Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La France prête à ratifier « la fin du Franc FCA » de l’UEMOA, mais des questions essentielles restent en suspens

La France prête à ratifier « la fin du Franc FCA » de l’UEMOA, mais des questions essentielles restent en suspens
  • Date de création: 20 mai 2020 17:59

(Agence Ecofin) - Le ministre français en charge des Affaires étrangères et de la Coopération et son confrère en charge de l'Economie et des Finances ont présenté ce 20 mai 2020 en Conseil des ministres, le projet de loi portant sur la ratification de l'accord signé en décembre 2019 par la France et les pays membres de l'Union monétaire ouest-africaine (UEMOA), et sur la réforme de la coopération monétaire entre les deux groupes de parties.

L'annonce faite par la porte-parole du gouvernement français, Sibeth Ndiaye (photo), a été relayée par plusieurs médias français comme étant la validation par la France de la fin du franc CFA. Il faut dire que ce projet de loi s'il est retenu, viendra entériner l’accord de réforme de coopération monétaire, dont seulement quelques grandes lignes ont changé, à savoir : le nom de la monnaie qui s'appellera désormais ECO, le retrait des réserves de change du compte d'opérations dans les comptes du Trésor public français et le renoncement à un représentant de la France dans les instances de la BCEAO.

Des éléments essentiels de la coopération monétaire entre la France et l’UEMOA demeurent avec des contours non connus

En revanche, des éléments jugés essentiels par la partie française, comme la garantie de couverture de la France et la parité fixe qui va avec sont maintenus.

Par ailleurs, si l'accord est ratifié en France, on devrait voir un processus similaire se dérouler dans l'ensemble des pays membres de l'UEMOA, or très peu d'informations ont filtré sur ce point précis.

Mme Ndiaye a parlé d'un texte « très attendu » en ressortant les grandes lignes de l'accord, mais elle n'a pas donné de détails sur certains points importants de cette réforme qui ne met pas fin à la coopération monétaire. Jusqu'à présent, personne ne sait ce que comportera le nouvel accord de garantie de la France qui doit faire l’objet d’un texte précis, et qui devra être validé par tous.

Dans le cadre des mécanismes qui ont encore cours actuellement, le pays du président Macron devrait prêter des devises à l'UEMOA, si ses réserves de change se situaient en dessous de 20% du total de ses importations. Ce mécanisme n'a jamais été activé depuis la dévaluation du franc CFA en 1994. « Nous avons travaillé avec la BCEAO sur un cadre de reporting sur des éléments d’informations financières, les évolutions monétaires, l’évolution des réserves, nous permettant d’avoir le même niveau d’information qu’avant, et un canal de dialogue pour que, quand on s’approche d’une situation où la garantie de l’Etat pourrait être appelée, on puisse faire valoir notre point de vue sur la restauration des grands équilibres », faisait savoir Guillaume Chambert, le responsable de coopération avec la zone franc CFA au sein du Trésor public français, alors qu'il présentait l'accord à la Commission des finances de l'Assemblée nationale française, le 12 février 2020.

La réforme de cette coopération monétaire divise les opinions africaines et les analystes

L'annonce de l'accord avait entraîné une vague de protestations au sein des opinions publiques africaines qui estiment que la persistance de la présence française dans le processus monétaire continue de représenter un problème. Une autre partie de l'opinion rejette les avantages tant vantés de la parité monétaire qui surévaluerait le franc CFA, et imposerait à des économies structurellement différentes de faire partie d'une même union monétaire. On attribue aussi à cette présence française, la décision du Nigeria et du Ghana d'intégrer l'ECO.

Les analystes de marché eux, ont une autre perception. Dans une note d’analyse produite au lendemain de l’annonce de cette réforme des accords monétaires, les agences de notation Moody’s et S&P Global Ratings ont salué une évolution importante, tout en indiquant que la solidité de cette réforme résidait dans le maintien de la garantie de convertibilité par la France. La pandémie de covid-19 et ses conséquences sur les réserves extérieures des pays de la zone franc CFA semblent confirmer cette thèse.

Il n'est pas certain que la date butoir du 1er juillet 2020 pour lancer la nouvelle monnaie ECO dans l'UEMOA soit respectée. Si la transformation symbolique s'opère comme prévu, il est à noter qu’à la mi-février 2020, la Banque de France qui produit les insignes monétaires de l'UEMOA n'avait pas encore reçu de commande pour des billets ECO. Enfin, certains responsables de l'UEMOA n'ont pas caché que le délai d'implémentation de la réforme des accords de coopération monétaire sera assez long. En réalité, la fin du franc CFA n’est pas pour demain.

Idriss Linge


 
FINANCE

7 institutions financières tunisiennes obtiendront 155 millions $ de l’allemand KfW pour soutenir des PME

Le marocain Aradei Capital prévoit de se positionner dans le secteur de l’immobilier commercial, après le covid-19

Afrique du Sud : la Banque centrale prévoit des mois à venir « très difficiles » pour les secteurs banque et assurance

Old Mutual confirme l’impact négatif de la covid-19 sur le secteur des assurances en Afrique du Sud

 
AGRO

L’entreprise britannique Gemcorp veut renforcer ses activités dans l’exportation de blé vers l’Afrique

Afrique du Sud : BATSA lancera finalement une action en justice contre le gouvernement

Burkina Faso : la production cotonnière renoue avec la croissance en se chiffrant à 464 000 tonnes en 2019/2020

Afrique du Sud : « les conséquences du confinement sur l’industrie du vin sont irréparables » (VinPro)

 
ELECTRICITE

Eolien : 63 GW de nouvelles centrales eoliennes ont été installées en 2019 (Global Wind Energy Council)

Nigeria : le gouvernement débloque un premier financement pour le projet de 25 000 MW de Siemens

Afrique du Sud : Une entité publique propose à l’Eskom de convertir 5 milliards $ d’obligations en actions

Côte d’Ivoire : la production électrique a crû de 6 % en 2019 par rapport à 2018

 
HYDROCARBURES

Pour faire face à la crise, le Nigéria va réduire à 10 dollars le coût de production du baril de pétrole

Ghana : le gaz de pétrole liquéfié produit au niveau local est plus cher que celui importé, dénoncent les consommateurs

Chevron va réduire de 10 à 15 % ses effectifs mondiaux

La société publique angolaise du pétrole exécute un accord d’amodiation sur un bloc important à Cuba

 
MINES

Burkina Faso : l’État veut générer des recettes de près de 150 milliards de francs CFA grâce à deux mines d’or

Angola : Orelogy Consulting réalisera l’étude de faisabilité définitive du projet de phosphate Cabinda

Congo : une nouvelle étude réduit l’investissement nécessaire pour l’exploitation du minerai de fer de Zanaga

Cameroun : le groupe britannique BWA élargit son portefeuille d’exploration minière

 
TELECOM

Nigéria : MTN veut lever 50 milliards de nairas pour soutenir ses opérations

Cameroun : après un préavis de grève, Nexttel appelle son personnel à se concentrer sur la performance de l’entreprise

Afrique du Sud : les autorités offrent 30 Go gratuits d’internet aux étudiants pour une période de 3 mois

En Afrique, l'Algérie, le Nigeria et la Tunisie trustent la tête des cyberattaques sur mobile au 1er trimestre 2020

 
TRANSPORT

Rwanda : dès le 1er juin à Kigali, le paiement par Mobile Money pour le transport public à moto sera obligatoire

Le Ghana suspend indéfiniment les frais d’atterrissage sur ses aéroports

Cameroun : l’aéroport de Douala va augmenter ses capacités de 1,5 à 2,5 millions de passagers par an

Covid-19 : le trafic aérien a chuté de 95% dans l’Uemoa

 
ENTREPRENDRE

Un entrepreneur sénégalais crée un système de localisation des lieux sans adresse de rue

Kenya : La start-up Amitruck propose une plateforme de mise en relation des acteurs du transport logistique

Ghana : Isaac Sesi, 27 ans, conçoit un appareil qui limite les pertes après récolte

Au Burkina Faso, une famille de fermiers associe fruits et légumes sur un même sol pour cultiver sans pesticides

 
MULTIMEDIA

Au Rwanda, des robots en renfort dans la lutte contre la COVID-19 (Vidéo)

Professeur dans un village enclavé, il est sacré meilleur enseignant au monde ! (Vidéo)

Les chiffres de l'industrie du mobile money en Afrique (2019) - Infographie

Des compagnies aériennes sur la piste des carburants dépourvus de CO2 (Vidéo)

 
FORMATION

Digital Africa lance l’édition 2020 de son programme de formation pour les entrepreneurs africains

Kenya : l’Iran envisage de créer un centre de nanosciences à Nairobi

Le projet de mobilité en génie biomédical africain propose des bourses aux étudiantes et personnel des universités

Maroc : le gouvernement s’engage avec IBM pour offrir des formations aux chercheurs d’emploi

 
COMM

Algérie : deux films documentaires provoquent une brouille avec la France

Une start-up française veut former les scénaristes nigérians de Séries TV à partir de mars 2021

Mozambique : le projet chinois visant à fournir la télévision satellite est achevé

Nigeria : le régulateur sanctionne trois radios pour avoir diffusé de fausses informations sur la Covid-19