Kenya : la filière horticole cible le marché chinois

Kenya : la filière horticole cible le marché chinois

(Agence Ecofin) - Au Kenya, l'Association des exportateurs de produits frais (FPEAK) vise le marché chinois dans le cadre de sa stratégie de diversification des débouchés pour le sous-secteur horticole. L’information rapportée par Freshplaza, a été annoncée par Hosea Machuki (photo), numéro un de l’Organisation.

Cet attrait pour l’Empire du Milieu s’explique par son fort potentiel pour la progression des exportations kényanes de fruits et légumes. En effet, le pays dont la population connait une augmentation rapide de son niveau de vie, affiche des niveaux de consommation de fruits et de légumes deux fois supérieurs aux moyennes mondiales, selon le Centre du commerce international (ITC).

De même, si la Chine reste le premier producteur mondial de fruits et légumes, il pourrait aussi devenir sur les 5 à 10 années, le premier importateur mondial de ces deux produits.

Le Kenya écoule actuellement moins de 2% de ses produits horticoles sur le marché chinois.

L’horticulture génère en moyenne des recettes d’exportation d’environ 1 milliard $ par an. Elle emploie 120 000 personnes d'une manière directe.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro