ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Zone de libre-échange continentale : le Nigeria réitère son attachement à prendre en considération l’intérêt de ses industries

Zone de libre-échange continentale : le Nigeria réitère son attachement à prendre en considération l’intérêt de ses industries
  • Date de création: 20 juin 2019 17:56

(Agence Ecofin) - Le président nigérian Muhammadu Buhari (photo) a annoncé, le 19 juin, que son pays va prendre en considération l’intérêt de ses industries avant de ratifier l’accord relatif à la création de la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf).

« Le Nigeria sera guidé par l'intérêt national pour prendre toute décision concernant l'accord établissant la zone de libre-échange continentale africaine », a-t-il déclaré aux dirigeants de l’Association des industriels du Nigeria (MAN), sans préciser les délais d’une décision à ce sujet.

M. Buhari a également précisé qu’il attendait les conclusions d'un comité mis en place en octobre dernier pour évaluer les coûts et l'impact potentiels de l’adhésion du Nigeria à la zone de libre-échange.

Il a d’autre part rappelé que la zone de libre-échange continentale africaine sera au centre des débats lors du sommet de l’Union africaine (UA) prévu en juillet prochain au Niger. Lors de ce sommet, les Etats africains devraient s’entendre sur la mise en place des outils destinés à s'assurer que la concurrence ne sera pas déloyale au sein de la Zlecaf.

« Je ne pense pas que le Nigeria ait la capacité de superviser efficacement et de veiller à ce que nos collègues de l'UA ne permettent pas que leurs pays soient utilisés pour nous décharger des marchandises au détriment de nos jeunes industries et de notre capacité à utiliser les devises pour payer des produits importés », a  déclaré M. Buhari.

L'UA avait exhorté début mai dernier, le Nigeria à rejoindre la Zlecaf.

« Nous encourageons le Nigeria à figurer parmi les membres fondateurs de la Zlecaf en ratifiant l’accord y afférent avant le 30 mai », avait alors déclaré Albert Muchanga, commissaire au commerce et à l'industrie de l'Union africaine.

Craignant de voir une déferlante de produits étrangers ruiner son industrie, le Nigeria a cependant préféré temporiser et attendre les conclusions d’une étude d’impact de la Zlecaf sur son économie qui a été commandée par le président Buhari.

La Zone de libre-échange continentale est officiellement entrée en vigueur le 30 mai, après les dernières ratifications de la Sierra Leone, de la République arabe sahraouie démocratique. Ces deux pays ont porté à 22, le nombre de ratifications, soit le seuil minimum requis pour son lancement qui ouvrira la voie à la constitution d’un marché unique de 1,2 milliard de consommateurs.

Selon les calculs de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA), la Zlecaf pourrait accroître le commerce intra-africain de 52,3 % par an. L’Afrique est en effet très en retard en matière d'échanges intercontinentaux. Le commerce intra-africain ne représente que 15 % du total des échanges sur le continent contre 67 % pour les flux commerciaux intra-européens.

Lire aussi :

22/05/2019 - Le Nigeria s’apprête à rejoindre la zone de libre-échange continentale africaine (ministre du Commerce)

11/05/2019 - L’Union africaine exhorte le Nigeria à rejoindre la zone de libre échange continentale africaine

03/05/2019 - Afrique: la zone de libre-échange continentale entrera en vigueur le 30 mai prochain (UA)

13/06/2019 - L'Afrique centrale bénéficiera du plus gros impact économique lié à la mise en place de la ZLECA (BAD) 


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Cameroun : selon le DG du groupe français BPCE, la reprise de la BICEC par le groupe marocain BCP est en bonne voie

Pioneer Foods a connu une hausse record sur le JSE, après l’annonce de l’offre de rachat à 1,8 milliard $ de PepsiCo

La BAD approuve un accord de partenariat avec Attijariwafa bank pour développer le commerce en Afrique

Kenya : Credit Bank va soutenir des PME grâce à un appui de 8 millions $ de la BAD

 
AGRO

Le Niger se fixe un objectif d’autosuffisance en riz d’ici 2023

Tunisie : la BAD va débloquer un prêt de 25 millions d’euros en faveur des filières agricoles à Zaghouan

Agroalimentaire : le sud-africain Pioneer Foods dans le viseur de l’américan PepsiCo

Kenya : les importations de sucre repartent à la hausse sur le premier semestre 2019

 
ELECTRICITE

Mozambique : des consultants recherchés pour la mise en place de 60 MW

Zimbabwe : en pleine crise énergétique, la ZESA envisage d’augmenter le tarif électrique

Le Gabon réduira le thermique au profit de l’hydroélectricité et ajoutera 500 MW en trois ans

Proparco, IFC et la BEI financent la construction de deux nouvelles centrales solaires au Sénégal dans le cadre du programme Scaling Solar

 
HYDROCARBURES

Le Nigeria consacrera à l’Inde 10 % de ses exportations de pétrole pour l’aider à répondre à sa demande croissante

Congo : le gouvernement ouvre au marché un bloc pétrolier situé au cœur d'un parc animalier sensible

La CEDEAO prépare une politique commune de développement et d’approvisionnement en produits pétroliers

Congo : AAOG réalise une levée de fonds pour poursuivre sa campagne de développement du champ Tilapia

 
MINES

Botswana : le deuxième plus gros diamant non taillé de l’histoire s’appelle Sewelô

Tanzanie : Acacia Mining accepte une nouvelle offre de rachat de Barrick

L’Angola veut privatiser sa compagnie de diamants Endiama

Burkina Faso : Roxgold en bonne voie pour atteindre son objectif de production pour 2019 à Yaramoko

 
TELECOM

Le marché télécoms d’Afrique subsaharienne s’est enrichi de 20 millions de nouveaux abonnés en 2018 et a généré plus de 144 milliards $

Le Ghana s’est doté d’une infrastructure à clés publiques d’une valeur de 4 millions $

Afrique du Sud : Vodacom a officiellement investi le segment de l’IoT en lançant ses produits grand public sur le marché

MTN Côte d’Ivoire et l’Ambassade d’Afrique du Sud célèbrent le 10ème anniversaire de la journée internationale Nelson Mandela

 
FORMATION

Les pays anglophones ont capté 80% des investissements privés dans le secteur de l'éducation en Afrique entre 2012 et 2019

Algérie : Petrofac inaugure un centre de formations aux métiers de l’ingénierie pétrolière

Le gouvernement algérien met à la disposition des jeunes camerounais 30 bourses dans le domaine de la formation professionnelle

L’Inde lance un programme de bourses pour les étudiants des pays étrangers, dont plusieurs d’Afrique

 
COMM

La Gambie va passer à la télévision numérique en 2020

Liberté de la presse : le Tanzanien Maxence Melo Mubyazi récompensé par le Comité pour la protection des journalistes

Tchad : les réseaux sociaux sont de nouveau accessibles

Seychelles : les autorités s’engagent à protéger la liberté de la presse

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance