Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Comm

Lancement de l’application mobile « Je parle le Bassa 2.0 »

  • Date de création: 23 juin 2017 13:09

( JPLB 2.0) - La nouvelle application « Je parle le bassa 2.0 » sera présentée le 24 juin lors d’un événement au Onze Home, nouvelle adresse parisienne dédiée à l’Afrique, elle sera disponible dès demain sur Android.

Initialement lancé via une page Facebook en 2013, le pionnier de l’apprentissage des langues en ligne a conquis une communauté de plus de 10 000 personnes. Le bassa est une langue principalement parlée au Cameroun par environ 2 000 000 personnes et 800 000 locuteurs dans le monde. « Je parle le bassa 2.0 » s’adresse aux bassaphones et non bassaphones et veut attirer l’attention sur la survie des langues africaines régionales par l’apprentissage.

64 jplb3
 

L’application propose une cinquantaine de cours et exercices en anglais et en français afin de permettre l’apprentissage de la langue bassa. Lors de sa connexion, l’utilisateur peut sélectionner des exercices parmi une vingtaine de thèmes : conjugaison, grammaire, vocabulaire, calculs vie quotidienne. Chacun de ces thèmes est accompagné d’une image et d’une traduction en bassa. À la fin de chaque exercice, il obtient une note globale lui permettant d’évaluer son niveau.

« L’idée de développer ‘Je parle le bassa 2.0’ est née d’un besoin personnel et aujourd’hui ce sont plus de 10 000 personnes qui suivent le projet. Le lancement de l’application intervient aujourd’hui comme une étape décisive vers l’extension de la méthode "Je parle le …. 2.0" à d’autres langues africaines, "Je parle le Mina 2.0", "Je parle le Béti 2.0", "Je parle le Fang 2.0" », déclare Stéphie-Rose Nyot Nyot, fondatrice de « Je parle le bassa 2.0 ».

64 jplb2


En mai 2016, l’équipe JPLB 2.0 a mené une campagne de financement participatif qui lui a permis de lever plus de 7000 euros. Un site web bilingue anglais/français, un manuel de leçons et d’exercices, ont notamment été développés avec les fonds en septembre 2016.

À propos de JPLB 2.0 :
Je parle le bassa 2.0 est un projet voulant mettre en avant les bienfaits la diversité culturelle, et attirer l’attention sur la disparition des langues africaines. Ces dernières sont nombreuses à disparaître au fil des années. Depuis plusieurs siècles on dénombre plus de 3000 langues disparues.
Avec le concours et l’implication de ses parents, Stéphie Rose Nyot Nyot, lance la page Facebook en 2013. Je parle le bassa 2.0 s’est donné pour objectif de protéger ce patrimoine et cet héritage linguistique. Le projet a reçu une nomination auprès du World Youth Summit Award ainsi que le Prix du meilleur projet d’apprentissage digital au Cameroun. En savoir plus sur Je parle le basse 2.0


Ecofin Comm     


 
GESTION PUBLIQUE

Egypte: 1,2 milliard de dollars pour la construction d’une cité dédiée au tourisme médical

Le Soudan du Sud va emprunter 500 millions de dollars auprès d’Afreximbank

Facebook s’associe avec un pool de géants pour lancer Libra, une monnaie digitale qui sera gérée à Genève

Tanzanie: pour financer son budget le gouvernement introduit une taxe sur les perruques et extensions

 
FINANCE

La banque américaine Citibank va rouvrir son bureau de représentation en Angola

Afrique du sud: le spécialiste de l’immobilier commercial NEPI Rockcastle va rejoindre le marché boursier A2X Markets

Kenya: une amnistie fiscale pour encourager les PME à s’introduire sur la Bourse de Nairobi

Le Sud-africain Inclusivity Solutions lève 1,6 million $ pour financer son expansion

 
AGRO

Nigeria : le gouvernement veut injecter 500 millions $ dans l’huile de palme d’ici 2027

Côte d'Ivoire: KFC lance ses ventes en ligne sur la plateforme Jumia Food

Ghana : la faible production de cacao pousse les transformateurs à se tourner vers les importations

« Il y a matière à promouvoir la consommation de chocolat sur le continent africain » (expert)

 
ELECTRICITE

Seychelles : les entreprises présélectionnées pour la 1re centrale solaire flottante soumettent leurs offres en septembre

Tunisie : l’intégration du renouvelable au mix énergétique avance bien et pourrait même être accélérée selon le ministre

Bénin : le gouvernement donne son aval pour la construction de 4 centrales photovoltaïques d’une capacité totale de 50 MW

Energies renouvelables : 11 millions d’emplois fournis pour le compte de l’année 2018

 
HYDROCARBURES

L’Egypte envisage de lancer un nouveau cycle de licences dans la partie occidentale de la Méditerranée

Une compagnie énergétique veut saisir jusqu’à 9 milliards de dollars d’actifs du gouvernement nigérian

La société nigériane Pelfaco signe un accord de partage de production pour un bloc pétrolier au large du Congo

Tchad : Glencore met en vente ses gisements de pétrole dans le pays (Sources)

 
MINES

Congo : Kore Potash veut lever 13 millions $ pour son projet Kola

Burkina Faso : Sarama Resources reprend l’exploration à Houndé Sud

Zambie : le président Lungu menace d’infliger des amendes aux compagnies minières qui enfreignent la loi

Mali : Oklo Resources acquiert 65% de participation dans le projet Sari

 
TELECOM

Madagascar : Airtel propose de nouveaux tarifs de communication avec le lancement « Airtel M’Lay »

L’Egypte et la Russie veulent coopérer dans le domaine de la cybersécurité

Algérie: Ooredoo adopte la passerelle mobile virtuelle de Nokia pour être prêt à la nouvelle génération de services à haut débit

Ethiopie : le gouvernement annonce l’attribution de licences télécoms privées en fin d’année  

 
FORMATION

University of People : une opportunité d’obtention d’un Master en Administration des Affaires à coût réduit

Des bourses du gouvernement indien accessibles à des professionnels africains

Des bourses disponibles pour des études au Ghana dans les domaines de la biodiversité et l'économie bleue

L’agence italienne pour la coopération au développement finance des bourses d’études doctorales pour les étudiants Africains

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm