Ecofin Finance

Zimbabwe : l’Etat injecte 150 millions $ de fonds supplémentaires dans le capital de l’Infrastructure Development Bank of Zimbabwe

Zimbabwe : l’Etat injecte 150 millions $ de fonds supplémentaires dans le capital de l’Infrastructure Development Bank of Zimbabwe

(Agence Ecofin) - L’Etat du Zimbabwe, actionnaire majoritaire de l’Infrastructure Development Bank of Zimbabwe (IDBZ) a injecté 150 millions $ de fonds supplémentaires dans le capital de la banque. Cette ressource servira à financer des projets d’infrastructures à fort impact dans les secteurs de l’énergie, de l’eau, de l’assainissement, des nouvelles technologies et du bâtiment.

Au cours des six premiers mois de l’année, l’IDBZ a dépensé près de 20 millions $ pour financer des projets, principalement dans le secteur des logements. 14,8 millions $ ont été dépensés pour les projets Baobab, Kasese et Batonga  et 5,8 millions $ pour le projet de logements à Hwange.

Thomas Zondo Sakala, directeur général de l’IDBZ a fait savoir qu’un budget de 10 millions $ avait été approuvé en début d’année par la banque pour l’acquisition de terrains destinés à divers projets de développement. Pour le moment, des propriétés et terrains d’une valeur de 7,3 millions $ ont déjà été acquis par l’IDBZ.

Rappelons que pour le premier semestre 2018, le chiffre d’affaires de l’infrastructure Development Bank a baissé de 8 % à 4,2 millions $, contre 4,6 millions $ sur la même période en 2017.

Le revenu net d’intérêt de la banque a également baissé à 1,1 million $  à fin juin 2018 contre 2,3 millions $ en 2017.

Chamberline Moko


Ecofin Finance     




Player

Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique