Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Airtel Madagascar : un nouveau Directeur Général, vecteur de nouvelles ambitions pour l’opérateur de télécommunications

  • Date de création: 17 avril 2019 15:52

(AIRTEL MADAGASCAR) - Désigné par Airtel Africa pour succéder à Maixent BEKANGBA au poste de Directeur Général d’Airtel Madagascar, la nouvelle figure de proue managériale de cette société de télécommunications malagasy ambitionne d’insuffler un nouveau souffle au processus de développement du pays. A peine arrivé à la tête d’Airtel Madagascar, Eddy KAPUKU, Directeur Général d’Airtel Madagascar, ne compte pas se reposer sur ses lauriers. Durant une conférence de presse qui s’est déroulée, ce jour, à l’hôtel Ibis à Ankorondrano, il lève le voile sur ses ambitions de développement ainsi que sa vision vis-à-vis du marché des télécommunications.

De nouvelles ambitions en guise de dynamique de croissance

En tant que professionnel aguerri du monde des télécommunications et visionnaire, Eddy KAPUKU, Directeur Général d’Airtel Madagascar, envisage de faire des produits et des services développés par l’opérateur, un fer de lance pour la dynamisation de l’économie malagasy.  Airtel Madagascar est un partenaire du gouvernement dans sa démarche de développement et l’opérateur ne ménage pas ses efforts dans ses différentes interventions.

«…l’inclusion financière, la réduction de la fracture numérique ainsi que le déploiement du réseau sont au cœur de nos priorités. Airtel Madagascar impulse les initiatives personnelles en mettant son réseau à la disposition de tous les Malagasy. Et nous offrons la possibilité de développer, de sécuriser et de faciliter les activités génératrices de revenus, aussi bien en milieu rural qu’en zone urbaine, grâce à une large couverture de tout le pays ainsi qu’un service spécialement dédié au mobile money : Airtel Money…» explique Eddy KAPUKU, Directeur Général d’Airtel Madagascar.

Le renforcement de la politique de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) d’Airtel Madagascar s’inscrit également dans la vision de cette nouvelle Direction. Grâce à l’amplification des actions en faveur de l’environnement ainsi que la continuité des actions dans le domaine de la santé et de l’éducation, l’opérateur compte apporter une valeur ajoutée sociale et donne une dimension plus humaine à ses engagements auprès de la population. « …fidèle à sa politique de proximité, Airtel Madagascar veut être plus proche de la communauté qu’il sert de manière à ce que l’utile soit associé non seulement à l’agréable mais également au développement durable… » rajoute-t-il.

L’optimisation des tarifs en faveur du pouvoir d’achat des Malagasy fait partie intégrante de la vision du numéro Un d’Airtel Madagascar. En effet, le coût de l’internet à Madagascar reste encore relativement élevé par rapport aux tarifs des pays similaires.

« … Des initiatives sont prises par les autorités compétentes afin que les entités concernées par la question puissent s’y pencher et le résultat de cette collaboration permettrait d’offrir des tarifs abordables aux abonnés et faciliterait par la même occasion l’accès de la population aux  NTIC … » rassure Eddy KAPUKU, Directeur Général d’Airtel Madagascar.

34222 vision

Une vision à grande échelle de l’accès aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication

La taille de la population malagasy reflète l’envergure de la mission d’Airtel Madagascar.  En tant que porte-étendard de la vision stratégique et managériale de la société, le nouveau Directeur Général d’Airtel Madagascar ambitionne d’offrir un accès égalitaire aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Les investissements effectués en termes de couverture réseau et de technologie 4G traduisent d’ailleurs cette volonté de développer le marché des télécommunications, encore en pleine expansion.

« …Notre vision sera de pousser au maximum possible la pénétration d’utilisateur internet dans ce pays parce qu’aujourd'hui avec une population de presque 26 millions d’habitants, seulement 12 % ont accès à l’internet fixe et mobile. Aujourd’hui, l’avantage d’Airtel Madagascar réside dans sa capacité d’offrir à toutes les catégories de population un réseau haut-débit, performant et abordable. Ainsi, nous accompagnons continuellement nos abonnés dans chacun de leur projet et encourageons toutes les démarches en faveur du développement…» rajoute Eddy KAPUKU.

La compétition dans le marché des télécommunications : une dynamique au service de l’inclusion numérique

L’objectif d’Airtel Madagascar étant de faciliter l’accès au service de télécommunications, le Directeur Général a également tenu à exprimer son soutien à la concurrence saine dans la mission de vulgarisation des produits et services qui permettent d’œuvrer en faveur de l’inclusion numérique. 

« ...la compétition saine reste bénéfique pour la population que nous servons et c’est pourquoi nous la soutenons ; nous considérons les compétiteurs comme des partenaires du développement. Toutefois, à travers cette compétition, Airtel Madagascar s’assume d’insuffler son dynamisme au marché tout en restant respectueux et solidaire vis-à-vis des populations que nous servons... » explique Eddy Kapuku, Directeur Général d’Airtel Madagascar.

Le mécénat et le sponsoring : en faveur de la promotion des jeunes

La jeunesse malagasy doit participer au développement du pays à travers des projets entrepreneuriaux, culturels et sportifs c’est pourquoi Airtel Madagascar s’engage à apporter un soutien sans relâche aux initiatives qui iront dans ce sens pour que les jeunes puissent s’épanouir en dehors de leurs études et demeurer un moteur pour l’avenir du pays.

 «…En tant que partisan convaincu du bien-fondé de la devise, un esprit sain dans un corps sain, nous sommes prêts à soutenir les projets pertinents qui pourraient favoriser le développement durable des communautés. Des actions ont déjà été menées dans ce sens et nous continuerons sur cette lancée en faveur de la population que nous servons de manière à participer à l’épanouissement général du pays... » conclu-t-il.

Portrait succinct

Ingénieur polytechnicien de formation, Eddy KAPUKU fait ses premiers pas dans l’univers des télécommunications en 2007 et développe ses atouts en tant qu’Ingénieur Télécom. Après quelques années, il fait montre de sa polyvalence en passant dans le domaine commercial où il développe son expérience en matière de Marketing, de développement de produit et de vente. Grâce à un parcours couronné de succès, il a été nommé deux fois au poste de Directeur Marketing au Gabon en 2015 ainsi qu’en RDC en 2016. Eddy KAPUKU trouve également ses marques à Nairobi, au niveau de la maison mère d’Airtel Africa, et évolue en tant que support de projets spéciaux dans plusieurs pays.

A propos d’Airtel Africa

 Airtel Africa Ltd est une société panafricaine de télécommunications présente dans 14 pays d'Afrique. Airtel Africa est animée par la vision de fournir des services mobiles abordables et innovants à tous. Cette vision est soutenue par son actionnaire principal, Bharti Airtel. Les produits développés par Airtel Africa sont compatibles 2G, 3G, 4G et permettent la transmission des services voix et de données sans fil, ainsi que le commerce mobile par le biais d'Airtel Money. Airtel Afrique comptait plus de 97 millions de clients dans l'ensemble de ses activités à la fin de décembre 2018.

34222 logo


Ecofin Télécom     




 
GESTION PUBLIQUE

Finance climat : l’UE octroie 80 millions € pour le renforcement de la résilience aux catastrophes climatiques

Côte d'Ivoire: 360 millions $ pour construire et équiper six nouveaux centres hospitaliers

Kenya: 445 millions $ de dépenses budgétaires en moins pour l'année 2019/2020

La coopération allemande apporte son soutien financier au processus de décentralisation du Togo

 
FINANCE

Un industriel camerouais projette de fabriquer chaque mois 10 000 réfrigérateurs - congélateurs et 5000 climatiseurs

La SFI et Water.org envisagent de mobiliser 100 millions $ pour soutenir des banques commerciales kényanes

L'américain Warburg Pincus en voie d'entrer dans la distribution des antirétroviraux en Afrique du Sud

Après le Kenya, la firme égyptienne Swvl prévoit d’étendre ses opérations au Nigeria, d’ici fin 2019

 
AGRO

Niger : à Tillabéri, plus de 3000 hectares de culture de riz sauvés de justesse des inondations

Cameroun : le prix moyen bord champ du kilogramme de cacao atteint 1060 FCFA, malgré la saison des pluies

L’UE ne renouvellera pas son soutien à la filière banane africaine après 2019

Ghana : signature d’un accord pour l’édification d’une usine de transformation de cacao à Sefwi-Wiawso

 
ELECTRICITE

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

Google fait passer son portefeuille à 5 500 MW et devient le 1er acheteur privé d’énergie renouvelable

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

 
HYDROCARBURES

Au premier semestre, le Nigéria a perdu 1,35 milliard de dollars à cause du siphonnage de pétrole à partir des oléoducs

TGS démarre un programme de levées sismiques 3D en offshore ultra-profond dans les eaux sénégalaises

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

 
MINES

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

 
COMM

Burkina Faso : les télévisions privées devront payer 75 millions FCFA par an pour la TNT

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Suspendu par Gabon Télécom, le site d’information Gabon Review invite ses lecteurs à utiliser un VPN

Fort Boyard Afrique, la première émission d’aventure africaine sur Canal + en Afrique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom