaire pour l’exploitation du minerai de fer de Zanaga

Cameroun : le groupe britannique BWA élargit son portefeuille d’exploration minière

 
TELECOM

Nigéria : MTN veut lever 50 milliards de nairas pour soutenir ses opérations

Cameroun : après un préavis de grève, Nexttel appelle son personnel à se concentrer sur la performance de l’entreprise

Afrique du Sud : les autorités offrent 30 Go gratuits d’internet aux étudiants pour une période de 3 mois

En Afrique, l'Algérie, le Nigeria et la Tunisie trustent la tête des cyberattaques sur mobile au 1er trimestre 2020

 
TRANSPORT

Rwanda : dès le 1er juin à Kigali, le paiement par Mobile Money pour le transport public à moto sera obligatoire

Le Ghana suspend indéfiniment les frais d’atterrissage sur ses aéroports

Cameroun : l’aéroport de Douala va augmenter ses capacités de 1,5 à 2,5 millions de passagers par an

Covid-19 : le trafic aérien a chuté de 95% dans l’Uemoa

 
ENTREPRENDRE

Un entrepreneur sénégalais crée un système de localisation des lieux sans adresse de rue

Kenya : La start-up Amitruck propose une plateforme de mise en relation des acteurs du transport logistique

Ghana : Isaac Sesi, 27 ans, conçoit un appareil qui limite les pertes après récolte

Au Burkina Faso, une famille de fermiers associe fruits et légumes sur un même sol pour cultiver sans pesticides

 
MULTIMEDIA

Au Rwanda, des robots en renfort dans la lutte contre la COVID-19 (Vidéo)

Professeur dans un village enclavé, il est sacré meilleur enseignant au monde ! (Vidéo)

Les chiffres de l'industrie du mobile money en Afrique (2019) - Infographie

Des compagnies aériennes sur la piste des carburants dépourvus de CO2 (Vidéo)

 
FORMATION

Digital Africa lance l’édition 2020 de son programme de formation pour les entrepreneurs africains

Kenya : l’Iran envisage de créer un centre de nanosciences à Nairobi

Le projet de mobilité en génie biomédical africain propose des bourses aux étudiantes et personnel des universités

Maroc : le gouvernement s’engage avec IBM pour offrir des formations aux chercheurs d’emploi

 
COMM

Algérie : deux films documentaires provoquent une brouille avec la France

Une start-up française veut former les scénaristes nigérians de Séries TV à partir de mars 2021

Mozambique : le projet chinois visant à fournir la télévision satellite est achevé

Nigeria : le régulateur sanctionne trois radios pour avoir diffusé de fausses informations sur la Covid-19