Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Nigeria : des investisseurs dans le dilemme face au recul des gains sur les obligations et les actions

Nigeria : des investisseurs dans le dilemme face au recul des gains sur les obligations et les actions
  • Date de création: 09 septembre 2019 19:50

(Agence Ecofin) - Sérieux dilemme pour les gestionnaires de fonds qui font des placements sur le marché de la dette et des actions au Nigeria. Le choix classique entre les obligations (titres d'emprunts) qui offrent des revenus sûrs et sécurisés, et les actions qui confèrent des dividendes et des plus-values boursières, ne suffit plus à lui seul pour prendre la décision d'investir.

Les gains recherchés par les investisseurs sur les obligations à 365 jours émises par le gouvernement, qui sont un produit de référence du marché des capitaux au Nigeria, sont dans une tendance baissière. Alors que le 2 janvier 2019, ces titres offraient une marge de 16,9% au 17 juillet 2019, cet indicateur n'était plus que de 12,5%, soit une baisse de 4,4 points de pourcentage.

Sur le compartiment des actions, on note que le NSE All Share Index qui regroupe toutes les sociétés cotées sur la Bourse de Lagos, affiche une perte de valeur de l'ordre de 11,17% depuis le 31 décembre 2018. En d'autres termes, un investissement qui aurait été effectué sur les sociétés du marché financier nigérian, n'aurait pas rapporté de l'argent à celui qui le ferait

Dans ce contexte où toutes les options ne sont plus rentables sur le court terme, il n'est pas exclu qu'on assiste à des changements de stratégie dans les placements de fonds sous la gestion des investisseurs. Fin août et début septembre 2019, les entreprises ont toutes ou presque, annoncé des dividendes intérimaires afin de susciter la confiance des investisseurs.

Avec la baisse de performance globale des actions sur le Nigeria Stock Exchange, plusieurs investisseurs ont décidé en 2019, de ne plus y être exposés et les ont vendu, ce qui justifie les nouveaux replis des valeurs qu’on observe sur ce segment. Aussi, ont-ils décidé de s'offrir de la sécurité en investissant sur les bons du trésor public, ce qui a conduit à une augmentation de la demande pour ces produits, d’où le recul des marges.

Toujours sur le segment des investissements en obligations à court terme, on note que le Nigeria a recommencé à attirer les investisseurs étrangers. Ce développement des choses s'est traduit par une injection de 9,4 milliards $ de capitaux supplémentaires au cours du premier semestre 2019, rien que sur le marché des titres à court terme. Une telle demande qui n'avait pas été observée depuis le premier semestre 2015, vient renforcer la baisse des rendements sur les bons du trésor du Nigeria arrivant à maturité dans un an.

Selon une récente analyse publiée par des experts de la FSDH Merchant Bank, une société d'investissement basée à Lagos, le temps est venu pour les investisseurs nigérians de faire preuve de plus de réflexion stratégique dans les arbitrages pour l'allocation de leurs ressources. Mais il faudra attendre pour faire un bilan de la situation. Une des conséquences de la baisse sur les rendements des obligations, c’est que le service de la dette des entreprises devrait aussi être réduit. Toute chose susceptible de soutenir une meilleure rentabilité à leur profit, et donc une hausse des dividendes ou des fonds propres qui sont la propriété des actionnaires.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Côte d'Ivoire: 360 millions $ pour construire et équiper six nouveaux centres hospitaliers

Kenya: 445 millions $ de dépenses budgétaires en moins pour l'année 2019/2020

La coopération allemande apporte son soutien financier au processus de décentralisation du Togo

Top 10 des pays africains les plus attractifs pour les investissements en 2020, selon la Rand Merchant Bank

 
AGRO

Ghana : signature d’un accord pour l’édification d’une usine de transformation de cacao à Sefwi-Wiawso

À l’initiative d’Afruibana, les producteurs ACP de bananes lancent l’Appel d’Abidjan

L’Egypte signe un accord avec l’Italie pour l’installation de 10 silos à blé verticaux

Le Gabon va évaluer ses stocks halieutiques avec l’aide de l’Institut d’océanographie d’Espagne

 
ELECTRICITE

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

Côté d’Ivoire : un régime fiscal et douanier incitatif pour Eranove, dans la construction de CIPREL 5 (390 MW)

Le Kenya a attiré 1,4 milliard $ d’investissements dans les énergies renouvelables en 2018  

Les réseaux électriques de l’Afrique australe et orientale seront interconnectés, d’ici trois ans

 
HYDROCARBURES

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

Europa Oil & Gas bénéficie d’une importante licence d’exploration de pétrole au large du Maroc

Botswana : Strata-X Energy s’active pour le financement de son projet de méthane de houille de Serowe

 
MINES

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

 
TELECOM

Juniper Intakes Limited a fourni au Kenya les solutions TIC pour le recensement général de la population

L’Afrique à l’honneur lors de la 4ème édition de Huawei Connect, le grand rendez-vous de l’intelligence artificielle à Shanghai

Togo : Atlantique Telecom Togo et NSIA lancent le premier service d’assurance via Mobile Money pour les Zémidjans

Nigeria : MTN veut lever 272,6 millions $ via une émission en bourse de billets de trésorerie

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

 
COMM

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Suspendu par Gabon Télécom, le site d’information Gabon Review invite ses lecteurs à utiliser un VPN

Fort Boyard Afrique, la première émission d’aventure africaine sur Canal + en Afrique

L’Advertising Week Africa est reportée au premier semestre 2020

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique