Ecofin Telecom

MTN Group craint des complications pour le rapatriement de ses revenus d’Iran, suite aux nouvelles sanctions US

MTN Group craint des complications pour le rapatriement de ses revenus d’Iran, suite aux nouvelles sanctions US

(Agence Ecofin) - Le groupe télécoms sud-africain MTN a exprimé ses craintes par rapport aux nouveaux défis auxquels il va être confronté pour rapatrier ses revenus d’Iran. La société qui opère à travers Irancell a émis cette déclaration, le 08 mai 2018, après l’annonce par les Etats-Unis de leur retrait de l’accord sur le nucléaire iranien, du rétablissement des sanctions levées, il y a trois ans, et de l’établissement de nouvelles sanctions encore plus sévères contre la République islamique.

Les Etats-Unis ont justifié la décision de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien, conclu en 2015 avec la France, l’Allemagne et l’Angleterre et de restaurer les sanctions économiques, à cause du mensonge de l’Iran sur ses activités nucléaires. Donald Trump, le président américain, a déclaré mardi dernier que son administration détenait des preuves dans ce sens. Mais pour ses alliés européens, l’heure est toujours à la préservation de la mise en œuvre de cet accord, car « l’Iran se conforme à ses obligations »

MTN Group opère en Iran depuis 2005. C’est son second plus grand marché après le Nigeria. Grâce à l’accord de 2015, l’entreprise télécoms a pu rapatrier progressivement ses fonds longtemps bloqués en Iran. En début d’année 2018, l’opérateur télécoms indique qu’il a pu rapatrier près de 88 millions d'euros, dont 61 millions d'euros relatifs aux dividendes complets de 2017, ainsi que 27 millions d'euros de dividendes historiques. Le solde restant est d'environ 200 millions d'euros.


Ecofin Télécom     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom