Des Africains formés pour produire des contenus africains sur Wikipédia

(Agence Ecofin) - Le projet Afripédia vient de connaître une étape supplémentaire par la formation d’autres Africains qui devront contribuer à fournir des contenus à Wikipédia, l’encyclopédie libre en ligne. Un nouveau stage s’est déroulé à Madagascar du 29 septembre au 3 octobre 2014, et a réuni dix Malgaches, deux Comoriens, deux Mauriciens et un Mozambicain.

La formation a porté sur la maîtrise des outils techniques qui permettent de se connecter à Wikipédia même sans connexion Internet. Grâce au partenariat avec le logiciel libre Kiwix, il a été mis au point des versions hors-ligne de Wikipédia qui sont renouvelées tous les 3 mois. Ces contenues sont chargées sur des clés USB qui seront connectées à des mini-ordinateurs sans écran, ni clavier, et capables de créer un réseau wifi local. Ainsi, plusieurs ordinateurs situés dans l’espace couvert peuvent se connecter à Wikipédia sans passer par Internet. Une fois que ce processus a été maîtrisé, il revient aux personnes formées de transmettre leur savoir à d’autres, afin de maximiser la communauté des contributeurs de Wikipédia.

« Ceux qui ont été formés peuvent y contribuer pour l'alimenter avec des sujets qui les passionnent ou tout ce qui entrent dans leurs intérêts, par exemple, sur la littérature, l'histoire de leur pays ou celle de leur région... Ensuite, ils peuvent former des enseignants, des étudiants... pour devenir comme eux afin de pérenniser les actions autour du projet et ainsi de démultiplier les savoir-faire », a expliqué Philippe Bataille, directeur régionale du bureau Océan Indien de l'Agence universitaire de la francophonie (Auf).

Lancée en 2011, le projet Afripédia vise à favoriser la production de contenus numériques sur l'Afrique et par les Africains. Tout est parti du constat selon lequel sur Wikipédia, il y a très peu de contributions libres issues de l'Afrique et de l’Océan indien. Et pour cause, la plateforme reste peu accessible dans les régions caractérisées par l’absence ou l’instabilité de la connexion Internet, ou la majorité des populations n’est pas connectée.


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm