Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Lancement de l’application mobile « Je parle le Bassa 2.0 »

  • Date de création: 23 juin 2017 13:09

( JPLB 2.0) - La nouvelle application « Je parle le bassa 2.0 » sera présentée le 24 juin lors d’un événement au Onze Home, nouvelle adresse parisienne dédiée à l’Afrique, elle sera disponible dès demain sur Android.

Initialement lancé via une page Facebook en 2013, le pionnier de l’apprentissage des langues en ligne a conquis une communauté de plus de 10 000 personnes. Le bassa est une langue principalement parlée au Cameroun par environ 2 000 000 personnes et 800 000 locuteurs dans le monde. « Je parle le bassa 2.0 » s’adresse aux bassaphones et non bassaphones et veut attirer l’attention sur la survie des langues africaines régionales par l’apprentissage.

64 jplb3
 

L’application propose une cinquantaine de cours et exercices en anglais et en français afin de permettre l’apprentissage de la langue bassa. Lors de sa connexion, l’utilisateur peut sélectionner des exercices parmi une vingtaine de thèmes : conjugaison, grammaire, vocabulaire, calculs vie quotidienne. Chacun de ces thèmes est accompagné d’une image et d’une traduction en bassa. À la fin de chaque exercice, il obtient une note globale lui permettant d’évaluer son niveau.

« L’idée de développer ‘Je parle le bassa 2.0’ est née d’un besoin personnel et aujourd’hui ce sont plus de 10 000 personnes qui suivent le projet. Le lancement de l’application intervient aujourd’hui comme une étape décisive vers l’extension de la méthode "Je parle le …. 2.0" à d’autres langues africaines, "Je parle le Mina 2.0", "Je parle le Béti 2.0", "Je parle le Fang 2.0" », déclare Stéphie-Rose Nyot Nyot, fondatrice de « Je parle le bassa 2.0 ».

64 jplb2


En mai 2016, l’équipe JPLB 2.0 a mené une campagne de financement participatif qui lui a permis de lever plus de 7000 euros. Un site web bilingue anglais/français, un manuel de leçons et d’exercices, ont notamment été développés avec les fonds en septembre 2016.

À propos de JPLB 2.0 :
Je parle le bassa 2.0 est un projet voulant mettre en avant les bienfaits la diversité culturelle, et attirer l’attention sur la disparition des langues africaines. Ces dernières sont nombreuses à disparaître au fil des années. Depuis plusieurs siècles on dénombre plus de 3000 langues disparues.
Avec le concours et l’implication de ses parents, Stéphie Rose Nyot Nyot, lance la page Facebook en 2013. Je parle le bassa 2.0 s’est donné pour objectif de protéger ce patrimoine et cet héritage linguistique. Le projet a reçu une nomination auprès du World Youth Summit Award ainsi que le Prix du meilleur projet d’apprentissage digital au Cameroun. En savoir plus sur Je parle le basse 2.0


 
GESTION PUBLIQUE

L’Inde projette de construire une grande ambassade au Niger

Une autre affaire impliquant Glencore, bloque l'appui financier du FMI en zone CEMAC

CEMAC : La BDEAC a présenté pour 4,3 milliards $ de projets à des bailleurs de fonds d'Europe et du Moyen-Orient

Eco : un appel à communications pour les états généraux de la monnaie unique de la Cedeao

 
FINANCE

Au Maroc, le producteur de fruits Zalar Agri obtient un financement de 24 millions $ de la SFI pour accroître ses exportations

Le président de la BAD, Akinwumi Adesina, ouvre la séance à la Bourse de Londres

L’américain Five Elms Capital investit 30 millions $ au sein de la société sud-africaine Skynamo

La société nigériane Paga finalise l’acquisition du développeur de logiciels Apposit

 
AGRO

Cameroun : la crise anglophone a fait chuter les chiffres d’affaires de Pamol et CDC de 83,9 et 60,9% entre 2016 et 2018

Zambie : Mobe Sugar Company envisage l’installation d’une raffinerie de sucre de 166 millions $

« Le Zimbabwe n’est pas menacé de famine » (ministre des Finances)

L’Égypte envisage d’ajouter l’Inde à sa liste de fournisseurs de blé

 
ELECTRICITE

Le britannique Globeleq investira en PPP dans les énergies renouvelables au Togo

Nigeria : le gouvernement envisage sérieusement une refonte de la privatisation du secteur électrique

La BAD a dégagé 600 millions $ pour des investissements dans les énergies renouvelables

Afrique du Sud : le brasseur Anheuser-Busch InBev se dote de minicentrales d’une capacité totale de 8,7 MW

 
HYDROCARBURES

Kenya : Total et Tullow entament le processus de cession partielle de leurs intérêts dans des gisements pétroliers

L’apparition du Coronavirus pourrait affecter la demande pétrolière et réduire de 3 $ le prix du baril

Sénégal : Glencore va commercialiser la part revenant à Far sur le pétrole du champ Sangomar

Angola : l’introduction en bourse de la société publique du pétrole se fera avant 2022

 
MINES

Ghana : après une année 2019 solide, Golden Star s’attend à produire près de 210 000 onces d’or en 2020

Zambie : ERG suspend ses activités à la raffinerie de cobalt et cuivre Chambishi Metals

Afrique du Sud : Orion Minerals cherche un partenaire de coentreprise pour le projet Prieska

Namibie : Weatherly veut fermer la mine de cuivre Tschudi, des centaines d'emplois menacés

 
TELECOM

Cameroun : l’opérateur public Camtel en passe de céder le transport par la fibre optique à une nouvelle entité

La Tunisie a signé un accord avec l’Inde pour l’installation d’un centre d’innovation TIC dans le pays

Congo : Léon Juste Ibombo exige des corrections aux manquements constatés sur le réseau de fibre optique Congo-Gabon

Le secteur algérien des télécommunications intéresse l’Agence américaine du commerce

 
TRANSPORT

Au Cameroun, la route a fait 937 morts en 2019, en baisse de 41 % en 8 ans

Maroc : la construction de la 2e autoroute de 519 millions USD, qui relie Rabat et Casablanca, va démarrer cette année

Nigeria : le port en eau profonde de Lekki, mégaprojet de plus de 1,6 milliard USD, commencera ses opérations en 2022

Air Zimbabwe réceptionne son premier Boeing 777-200, mais l'horizon reste incertain

 
ENTREPRENDRE

Afrique du Sud : Aisha Pandor digitalise les services d'entretien ménager

Guinée : Mohamed Sylla fabrique un « séchoir solaire » pour commercialiser les fruits séchés

Bénin : Chaldia Agossou produit des semences écologiques pour développer l’agriculture durable locale

Kenya : Eric Muthomi produit et commercialise la farine de banane

 
MULTIMEDIA

27 accords à 8,4 milliards $ conclus lors du sommet Afrique-Royaume-Uni (vidéo)

Le Nigeria adopte le visa à l’entrée pour les Africains (Vidéo)

#LesEclairagesDEcofin : le Brexit... quelle incidence sur l'Afrique ? (Vidéo)

Le corridor routier Lagos-Abidjan, long de plus de 1 000 km, démarrera d’ici 2 ans (#Lechiffredujour)

 
FORMATION

Erythrée : la Suisse accorde 6 millions de dollars pour soutenir l'enseignement et la formation professionnels

Maroc : accord avec le Royaume-Uni, en marge du Sommet UK-Afrique pour l’ouverture de trois écoles d’ici 2025

Seulement 2% des étudiants africains se spécialisent dans les filières agricoles, alors que le secteur emploie 60% de la population (Banque mondiale)

France université numérique propose un cours en ligne grand public de l’Université de Liège sur les techniques d’irrigation

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm