Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Abandon du marché financier pour les levées de fonds : le Cameroun estime les conditions du marché monétaire plus favorables

Abandon du marché financier pour les levées de fonds : le Cameroun estime les conditions du marché monétaire plus favorables
  • Date de création: 09 avril 2020 15:57

(Agence Ecofin) - Ce 8 avril 2020, les investisseurs actifs sur le marché des titres publics de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) sont invités à souscrire à une émission d’obligations du Trésor assimilables (OTA) du gouvernement camerounais.

À travers cette opération sur des OTA à 5 ans de maturité, rémunérées à 5,7%, le Trésor public camerounais espère pouvoir mobiliser une enveloppe de financements comprise entre 50 et 100 milliards FCFA, en vue de la réalisation de certains projets d’infrastructures dans le pays.

Cette opération fait partie d’une série de trois émissions de titres publics programmées sur ce marché par le gouvernement camerounais, à l’effet de lever une enveloppe totale de 220 milliards FCFA. En 2019, pareille opération avait déjà permis au gouvernement de mobiliser plus que les 150 milliards FCFA initialement sollicités.

À l’observation, en lieu et place du marché financier (DSX et désormais Bvmac depuis l’unification des deux bourses) sur lequel le Cameroun a aligné avec succès des emprunts obligataires depuis 2010 (795 milliards FCFA mobilisés sur ce marché au 29 février 2020, selon le ministère des Finances), le Trésor public semble avoir changé de fusil d’épaule. C’est le marché des titres publics de la Beac qui emporte désormais ses faveurs en matière de mobilisation des financements sur le marché des capitaux. Au total, 1867,4 milliards FCFA y ont été levés à fin février 2020, selon les chiffres officiels.     

Des coûts très compétitifs sur le marché monétaire

« L’Etat s’est recentré sur le marché monétaire de la Beac, qui est le marché traditionnel des Trésors publics et des banques, pour émettre des OTA dont la durée moyenne du prêt est plus longue que les emprunts obligataires. Les OTA offrent un délai de grâce plus long à l’État, dans la mesure où le principal n’est remboursé qu’au terme de sa maturité, contrairement aux emprunts obligataires dont le remboursement intervient généralement par quart, à partir de la 2e année », explique Samuel Tela, le directeur de la trésorerie à la direction générale du Trésor du ministère des Finances.

Ce dernier précise, par ailleurs, que sur le marché monétaire, la mise en branle d’une opération est beaucoup moins contraignante en matière de délais d’exécution. « Dans un délai maximal de 45 jours, toutes les actions incitatives, de sensibilisation, de communication et de souscription pourront être accomplies, contrairement à l’emprunt obligataire qui prend en moyenne 6 à 8 mois pour aboutir », corrobore une note interne du ministère des Finances à laquelle Investir au Cameroun a pu avoir accès.

Cependant, au-delà de la flexibilité et de la célérité qu’il offre aux émetteurs, le marché monétaire apparaît hautement plus compétitif que le marché financier, en ce qui concerne les coûts des prestations, fait remarquer un cadre du Trésor public.

4,4 milliards FCFA d’économies attendues en 2020

En effet, souligne notre source, à la différence d’un emprunt obligataire sur le marché financier, une opération de levée de fonds sur le marché monétaire ne requiert pas le recrutement par appel d’offres d’un arrangeur appelé à constituer un syndicat de placement. L’absence de cette contrainte implique, apprend-on, « l’absence de la commission de prise ferme (0,95% du montant de la prise ferme), l’absence de la commission de souscription (0,9% du montant souscrit), l’absence des débours forfait (100 millions FCFA pour l’emprunt 2018), puis l’absence de la procédure d’immatriculation à la Cosumaf, soit 0,3% du montant émis ».

Au total, lorsqu’on additionne ces frais, les émissions d’OTA sur le marché de la Beac font économiser au Trésor public environ 2% du montant total des souscriptions, soit 1,78% de commissions de syndication et 0,3% de frais d’enregistrement. En numéraires, des économies d’environ 4,4 milliards FCFA sont attendues sur les 220 milliards FCFA d’OTA que le Cameroun lance ce 8 avril 2020 sur le marché monétaire.

Brice R. Mbodiam


 
FINANCE

Tunisie : GAT Assurances se retire du capital de la Compagnie internationale de leasing

Le sud-africain Standard Bank a adopté un plan d'emprunt à moyen terme de 4 milliards $

La BRVM a réalisé sa première cérémonie virtuelle de cotation de titres

Le travail à domicile va perdurer dans l'univers de la haute finance, pas seulement à cause du covid-19

 
AGRO

Kenya : le gouvernement entérine la réduction des responsabilités de l’agence en charge de la filière thé

Bayer affiche son optimisme dans la résolution des conflits judiciaires sur le Roundup

L’exécutif ivoirien rejette les conclusions d’un rapport relevant une hausse du travail infantile dans le cacao

Irrigation : un programme de 95 millions $ pour résorber le déficit céréalier au Niger en 2020

 
ELECTRICITE

Togo : le PNUD recherche des consultants pour le suivi de l’installation de 6 894 lampadaires solaires

Liberia : le régulateur et le MCA mènent une étude pour une meilleure tarification électrique

Soudan du Sud : le projet d’extension du réseau électrique a déjà permis la connexion de plus de 6 000 ménages

La communauté internationale de plus en plus concernée par les tensions autour du GERD

 
HYDROCARBURES

Namibie : la société pétrolière locale ReconAfrica reporte au dernier trimestre son programme de forage

Gaz naturel liquéfié : le Cameroun en négociations avec Golar et Gazprom pour augmenter la production

Une ONG suisse accuse un négociant de carburant de complicité de pillages et de crimes de guerre en Libye

USA : un régulateur du secteur pétrolier autorise le stockage du pétrole dans les entrailles de la Terre

 
MINES

Tanzanie : Shanta Gold se rapproche davantage du développement de la mine Singida

Mali : Altus lance un nouveau programme de forage de 1 600 m à Tabakorole

Afrique du Sud : la durée de vie de la mine Prieska augmente à 12 ans (étude)

Égypte : Centamin enregistre des résultats financiers en hausse pour l’année 2019

 
TELECOM

En Afrique, l'Algérie, le Nigeria et la Tunisie trustent la tête des cyberattaques sur mobile au 1er trimestre 2020

MainOne choisi par le gouvernement du Burkina Faso et la Banque Mondiale pour fournir des services de connectivité

Cameroun : le syndicat des employés de Viettel programme une grève illimitée dès le 7 juin

L’Ethiopie poursuit ses plans de libéralisation du secteur des télécoms malgré la covid-19

 
TRANSPORT

Le Parlement entérine la création des chemins de fer du Sénégal (CFS) et dissout l’Agence nationale des chemins de fer

Nationale Airways Gabon : un nouveau-né dans le ciel gabonais

Les filiales du Groupe Bolloré au Congo contribuent au plan national de riposte contre la Covid-19

Le Gabon et Sao Tomé s’accordent sur la délimitation de leur frontière maritime

 
ENTREPRENDRE

La start-up Skyearth utilise des drones pour reconstituer les forêts en Côte d’Ivoire

Bénin : des femmes rurales ont un revenu de plusieurs millions FCFA grâce à la vente de riz traité

En Tunisie, une entrepreneure utilise la technologie pour soigner les enfants souffrant de troubles de l’apprentissage

Madagascar : ce lycéen de 17 ans conçoit un robot distributeur de gel désinfectant

 
MULTIMEDIA

L’aéroport international du Cap élu meilleur d’Afrique (Vidéo)

« L'Afrique a bien résisté et tant mieux puisque ce qui était annoncé c’était l'hécatombe » : Denis Mukwege (Vidéo)

Explosion du chômage au Niger : Des milliers d’emplois perdus à cause du coronavirus (Vidéo)

A la rencontre de Christian Amouo, co-fondateur de Mougano Investment (Vidéo)

 
FORMATION

La Sorbonne lance un master en urbanisme en partenariat avec l’Ecole d’architecture de Casablanca

L’Agence universitaire de la Francophonie ouvre des cursus de formations à distance pour les étudiants africains

L’incubateur Mozilla builders propose trois programmes en ligne pour les start-up africaines

Maroc : inauguration de la première académie virtuelle dans le domaine de la santé

 
COMM

Afrique : l’évènementiel se tourne vers le virtuel

Afrique : pour la journée dédiée au continent, Twitter ajoute le drapeau de l’Union africaine en emoji

Les artistes africains organisent un événement virtuel pour célébrer la journée du continent

Sénégal : une minisérie prend le pari de sensibiliser la population sur la pandémie