La BAD met 25 millions $ à la disposition d’un fonds pour construire 533 MW de mini-centrales

La BAD met 25 millions $ à la disposition d’un fonds pour construire 533 MW de mini-centrales

(Agence Ecofin) - La Banque africaine de développement (BAD) vient d’allouer un financement sur fonds propres de 25 millions $ à l’ARCH Africa Renewable Power Fund (ARPF), pour le développement des énergies renouvelables en Afrique subsaharienne.

Les fonds serviront spécifiquement à la mise en place de 533 MW de centrales d’énergies renouvelables de capacité individuelle comprise entre 10 et 15 MW dans la région.

Ces centrales seront implantées dans des zones mal desservies par les réseaux électriques nationaux afin d’améliorer leurs capacités installées et leurs puissances disponibles. Elles devront se baser sur des technologies ayant déjà fait leurs preuves telles que le photovoltaïque ou les mini-réseaux, et peuvent ou non diriger leur production dans le réseau national.

La BAD espère que sa présence auprès du fonds, permettra à ce dernier de lever 60 à 75 millions $ supplémentaires pour le projet. L’ARPF a déclaré avoir permis jusque-là, l’investissement de 250 millions $ dans des projets d’électrification dans la région.

L’Afrique subsaharienne dispose de l’un des taux d’électrification les plus bas au monde, 43%, avec 590 millions de personnes qui n’ont pas encore accès à l’électricité.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité