Ecofin Comm

Lancement de l’application mobile « Je parle le Bassa 2.0 »

( JPLB 2.0) - La nouvelle application « Je parle le bassa 2.0 » sera présentée le 24 juin lors d’un événement au Onze Home, nouvelle adresse parisienne dédiée à l’Afrique, elle sera disponible dès demain sur Android.

Initialement lancé via une page Facebook en 2013, le pionnier de l’apprentissage des langues en ligne a conquis une communauté de plus de 10 000 personnes. Le bassa est une langue principalement parlée au Cameroun par environ 2 000 000 personnes et 800 000 locuteurs dans le monde. « Je parle le bassa 2.0 » s’adresse aux bassaphones et non bassaphones et veut attirer l’attention sur la survie des langues africaines régionales par l’apprentissage.

64 jplb3
 

L’application propose une cinquantaine de cours et exercices en anglais et en français afin de permettre l’apprentissage de la langue bassa. Lors de sa connexion, l’utilisateur peut sélectionner des exercices parmi une vingtaine de thèmes : conjugaison, grammaire, vocabulaire, calculs vie quotidienne. Chacun de ces thèmes est accompagné d’une image et d’une traduction en bassa. À la fin de chaque exercice, il obtient une note globale lui permettant d’évaluer son niveau.

« L’idée de développer ‘Je parle le bassa 2.0’ est née d’un besoin personnel et aujourd’hui ce sont plus de 10 000 personnes qui suivent le projet. Le lancement de l’application intervient aujourd’hui comme une étape décisive vers l’extension de la méthode "Je parle le …. 2.0" à d’autres langues africaines, "Je parle le Mina 2.0", "Je parle le Béti 2.0", "Je parle le Fang 2.0" », déclare Stéphie-Rose Nyot Nyot, fondatrice de « Je parle le bassa 2.0 ».

64 jplb2


En mai 2016, l’équipe JPLB 2.0 a mené une campagne de financement participatif qui lui a permis de lever plus de 7000 euros. Un site web bilingue anglais/français, un manuel de leçons et d’exercices, ont notamment été développés avec les fonds en septembre 2016.

À propos de JPLB 2.0 :
Je parle le bassa 2.0 est un projet voulant mettre en avant les bienfaits la diversité culturelle, et attirer l’attention sur la disparition des langues africaines. Ces dernières sont nombreuses à disparaître au fil des années. Depuis plusieurs siècles on dénombre plus de 3000 langues disparues.
Avec le concours et l’implication de ses parents, Stéphie Rose Nyot Nyot, lance la page Facebook en 2013. Je parle le bassa 2.0 s’est donné pour objectif de protéger ce patrimoine et cet héritage linguistique. Le projet a reçu une nomination auprès du World Youth Summit Award ainsi que le Prix du meilleur projet d’apprentissage digital au Cameroun. En savoir plus sur Je parle le basse 2.0


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm
BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android