Niger : Mohamed Bazoum sera le candidat du PNDS, pour succéder à Issoufou Mahamadou en 2021

Niger : Mohamed Bazoum sera le candidat du PNDS, pour succéder à  Issoufou Mahamadou en 2021

(Agence Ecofin) - Le PNDS Tarayya, parti actuellement au pouvoir au Niger vient de faire le choix de son candidat pour l'élection présidentielle de 2021. Et c'est Mohamed Bazoum (photo), ministre nigérien de l'Intérieur, qui a été officiellement désigné le 10 février au cours d’une réunion du Comité exécutif national (CEN) à « l’unanimité » des voix par les membres de cette formation politique dont il est l'un des piliers, pour tenter de succéder à Issoufou Mahamadou, actuel chef de l'Etat.

Lire ici son portrait  01-01-2018- MohamedBazoum, un homme politique aussi habile que discret

L’officialisation de la candidature de ce membre fondateur de Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS) vient mettre fin aux supputations, rumeurs et débats sur les potentiels candidats à cette élection pour le compte de ce parti au pouvoir depuis 2011.

Toutefois, il faut dire que cette annonce n'a rien d'une surprise pour certains, puisque de nombreux observateurs politiques nationaux lui prêtaient déjà des intentions présidentielles. On craignait cependant que les ambitions des uns et des autres et les positionnements personnels en interne au sein du parti rose, ne viennent lui compliquer la tâche. Mais il n'en a rien été.

Agé de 59 ans, Mohamed Bazoum né dans la région de Diffa, est originaire de Tesker dans la région de Zinder. Il a désormais deux années devant lui pour mener campagne, faire ouvertement du lobbying et convaincre le peuple nigérien de lui accorder son suffrage afin de prendre la suite de Issoufou Mahamadou et maintenir ainsi le parti dont il est le président, au pouvoir pour un autre mandat.

SG


Ecofin Gestion Publique