Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Croissance en Afrique subsaharienne : la Banque mondiale prévoit un rebond de 3,1% en 2018 mais alerte sur la viabilité de la dette

  • Date de création: 18 avril 2018 20:22

(Agence Ecofin) - La croissance en Afrique subsaharienne devrait rebondir à 3,1% en 2018, selon les dernières analyses d’Africa’s Pulse, le rapport semestriel de la Banque mondiale qui passe aux cribles les économies africaines.

Si c’est nettement mieux que l’année 2016 où la croissance avait atteint son niveau le plus faible en deux décennies, et l’année dernière où l’économie a progressé de 2,6%, le rapport estime toutefois que ce rythme reste assez lent par rapport aux années fastes d’avant-crise.

« La croissance a rebondi en Afrique subsaharienne, mais pas assez rapidement. Nous sommes encore loin des niveaux d’avant la crise.», souligne Albert Zeufack (photo), économiste en chef de la Banque mondiale pour la Région Afrique.

Le retour des géants

Les trois principales économies de la région à savoir : le Nigeria, l'Afrique du Sud et l'Angola devraient connaître une reprise progressive, l’expansion économique se poursuivra à un rythme soutenu dans l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et se renforcera dans la plupart des pays d'Afrique de l'Est, prévoit l’institution basée à Washington.

Ces prévisions étant gagées par les projections selon lesquelles les prix du pétrole et des métaux resteront stables, l'expansion du commerce mondial demeurera robuste, les conditions des marchés financiers extérieurs continueront d'être favorables, et les réformes nécessaires pour atténuer les déséquilibres macroéconomiques et stimuler l’investissement, aboutiront.

L’institution de Bretton Woods s’inquiète cependant de la situation de la Cemac, qui est essentiellement dépendante des fluctuations du brut. Pour l’économiste en chef pour la région Afrique, les pays de cet espace d’intégration manquent de diversification et cet état de chose pourrait entamer l’activité économique.

« Les pays africains doivent intensifier et approfondir les réformes macroéconomiques et structurelles pour parvenir à des niveaux de croissance élevés et soutenus.», précise l’économiste.

… encore la dette

En ce qui concerne la viabilité de la dette publique des Etats de la région, la Banque mondiale tire la sonnette d’alarme. L’institution multilatérale s’inquiète du nouveau paradigme des pays africains qui délaissent les sources traditionnelles de financement concessionnel et se ruent vers les marchés. Un nouveau penchant « malsain » qui alourdit le fardeau de la dette et les expose aux risques de marché. Les constats dans ce cadre sont saisissants.

En mars 2018, souligne Africa’s Pulse, 18 pays étaient classés comme étant exposés à un risque élevé de surendettement, contre huit en 2013. Selon les compilations de la Banque mondiale, les eurobonds de la région sont de courtes échéances et la plupart échoient entre 2022 et 2023. Ce qui diminue les marges de manœuvres des gouvernements à financer les secteurs prioritaires.

L’innovation, la clé à l’accès universel à l’électricité

Cette édition d’Africa’s Pulse mise sur l’innovation pour accélérer l’électrification en Afrique subsaharienne et parvenir très rapidement à un accès universel en Afrique Subsaharienne.

Ainsi, préconise-t-il, un ensemble de solutions combinant le réseau national ainsi que les petits réseaux qui s’y greffent, les systèmes domestiques hors réseau notamment le solaire, l’amélioration de la réglementation du secteur électrique et de la gestion des entreprises d’électricité.

Fiacre E. Kakpo


 
FINANCE

Banques de la zone Cemac : la Beac hausse le ton

Maroc : Société Générale et Yamed Capital créent une joint-venture spécialisée dans la gestion d’actifs immobiliers

Radio Mars veut s’introduire sur la Bourse de Casablanca et lever des fonds pour financer son développement 

Côte d’Ivoire : lancement de la construction du complexe touristique « Serena village » pour un coût de 47 millions $

 
AGRO

Cameroun : le prix bord champ du cacao est en légère baisse, mais reste au dessus de 1000 FCFA le kg

Tunisie : les exportateurs d’huile d’olive appellent à une hausse du contingent d’importation de l’UE

Côte d’Ivoire : la production de caoutchouc naturel a bondi de 25 % en 2019

Le français Carrefour poursuit sa percée en Afrique de l’Est avec une entrée sur le marché ougandais

 
ELECTRICITE

Seychelles : Quadran construira la première centrale solaire flottante à Providence

Niger : un consortium d’entreprises dont le français Vergnet remporte le marché de la centrale hybride d’Agadez

Afrique du Sud : dépités des performances de l’Eskom, les grands consommateurs désirent se lancer dans l’autoconsommation

Infinity Energy s’associe à Masdar pour aller à la conquête du marché africain des énergies renouvelables

 
HYDROCARBURES

Eni et Total sont les plus grands gagnants du dernier cycle de licences pétrolières lancé par le gouvernement angolais

Maroc : le gouvernement approuve l’EIE du gazoduc de 120 km de Sound Energy

Sénégal : le prochain cycle de licences pétrolières sera lancé le 28 janvier prochain à l’hôtel King Fahd

Kenya : Tullow suspend le camionnage du pétrole de la région du Turkana vers le port de Mombasa

 
MINES

Côte d’Ivoire : le gouvernement accorde 4 permis de recherche minière valables pour l’or

Burkina Faso : Roxgold rate son objectif de production annuelle à Yaramoko

Un an après la fusion avec Randgold Resources, Barrick Gold enregistre une production record sur ses opérations

RDC : la mine de cuivre-cobalt Deziwa entre en production commerciale

 
TELECOM

L’OIF et Smart Africa s'unissent pour le développement numérique en Afrique

MTN Côte d’Ivoire donne plus d’explications suite à la rupture du câble sous-marin WACS ayant affecté la connectivité Internet

Kenya : Liquid Telecom a déjà déployé 138 stations émettrices pour son réseau d’Internet des objets

Zimbabwe : les employés de Telecel interpellent le gouvernement sur un risque de faillite imminente de la société

 
TRANSPORT

Côte d’Ivoire : création d’un registre d’immatriculation des navires et mise en œuvre de la réglementation sur la navigation

South African Airways met en vente neuf des seize Airbus A340

Côte d’Ivoire : lancement des travaux de construction du terminal céréalier du Port Autonome d’Abidjan pour un coût de 127 millions $

Côte d’Ivoire : 25 hectares du parc national du Banco seront détruits pour la construction du métro d’Abidjan

 
ENTREPRENDRE

Cameroun : Jeannette Angoun veut développer la filière locale de l’élevage des poissons

Karimou Ba fabrique un jouet à l’image du car utilisé dans les transports en commun au Sénégal

Cameroun : Danielle Akini forme les enfants à la programmation informatique, dès 4 ans

Mali : Coumba Diakité recycle les pneus usés en meubles de maison

 
MULTIMEDIA

Cameroun : un plan directeur de 9240 km de routes à 5 373 milliards FCFA (infographie)

Blocages d’Internet : 2,16 milliards $ de pertes financières pour l’Afrique subsaharienne en 2019 (Infographie)

Samuel Mathey, prédicateur de l’auto-emploi

Les banques africaines entreront en zone de turbulences en 2020 (Moody’s)

 
FORMATION

L’ONU lance un programme de bourse en droit international pour les juristes professionnels des pays en développement

20 nouvelles universités d’Afrique dont 5 francophones dans le RUFORUM

Kabakoo Academies et le projet Kakuma parmi les 16 écoles du futur du Forum économique mondial

La commission européenne va allouer 6,5 millions d'euros à deux projets pour l'enseignement et la formation professionnelle en Afrique

 
COMM

Bénin : suspendue pour défaut de licence, la radio Soleil FM met la clé sous le paillasson

Finalement Facebook ne va pas ramener de publicité dans les conversations WhatsApp

EXCAF condamné une nouvelle fois pour piratage au Sénégal

Afrique : le continent va-t-il emboiter le pas à l’Europe en matière de régulation de l’audiovisuel ?

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance