Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

TICAD 7 : l’agriculture numérique, prochaine étape du développement économique de l’Afrique

  • Date de création: 29 août 2019 22:07

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - Favoriser l’espace numérique aidera à recentrer les priorités de développement du secteur agro-industriel de l’Afrique et à surmonter ses nombreux obstacles : tel est l’objectif affiché lors d’une rencontre officielle tenue ce mercredi en marge de la 7ème Conférence internationale de Tokyo.

Le séminaire avait pour thème : "L’Afrique numérique 2020 et le Groupe d’investissement japonais : la création de marchés pour la numérisation de l’Afrique". Il était organisé conjointement par la Société financière internationale (International Finance Corporation - IFC) et la Banque africaine de développement.

Dans son discours d’ouverture, le président de la Banque, Akinwumi Adesina, a raconté une anecdote datant de l’époque où il était ministre de l’Agriculture du Nigéria. Un groupe de femmes l’avait abordé dans le hall d’un aéroport du nord du pays. Elles avaient tiré des téléphones cellulaires de leurs poches et l’avaient vivement remercié pour le « don », qui leur avait permis d’accéder à des données sur leurs appareils.

Il s’agissait en fait de téléphones distribués aux agriculteurs et agricultrices, et ces femmes avaient fait référence à un système de portefeuille électronique leur permettant de recevoir des intrants subventionnés, que le ministre Adesina avait alors institué à leur intention. « J’aime beaucoup ce que la technologie a apporté à ces femmes », a-t-il déclaré devant un auditorium comble.

La technologie numérique est une condition préalable à la progression de l’agriculture sur le continent, a renchéri M. Michael Hail, directeur du Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) : « Sans transformation de l’agriculture, aucun développement n’est envisageable. »

Ses commentaires ont été repris par Sergio Pimenta, le vice-président régional de l’IFC pour le Moyen-Orient et l’Afrique, qui a affirmé que la révolution numérique aiderait à débloquer le vaste potentiel que représentent les chaînes de valeur agricoles. « De nombreuses personnes ne peuvent pas accéder aux technologies », a-t-il néanmoins déploré.

Au cours de cette rencontre de trois heures, des investisseurs, des agriculteurs et des représentants des gouvernements ont passé en revue un large éventail de sujets intéressant l’économie numérique de l’Afrique, tels que des financements pour les agriculteurs, les goulets d’étranglement, l’alphabétisation numérique, les systèmes de paiement et les possibilités d’investissement.

Ont été évoqués plusieurs exemples de technologies numériques donnant des résultats positifs, telle que l’entreprise nigérienne Kobo360 fondée par Obi Ozor, qui propose une application reliant les conducteurs de camions et les entreprises aux services de livraison. M. Ozor a déclaré que l’inspiration pour son projet lui était venue en raison de l’absence de données sur les services de livraison. « Nous avons constaté que les banques n’effectuent pas des prêts de façon numérique ou avec des données. »

De son côté, la ministre rwandaise des TIC et de l’innovation, Paula Ingabire, a laissé entendre que les agriculteurs devaient être considérés comme des parties prenantes et non pas comme des bénéficiaires.

Le Rwanda est mis en avant comme un pays qui a fait la preuve que la notion de réformes dans le secteur agricole est l’une des réalisations de l’Afrique. Mais une industrie en pleine mutation exige des règlements qui répondent aux changements de l’environnement, a soutenu la ministre.

Dans une partie de la session consacrée aux investissements japonais en Afrique, Atsuko Toda, un directeur de banque, a invité les investisseurs à s’intéresser aux pays africains qui offrent déjà des possibilités prometteuses.

Dans son intervention de clôture, Jennifer Blanke (photo), la vice-présidente de la Banque africaine de développement, chargée de ses dossiers afférents à l’agriculture et au développement humain et social, a décrit la tâche consistant à tirer parti des technologies numériques destinées à l’agriculture comme très intéressante. Elle a ainsi exhorté les participants à percevoir l’agriculture comme une activité économique et non pas comme « un mode de vie ».

« Un risque existe, certes, mais il y a des rendements intéressants ; c’est le moment pour nous tous d’avancer dans cette direction. N’attendons pas trop ! Nous portons tous nos chaussures de course », a-t-elle lancé. « L’Afrique est en train de se numériser, et elle offre un potentiel énorme. Il est vraiment formidable que ces échanges aient lieu au Japon », a-t-elle conclu.

27754 in GestionPublique Maroc Pose de la premire pierre du nouveau terminal de laroport Rabat Sal financ par la BAD hauteur de 75 millions deuros 


 
GESTION PUBLIQUE

Le Togo déploie des laboratoires mobiles à l'intérieur du pays pour dépister les cas d’infection

Les femmes et la « gig economy » digitale : mêmes problèmes, mêmes inégalités

7 pays accordent au Cameroun la suspension du service de sa dette, conformément à l’initiative du G20

Egypte: le gouvernement va déduire 1% du salaire des fonctionnaires pour faire face au coronavirus

 
FINANCE

African Guarantee Fund apporte une réponse aux impacts économiques du COVID-19

En réponse au coronavirus, le FMI a déjà augmenté la dette de l'Afrique de 13 milliards $ supplémentaires

HSBC et la SFI mobilisent 474 millions $ pour l’adaptation au changement climatique dans les pays en voie de développement

Maroc: les banques sous pression, 34% des ménages affirment n’avoir aucune source de revenus avec le confinement

 
ELECTRICITE

Le Niger recadre l'attribution des licences dans le secteur de l'énergie électrique

EIG Global Energy Partners crée un fonds de 1,1 milliard $ pour le développement des énergies renouvelables

Zambie : la Power China construira 600 MW de centrales solaires pour 548 millions $

Algérie : les autorités prévoient de construire 3 milliards $ de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Afrique du Sud : Sasol s’attend à une baisse d’au moins 20 % de ses bénéfices pour l’ensemble de l’année

Selon un juge londonien, l’Angleterre n’est pas compétente pour statuer sur l’affaire OPL 245

Nigéria : l’armée démantèle des sites de raffinage illégal de pétrole d’une capacité de 14 434 b/j

Le Soudan propose au Soudan du Sud un échange carburant contre pétrole brut

 
MINES

Zambie : Volt Resources acquiert un nouveau projet aurifère pour 4 millions de dollars

Ghana : Golden Star place 60 employés en quarantaine après la découverte de deux cas positifs au coronavirus

Botswana : Galileo Resources finalise l’acquisition de plusieurs actifs de cuivre

Namibie : Deep South publie une « solide » évaluation économique préliminaire pour le projet de cuivre Haib

 
TELECOM

Le Rwanda se dote d’une agence spatiale dont l’entrée en service est prévue pour juillet

Zambie : MTN injecte 9,8 millions $ dans la mise à niveau de son réseau

Afrique du Sud : Naspers investit 100 millions de rands dans l'agritech

L’Angola accorde à Africell la 4e licence mobile du pays

 
TRANSPORT

Air France relance ses vols commerciaux vers le Cameroun dès le 25 mai

L’Angola et la Chine signent l’addenda au contrat de construction du nouvel aéroport international de Luanda

Le Cameroun automatise 14 de ses 44 postes de péage routier

20 millions de passagers ont été transportés entre la France et l’Afrique en 2019

 
ENTREPRENDRE

Une start-up nigériane réussit à réaliser 1 million de dollars de revenus avec l’exportation de déchets plastiques

Au Gabon, une jeune entrepreneure réussit à créer une start-up de jus de fruits avec 25 000 FCFA

Côte d’Ivoire, Rita Dro installe des mini-bibliothèques dans les rues pour promouvoir la culture littéraire

La Gabonaise Imoni Romba fait de la confiture d’oseille de Guinée, une plante d’Afrique Centrale et Occidentale

 
MULTIMEDIA

A la rencontre de René Téwou, entrepreneur et évangéliste de l'exode citadin (Vidéo)

Un dispositif automatique de lavage des mains made in Cameroun (Vidéo)

Le marché de la tomate au Nigéria - (Infographie)

Le Bénin est le premier producteur africain de coton - (Infographie)

 
FORMATION

Maroc : inauguration de la première académie virtuelle dans le domaine de la santé

Guinée : INTEGRA lance un programme de formation en ligne pour 200 jeunes

Tchad : l’UNESCO forme les enseignants-chercheurs à l’ingénierie pédagogique en ligne

Tunisie : Gomycode et Tunisia Jobs lancent le programme « Re-skill, Up-skill » pour former 2000 développeurs

 
COMM

Sénégal : une minisérie prend le pari de sensibiliser la population sur la pandémie

Afrique francophone subsaharienne : le Discop va organiser un marché virtuel pour les acteurs du secteur audiovisuel de la région

Un fonds d’aide à la presse divise les journalistes gabonais

Afrique du Sud : l'éditeur musical Sheer Music Publishing racheté