Ecofin Telecom

MTN et Orange veulent lancer l’interopérabilité du Mobile Money en Afrique de l’Ouest

MTN et Orange veulent lancer l’interopérabilité du Mobile Money en Afrique de l’Ouest

(Agence Ecofin) - Les groupes télécoms Orange et MTN veulent rendre interopérables les transferts d’argent par Mobile Money en Afrique de l’Ouest. Ils ont sollicité à cet effet, auprès de la Commission de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA), une autorisation pour la création de la coentreprise de droits ivoiriens, dénommée JVCO, qui gérera cette activité. Parmi les arguments présentés pour motiver leur demande, les deux entreprises télécoms soutiennent que la plateforme d’interopérabilité viendra dynamiser l’industrie des services financiers dans la sous-région.

L’interopérabilité des services Mobile Money de MTN et Orange en Afrique de l’Ouest signifie que les abonnés des deux entreprises pourront envoyer de l’argent et acheter des services sans restriction sur la plateforme de l’autre, peu importe le pays. Cette solution qui est déjà une réalité au niveau national dans quelques pays d’Afrique, notamment le Rwanda, Madagascar ou encore la Tanzanie, a été à l’origine d’une augmentation du volume des transactions financières. Dans le cadre de la sous-région Afrique de l’Ouest, l’impact devrait être plus important. 

Conformément au règlement N°3/2002/CM/UEMOA du 23 mai 2002 relatif aux procédures applicables aux ententes et abus de position dominante à l’intérieur de l’UEMOA, la Commission de l’UEMOA a demandé aux entreprises, aux régulateurs télécoms des différents marchés et aux Etats d’Afrique de l’Ouest de lui faire parvenir leur avis sur le projet d’Orange et MTN dans les trente jours (30). 

Muriel Edjo


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom