Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Dès le 1er octobre, le Ghana identifiera à nouveau ses abonnés télécoms

Dès le 1er octobre, le Ghana identifiera à nouveau ses abonnés télécoms
  • Date de création: 27 septembre 2021 15:26

(Agence Ecofin) - En 2017, le Ghana s’est tourné vers la biométrie pour consolider l’identification de sa population. Le processus porte déjà ses fruits. Au 28 juin 2021, plus de 15 millions de nouvelles cartes d’identité avaient déjà été distribuées. Le gouvernement veut capitaliser dessus pour sécuriser davantage le marché télécoms.

Le ministère ghanéen des Communications et de la Numérisation va procéder à une nouvelle identification des abonnés télécoms dès le 1er octobre. Ursula Owusu-Ekuful, la ministre, a expliqué que cette nouvelle campagne va courir jusqu’au 31 mars 2022. Cette opération était initialement prévue de janvier à juin 2020, mais la Covid-19 a contraint les autorités à la reporter pour raison de sécurité.

Ursula Owusu-Ekuful a expliqué que ce n’est pas « la première tentative d'identification des SIM ». Elle a déclaré que « tous les efforts précédents ont échoué en raison de l'absence d'un document d'identification sécurisé vérifiable qui a conduit à l'afflux de cartes SIM préenregistrées dans le système, d'où notre incapacité à suivre et à retrouver les personnes qui commettent des crimes avec les cartes SIM ».

La ministre a indiqué que « la prévalence des fausses cartes d'identité et un système inexistant de vérification des cartes d'identité ont conduit des individus sans scrupules à se procurer des centaines de cartes SIM pour la SIMBOX, entraînant une perte de revenus pour l'Etat ». La carte d’identité biométrique adoptée depuis 2017 par le Ghana garantira la qualité de l’identification cette fois-ci, a-t-elle souligné.

Le 4 décembre 2020 – la police nationale, en collaboration avec l’Autorité nationale des communications (NCA) et Kelni GVG, la plateforme de contrôle du trafic télécoms – avait dévoilé une série d’opérations menées au cours de l’année pour démanteler des fraudeurs télécoms. Ils avaient annoncé l’arrestation de plus d’une dizaine de personnes, la saisie de plus d’une centaine de cartes SIM illégales, ainsi que des routeurs, des serveurs, des ordinateurs portables, des SIMBOX et d’autres équipements informatiques. En 2019, la Chambre ghanéenne des télécommunications (GCT) estimait déjà à plus de 3 millions de cédis ghanéens (près de 500 000 USD) les pertes mensuelles dues à la fraude télécoms.

Ursula Owusu-Ekuful a affirmé que « l’identification de la carte SIM, lorsqu'elle est effectuée correctement comme nous avons l'intention de le faire, réduira ou éliminera les activités frauduleuses et criminelles, aidera les autorités à déterminer le nombre exact de cartes SIM valides sur les réseaux, aidera les opérateurs à construire une meilleure démographie de leur clientèle, ce qui leur permettra de développer des produits et services adaptés aux différentes niches ».

De plus, une identification de qualité renforcera la confiance des populations et des investisseurs dans les services télécoms et numériques, le régulateur obtiendra également des données plus précises pour réguler encore mieux l'industrie, a soutenu la ministre des Communications et de la numérisation. 

Muriel Edjo

Lire aussi:

15/10/2019 - Ghana : le ministère de la Communication annonce une nouvelle opération d’identification des abonnés télécoms en 2020


Muriel EDJO


Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

Le Cameroun rembourse plus de 177 millions $ sur ses emprunts obligataires 2016-2021 et 2018-2023

Couverture santé universelle : le Cameroun veut lancer une phase test dès le 1er semestre 2022

Les pays africains demandent un suivi de l'objectif des 100 milliards $ de financement climatique des pays riches

L’Afrique du Sud suspend l’approbation du vaccin russe Sputnik V en raison de risques liés à la hausse des cas de VIH

 
FINANCE

Journée Ecobank 2021 : Ecobank Côte d’Ivoire s’engage en faveur des personnes atteintes de maladie mentale

Ecobank CI : « seulement 25 à 30% de nos transactions continuent de se faire dans les agences », Paul Harry Aithnard

Asante, la fintech axée sur les PME africaines lève 7,5 millions $ pour s’étendre au Rwanda et au Nigeria

United Bank for Africa a traîné Credit Suisse en justice, au sujet du scandale du Mozambique

 
AGRO

Le négociant russe Demetra livre une cargaison de 60 000 tonnes de blé à l’Algérie

Ouganda : le commerce illicite d’alcool a explosé entre 2017 et 2020

Liberia : l’exécutif signe un accord de 40 millions $ avec la Banque mondiale au profit de la pêche

Côte d’Ivoire : la production d’anacarde est estimée à 1 million de tonnes en 2021

 
ELECTRICITE

Eswatini : Frazium Energy construira la plus grande unité de stockage pour une centrale solaire en Afrique (100 MW)

Ghana : 2 milliards $ ont été investis dans les énergies renouvelables en 10 ans

La start-up Energy Clever remporte l'étape camerounaise du concours EDF Pulse Africa Tour

Salon de l’énergie d’Abidjan : les énergies renouvelables, « moteurs du développement en Afrique » (BAD)

 
HYDROCARBURES

Transition énergétique : le Gabon mise sur la prise en main du secteur pétrolier par les entreprises locales

Gabon : récemment découvert, le puits de pétrole DTM-7H entre en production

Libye : le ministre du Pétrole fait à nouveau suspendre le patron de la NOC

Le Nigeria dissout trois agences de régulation du secteur pétrolier

 
MINES

Côte d’Ivoire : la montée en puissance de Yaouré soutient à nouveau la hausse de la production d’or chez Perseus Mining

Mali : Roscan Gold lance un programme de forage de 16 000 m au projet aurifère Kandiolé

Angola : Catoca nie tout déversement « toxique » de résidus miniers dans les rivières congolaises

De Beers enregistre des revenus en baisse pour le cycle 8 de ventes de diamants bruts

 
TRANSPORT

Soudan : les effets d'entraînement de la paralysie des activités portuaires deviennent une pilule amère

Guinée : reprise des services ferroviaires du train express de Conakry

Côte d'Ivoire : le trafic aérien connaît une forte baisse en 2020

Le Bénin et le Nigeria vont renforcer les instruments juridiques de leur coopération

 
ENTREPRENDRE

Comment Anyoti Peronaci exporte des produits agricoles de l’Ouganda vers l’Occident

Au Bénin, Constant Ayihounoun promeut une agriculture durable avec des engrais bio

Lyn Kerubo, 16 ans et fermière au Kenya

Virunga Origins, du chocolat contre la guerre à l’Est de la RDC

 
ECHO

63,89% des 767 milliards USD échangés par mobile money dans le monde en 2020 étaient en Afrique subsaharienne

Production cotonnière au Bénin : l’évolution sur la décennie 2010-2020

Avec du papier, l’Ivoirienne Mylène Amon réalise des tableaux d’art

Trike, le projet de pendulaire du Nigérien Nouhou Green

 
FORMATION

Le fonds de réserve de l’université de Harvard dépasse les 50 milliards $

La BVMAC annonce la création d’une école de la bourse au Cameroun

Niger : 382 jeunes femmes formés dans plusieurs métiers dans la région de Zinder

Sikul, la plateforme gabonaise veut introduire l'e-learning au pré-primaire et au primaire.

 
COMM

Afrique : SportyBet devient le premier partenaire officiel du Real Madrid sur le continent

Du nouveau dans les statistiques Instagram

Ghana : le régulateur invite le gouvernement à remplacer la redevance TV par une taxe sur les médias

Sportfive obtient les droits médias et de sponsoring des Jeux africains de 2023 et 2027

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Les 5 premiers pays africains de l’UEMOA en valeur des transactions mobile money (2020)

InfographieFinance top5 valeur transactions mobile money uemoa