Ecofin Hydrocarbures

Egypte: Crédit Agricole et BNP Paribas financeront l'expansion d'une rafffinerie à hauteur de 1,2 milliard $

(Agence Ecofin) - La filiale égyptienne du groupe Crédit Agricole (Credit Agricole Egypt),  financera aux côtés de BNP Paribas, les opérations d'extension de la Middle East Oil Refinery (MIDOR), a-t-on appris d'un communiqué publié sur le marché financier égyptien (Egyptian Stock Exchange). Ensemble, les deux institutions financières françaises accordent un prêt de 1,2 milliard $ en soutien à ce projet.
 
Selon des propos rapportés par des médias égyptiens, ce prêt sera également garanti par la Banque centrale italienne et l'autorité italienne en charge du développement des exportations.

Au mois d'avril 2015, le MIDOR a engagé une entreprise américaine pour la réalisation de travaux, visant à porter ses capacités de raffinage de 100 000 barils/jour, à 160 000 barils/jours.
 
Le choix pour l'entreprise de recourir à des prêteurs internationaux afin de mobiliser ces ressources en devises découle, au moins en partie, de la réduction des capacités des banques locales égyptiennes accéder facilement à des réserves de change. Ces dernières ont subi des vents contraires en 2015, notamment du fait de la baisse des revenus du tourisme.
 
Crédit Agricole Egypt est cotée sur le marché financier égyptien et la nouvelle semble avoir été accueillie positivement par les investisseurs. Son titre s'affichait en mi journée du mardi 5 janvier 2016, sur une hausse de 1,46%. BNP Paribas pour sa part est acteur majeur du marché international de la dette dans les pays émergents, notamment l'Afrique subsaharienne.
 
Idriss Linge


Ecofin Hydrocarbures     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas