Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Côte d’Ivoire : le parti écologiste alerte sur la déforestation

  • Date de création: 10 juin 2018 18:37

(Agence Ecofin) - Dans une tribune publiée sur Le Banco.net, la présidente du Conseil pour la cohésion, la justice et le développement (CCJD), Antoinette Koukougnon-Nogbou, tire la sonnette d’alarme sur le péril écologique que fait courir à la Côte d’Ivoire, la disparition de ses forêts.

« Nous élevons de nouveau la voix pour alerter l’opinion nationale et internationale sur une crise liée à l’écologie, qui prévaut actuellement en Côte d’Ivoire, après les précédentes crises sociopolitiques. En effet, les 231 forêts classées, les 8 parcs nationaux, les 30 réserves naturelles et les 15 réserves botaniques, mis à part, avant les indépendances et enregistrés pour la plupart au patrimoine mondial de l’Unesco et à la Convention Ramsar, sont pris d’assaut, comme le fait un prédateur qui achève sa victime fragilisée, par des agriculteurs et des orpailleurs clandestins. », dénonce notamment la présidente du parti écologiste porté sur les fonts baptismaux en 2017.

Entre le silence des autorités, les occupants clandestins et les conséquences des crises qu’a connue la nation éburnéenne, les responsabilités sont partagées. « Les forêts de Côte d’Ivoire disparaissent à un rythme alarmant. La Côte d’Ivoire qui était verte au départ, est devenue à coups d’humeurs mercantiles un pays de savane, sans que des mesures appropriées ne soient prises. Aujourd’hui, les forêts naturelles primaires ne représentent plus qu’un demi-million d’hectares et les parcs naturels existants sont menacés par une occupation massive clandestine, un abattage illégal de bois et une agriculture extensive. Toute chose qui annonce une insécurité foncière menaçant nos communautés rurales. Il est bon de le souligner, la perte du couvert forestier s’est accentuée depuis les crises successives en Côte d’Ivoire. L’occupation illégale des réserves forestières par les paysans allogènes, allochtones et autochtones, à la recherche de terres arables a conduit à la destruction de plusieurs milliers d’hectares de forêt, sur toute l’étendue du territoire. Rien n’est épargné. », diagnostique la présidente du CCJD.

Et d’attirer particulièrement l’attention sur le cas de la forêt primaire du Banco qui « avait une superficie de 30 km² soit 3474 hectares » et qui « à ce jour, avec l’activité humaine très présente, est à moins de 12 km² ».


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

BAFM Abidjan 2019 : les bourses africaines engagées à faire du capital humain un pilier de leur compétitivité

Kasada Capital Management, la plateforme d'investissement dédiée à l'hôtellerie en Afrique subsaharienne, lève plus de 500 millions de dollars

Société Générale Côte d’Ivoire réalise un bénéfice net en hausse de 6% en 2018, à 72 millions $

Le kényan CIC Insurance Group prévoit de s’implanter en Ethiopie, en Tanzanie et au Rwanda

 
AGRO

Thé: les prix mondiaux devraient chuter de 14 % en 2019 (Banque mondiale)

Kenya: le secteur agricole a porté la croissance de l'économie en 2018

  Afrique du Sud : l’industrie de la laine gagnerait à diversifier ses marchés d’écoulement (Agbiz)

Le Malawi pourrait produire 24 000 tonnes de coton en 2019

 
ELECTRICITE

L’AECF lance une compétition de 20 millions $ pour les entreprises fournissant des installations solaires domestiques

Malawi : la construction de la centrale à charbon de Kam’mwamba tient toujours

Tanzanie : le gouvernement verse une avance de 309 millions $ pour le barrage de Stiegler’s Gorge

Egypte : une centrale solaire de 600 MW sera construite à l’Ouest du Nil selon le système des enchères

 
HYDROCARBURES

Algérie : Sonatrach ne prolongera pas son accord d’échange de brut contre produits pétroliers avec Vitol

Mozambique : la vente d’Anadarko à Chevron ne modifiera pas le calendrier des projets de GNL, assure Omar Mitha

Avec une hausse de son profit et de ses marges, Eni a le sourire au terme du premier trimestre de 2019

Nigeria : adoption de loi sur le torchage du gaz naturel

 
MINES

Afrique du Sud : les coupures d’électricité d’Eskom font chuter la production d’Anglo American Platinum

Maroc : les ressources de la mine Boumadine peuvent soutenir une exploitation sur 12 ans (étude)

RDC : Ivanhoe a réuni sa part du capital nécessaire au développement du gisement Kakula  

Botswana : Lucara découvre à Karowe, le deuxième plus gros diamant non taillé de l’histoire

 
TELECOM

Nigeria: MTN a changé de statut juridique en prélude à l’introduction d’une partie de ses actions sur le NSE

Orange, engagé dans la transformation numérique en Afrique et au Moyen-Orient, inaugure son premier « Orange Digital Center » en Tunisie

Orange ouvre en Tunisie un centre d'innovation numérique qui couvre toute la région MEA

Botswana : Econet Group veut introduire Mascom sur la bourse cette année  

 
COMM

Tunisie : les autorités ferment la chaîne Nessma TV

Nigeria : les sommets annuels du film et de la télévision se tiendront du 3 au 5 septembre à Lagos

Egypte : le régulateur des médias confie l’amélioration de son réseau TNT au groupe allemand Rohde & Schwartz

Ethiopie : le pays accueillera la prochaine édition des célébrations de la Journée mondiale de la presse

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance