Ecofin Mines
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La vérité de Necotrans sur les tarifs de manutention du terminal vraquier du Port de Dakar

  • Date de création: 27 janvier 2016 11:00

(Agence Ecofin) - Après avoir engagé en octobre 2014 les premiers travaux de modernisation du terminal vraquier du port de Dakar, le groupe de logistique Necotrans et sa filiale sénégalaise TVS (Terminaux Vraquiers du Sénégal) appliquent de nouveaux tarifs de manutention depuis le 1erjanvier 2016. Ces tarifs (3645 francs CFA/tonne) sont le résultat de concertations menées en 2015 avec l’ensemble de la communauté portuaire au sein d’un comité de réflexion placé sous l’égide des autorités sénégalaises. Ces tarifs rétablissent par ailleurs, et respectent scrupuleusement, le barème tarifaire « Sempos », homologué par le ministère du Commerce en 2002, mais qui depuis n’avait jamais été appliqué. Il convient également de préciser que ces tarifs ne portent que sur la manutention à quai.

Contrairement à certaines allégations mensongères, ces nouveaux tarifs ne sont donc en rien une décision unilatérale du groupe Necotrans et de sa filiale sénégalaise TVS qui se félicitent au contraire de l’accord avec les entreprises Prochimat, Istamco, Transsene, Somicoa, Baobab Mining, West Wind, Jah Oil Company, Sénégal Mines, Afrig, SERPM et le groupe Dangote. Les bateaux affrétés par ces acteurs économiques sont manutentionnés sans difficultés. Cela a été notamment le cas du navire Triton Valk du groupe Dangote dont le déchargement a été achevé ce lundi 25 janvier.

Le groupe Necotrans garantit une égalité de traitement à l’ensemble de ses clients conformément aux dispositions de la loi 94-63 du 22 août 1994 sur la concurrence, le prix et le contentieux économique. Il convient de souligner par ailleurs que la plupart des entreprises de manutention qui opéraient avant le début de la concession pratiquaient des tarifs supérieurs, allant de 4000 à 5000 francs CFA la tonne.

Dans le cadre de cette convention de concession signée en novembre 2013 à Dakar, le groupe Necotrans/TVS a engagé 74 millions d’euros d’investissements (48,5 milliards de F CFA) pour moderniser le mole 8 du port et le rendre ainsi plus compétitif au bénéfice des armateurs, des entreprises et donc de l’économie sénégalaise. Outre la mise à disposition de véhicules et de camions adaptés, deux nouvelles grues et plusieurs trémies sont à présent opérationnelles. Un nouveau quai de 500 mètres va être construit pour recevoir des navires de fort tonnage (70 000 tonnes) et permettre de tripler les volumes traités. Les capacités de manutention (minerais, phosphate, ciment, clinker, attapulgite, charbon...) sont déjà passées du simple au triple atteignant aujourd’hui plus de 20 000 tonnes par jour. Cet effort de productivité permet de charger ou décharger un navire en 24 heures contre un temps d’attente en rade de 6 à 8 jours auparavant, soit plusieurs dizaines de milliers d’euros d’économies en coût d’affrètement. Cette augmentation des cadences constitue donc un gain substantiel et conséquent pour l’ensemble des clients de Necotrans/TVS qui développe sur l’ensemble du continent un savoir-faire reconnu dans la logistique au service des miniers, pétroliers et cimentiers.

À propos de Necotrans

Le groupe Necotrans est un acteur clé de la logistique internationale. Avec plus de 5 500 collaborateurs en Afrique (sur un total de 6 000 collaborateurs dans le monde) et 126 implantations dans plus de 40 pays, dont 31 sur le continent, le groupe Necotrans réalise plus de 95 % de son chiffre d’affaires en Afrique (1 063 millions d’euros en 2014, en croissance de 34 % depuis 2009).

En 2014, Necotrans a connu un fort développement avec de nouveaux investissements engagés notamment sur le terminal vraquier de Dakar (Sénégal) et le port fluvial de Brazzaville (République du Congo). En septembre 2015, Necotrans a remporté l’appel d’offres du terminal polyvalent du port de Kribi, au Cameroun. En novembre, le groupe a acquis la société MCK spécialisée dans la logistique et le génie civil miniers en République démocratique du Congo. Necotrans apporte des solutions logistiques adaptées aux besoins du continent avec un réseau polyvalent et des métiers complémentaires (activités portuaires et logistiques, commission de transport, logistique pétrolière et minière, distribution de véhicules).

logo necotrans


Ecofin Mines     




 
GESTION PUBLIQUE

Afrique du Sud: la Banque centrale maintient son taux directeur à 6,75%

AfricTalents Abidjan 2019 – Les 11 et 12 Octobre au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire

Côte d'Ivoire: le gouvernement français financera la création d'une académie antiterroriste à vocation régionale

Nigeria : 29 scientifiques proposent des solutions aux défis climatiques dans le cadre du Nigeria Prize for Science

 
FINANCE

Tunisie: Poulina Group Holding négocie son entrée au capital de l’Université privée Esprit

BGFIBank Gabon augmente son capital social, un niveau inédit en Afrique centrale

Maurice : le prestataire de services Axis et la société de conseil Innpact lancent une société de gestion de fonds axée sur l’Afrique

Mali : la BNDA a consacré 53% de ses crédits au secteur agricole en 2018

 
AGRO

Mali : la production céréalière est prévue pour atteindre 11 millions de tonnes en 2019/2020

Côte d’Ivoire : le kg de coton graine reviendra à 300 FCFA en 2019/2020

AB InBev a investi plus de 200 millions $ en Afrique depuis sa fusion avec SABMiller en 2016

La fluidité des échanges est essentielle pour garantir une sécurité alimentaire mondiale d’ici 2050 (étude)

 
ELECTRICITE

Algérie : 20 millions $ consacrés au réseau de distribution d’El Oued en six ans

Ethiopie : la SEFA accompagne la mise en place d’un cadre d’inclusion des producteurs indépendants d’énergie

Mozambique : 2,5% des parts de la centrale de Cahora Bassa seront cédés au public

Eolien en mer : Engie et EDP s’associent pour créer l’une des cinq plus grandes entreprises du secteur

 
HYDROCARBURES

La Sierra Leone rouvre son quatrième cycle d’octroi de licences pétrolières

Namibie : Calima Energy va céder ses parts dans le bloc PEL 90 à la filiale locale de Tullow

Egypte : démarrage du forage du puits Merak-1 dans la concession North El Arish

Angola : Sonangol choisit Total et Trafigura pour l’approvisionner en produits pétroliers sur les 12 prochains mois

 
TELECOM

Nigeria: MTN a jusqu’au 31 mai pour verser la dernière tranche de son amende écopée en 2015

Afrique du Sud : Cortex Group lance une société de capital-risque dédiée au soutien financier des start-up orientées vers l’IA

Côte d’Ivoire : Orange confie à Engie l’exploitation et la maintenance de son centre de données pour 5 ans

La Fondation Jack Ma est en quête des dix meilleurs entrepreneurs numériques d’Afrique pour 2019

 
COMM

Les métriques, la technologie et les réseaux sociaux ont changé la façon de travailler des journalistes dans le monde  

Zambie : les chaînes de télévision et de radio doivent désormais envoyer les enregistrements des programmes déjà diffusés toutes les deux semaines

Côte d’Ivoire : la chaîne d’informations 7info sera lancée sur la plateforme TNT du pays au dernier trimestre 2019

Guinée : le régulateur des médias organise des journées portes ouvertes pour expliquer son rôle au grand public

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines