Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Bénin: l’ONG Partners for Development offre quatre centres communautaires aux producteurs d’ananas

Bénin: l’ONG Partners for Development offre quatre centres communautaires aux producteurs d’ananas
  • Date de création: 27 février 2019 19:49

(PARTNERS FOR DEVELOPMENT) - Le 26 février dernier, l’organisation non-gouvernementale Partners for Development a inauguré quatre centres communautaires (Community-based Centers) au Bénin. Ces infrastructures sont destinées aux producteurs   d’ananas des communes d’Allada, Tori-Bossito et Zè réunis au sein du Réseau des producteurs d’ananas du Bénin (RéPAB), de l’association nationale des exportateurs d’ananas du Bénin (ANEAB) et de l’initiative pour la relance de l’ananas (IRA). D’un coût total d’environ 100 millions de francs CFA, ces centres communautaires se composent chacun d’un magasin de stockage d’engrais d’une capacité de 400 tonnes et d’une salle de formation pouvant contenir 50 personnes et d’un module de toilettes à deux latrines.

 31263 in 1 Agro Bnin lONG Partners for Development offre quatre centres communautaires aux producteurs dananas

Réalisées dans le cadre du projet Pineapple Processing for export (Pinex), ces infrastructures ont pour but d’améliorer la productivité de l’ananas béninois en réunissant en un même lieu la formation nécéssaire aux producteurs et des engrais de qualité. Pour Cynthia Taha directrice de PfD Bénin “Le community-based center a deux vocations. La première […] est l’acquisition de connaissances techniques pour améliorer la productivité de l’ananas. La formation sur les pratiques culturales peut se faire avec techniciens mais aussi lors des échanges entre producteurs. […] En plus des formations et des réunions d’acquisition de connaissance, le community-based center est aussi un lieu d’acquisition des intrants agricoles nécessaires à la production des ananas de qualité”.

Présent à la cérémonie d’inauguration qui se déroulait à Allada, le ministre béninois de l’agriculture et de la pêche, Gaston Dossouhoui, a salué cette initiative de Partners for Development qui s’inscrit dans la vision du gouvernement pour la filière ananas. Ainsi, a-t-il expliqué, l’exécutif vise à faire passer la production du fruit de 400 000 tonnes actuellement à 600 000 tonnes à l’horizon 2021. “Au jour d’aujourd’hui où nous produisons 400 000 tonnes, nous tenons à aller, à l’horizon 2021 à 600 000 tonnes. Alors que nous transformons actuellement 10 à 15% de la production, nous tenons à porter cette part à 20 ou 30%. En matière d’exportations, nous devons diversifier nos destinations en saisissant les opportunités du marché régional et international” affirme-t-il. Pour y parvenir, il entend faciliter l’accès des producteurs aux engrais et aux conseils agricoles.

31263 in 2 Agro Bnin lONG Partners for Development offre quatre centres communautaires aux producteurs dananas 

Pour sa part, Dalle Miller Hill, membre du conseil d’administration de PfD s’est adressée aux associations bénéficiaires. “Je souhaite une longue utilisation des bâtiments qui  vous sont offerts par Pinex ce-jour. Faites un bon usage de ces bâtiments et assurez leur maintenance et ils vous serviront longtemps.” a-t-elle déclaré.

 31263 in 3 Agro Bnin lONG Partners for Development offre quatre centres communautaires aux producteurs dananas

Pour Partners for Development, il s’agit de ne pas s’arrêter en si bon chemin et de relever les autres défis de l’ananas béninois que sont entre autres l’insuffisance de rejets de qualité, les équipements de production archaïque ou encore  l’absence de certification aux normes d’hygiène.

L’ananas, qui représente le troisième contributeur au produit intérieur brut (PIB) agricole du pays, (4,3%), participe au PIB du Bénin à hauteur de 1,2%.

A propos de Partners for Development

Partners for Development (PfD) est une ONG américaine basée à Washington qui vient en aide aux communautés défavorisées des pays en voie de développement. Elle est active dans le développement agricole, la santé publique et l’assainissement de base, la microfinance ou encore l’éducation. En Afrique PfD a mené des actions au Rwanda, en Somalie, au Libéria et en Tanzanie. Elle est actuellement installée au Nigéria, et, depuis 2012, au Bénin. Dans ce pays, elle met en oeuvre avec le soutien du département américain à l’agriculture (USDA), le projet Pineapple Processing for export (Pinex), en faveur de la transformation et de l’exportation de l’ananas.

A propos de PINEX

Initié par Partners for Development et financé par l’USDA, le projet PINEX vise à améliorer la productivité, la transformation et la commercialisation de l’ananas au Bénin. Doté d’un financement de 10,26 millions USD, il s’étend sur une période de quatre ans (2016 - 2020), il est mis en oeuvre dans les départements de l’Atlantique et du Littoral. Il concerne 4000 producteurs, 60 entreprises de transformation et 13 compagnies exportatrices d’ananas. 

31263 in 4 Agro Bnin lONG Partners for Development offre quatre centres communautaires aux producteurs dananas 


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Côte d'Ivoire : au terme du premier trimestre 2019, l'Etat a déjà mobilisé plus de 609 millions $ pour son programme social

Afrique du Sud: la Banque centrale maintient son taux directeur à 6,75%

AfricTalents Abidjan 2019 – Les 11 et 12 Octobre au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire

Côte d'Ivoire: le gouvernement français financera la création d'une académie antiterroriste à vocation régionale

 
FINANCE

Côte d’Ivoire : la filiale de Société Générale accorde une ligne de crédit de 594,3 millions $ destinée à des PME

Tunisie: Poulina Group Holding négocie son entrée au capital de l’Université privée Esprit

BGFIBank Gabon augmente son capital social, un niveau inédit en Afrique centrale

Maurice : le prestataire de services Axis et la société de conseil Innpact lancent une société de gestion de fonds axée sur l’Afrique

 
ELECTRICITE

Maroc : le consortium mené par EDF remporte la construction d’une centrale solaire de 800 MW

Algérie : 20 millions $ consacrés au réseau de distribution d’El Oued en six ans

Ethiopie : la SEFA accompagne la mise en place d’un cadre d’inclusion des producteurs indépendants d’énergie

Mozambique : 2,5% des parts de la centrale de Cahora Bassa seront cédés au public

 
HYDROCARBURES

La Sierra Leone rouvre son quatrième cycle d’octroi de licences pétrolières

Namibie : Calima Energy va céder ses parts dans le bloc PEL 90 à la filiale locale de Tullow

Egypte : démarrage du forage du puits Merak-1 dans la concession North El Arish

Angola : Sonangol choisit Total et Trafigura pour l’approvisionner en produits pétroliers sur les 12 prochains mois

 
MINES

Afrique du Sud : la mine de vanadium Vametco peut être encore exploitée sur des décennies

Lesotho : la mine Mothae livre un nouveau diamant de qualité gemme

Zimbabwe : le milliardaire nigérian Benedict Peters investira dans le secteur du platine

Ethiopie : le gouvernement octroie des permis d’exploitation minière pour les gisements Mato Bula et Da Tambuk

 
TELECOM

Nigeria: MTN a jusqu’au 31 mai pour verser la dernière tranche de son amende écopée en 2015

Afrique du Sud : Cortex Group lance une société de capital-risque dédiée au soutien financier des start-up orientées vers l’IA

Côte d’Ivoire : Orange confie à Engie l’exploitation et la maintenance de son centre de données pour 5 ans

La Fondation Jack Ma est en quête des dix meilleurs entrepreneurs numériques d’Afrique pour 2019

 
COMM

Les métriques, la technologie et les réseaux sociaux ont changé la façon de travailler des journalistes dans le monde  

Zambie : les chaînes de télévision et de radio doivent désormais envoyer les enregistrements des programmes déjà diffusés toutes les deux semaines

Côte d’Ivoire : la chaîne d’informations 7info sera lancée sur la plateforme TNT du pays au dernier trimestre 2019

Guinée : le régulateur des médias organise des journées portes ouvertes pour expliquer son rôle au grand public

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro